Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Cyberpunk - Le Chat est mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poup
Est un puit de science de l'éloquence...
Est un puit de science de l'éloquence...
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 1207
Date de naissance : 06/11/1979
Age : 38
Localisation : Toulon
Humeur : Au fond des poches
Date d'inscription : 06/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Les Lames du Cardinal; Cthulhu; Dégénésis; L5R; l'Anneau Unique.

MessageSujet: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Mar 1 Mar - 16:38

La précision n'est pas optimale mais le champ de vision ne peut pas être mieux. La vue depuis ce toit jusqu'à l'entrée du 34, 8° av reste l'idéal; hors des zones sous surveillance. Juste les blocs de la 13° pour dessiner un couloir. Le seul souci vient du vent qui souffle en rafale et les variations pendant le trajet de la balle peuvent perturber la précision initiale du tir. Après avoir prit en compte cela, le trépied posé sur le rebord de béton de l'immeuble et le fusil installé et chargé, il n'y a plus qu'à attendre.
Le viseur permet de voir une mouche sur l'épaule du portier de l'Hôtel Mariotte, et avec l'ajustement maison, de voir les battements de sa carotide.
Le client a envoyé une photo et 5000 €$ pour retrouver le type, et l'éliminer.
Il lui a fallu 6 jours pour enfin le débusquer et trouver sa planque. Il faut dire que la recherche n'est pas sa spécialité, mais il voulait réussir par lui même. Le type, Alfred Jones est un petit bras qui a fait l'erreur de mordre la main d'un bras plus gros, et maintenant ce dernier frappe par son intermédiaire, sans pitié.
Mais Karl, il s'en fout de savoir qui, pourquoi ou comment cette histoire en est arrivé là. Il a besoin de fric et cette petite prime est bienvenu.
La pluie s'invite à son tour, qu'importe, il a tout prévu. Vers deux heures du matin, une voiture s'arrête devant l'entrée. Un type en sort, pas la cible. Karl à l'index sur la gâchette; c'est un garde du corps, le type lui dit quelque chose mais il a oublié son nom. Ensuite viens la cible. Le body-guard est doué, dés que le type sort, il le couvre de son corps et le p'tit gars dont la tête doit sauter est pour le moment intouchable.
Il suit leur déplacement, ils avancent vers l'entrée de l'immeuble, vers la porte...
C'est ça! La seule solution, le moment idéal où il aura la cible dans sa ligne de mire. La porte tambour sera son allié; il ajuste, attend le bon moment. Il tire quand tout s'enclenche. Par réflexe, pour se mettre en alignement avec le mouvement de la porte, le garde se décale légèrement pour entrer et c'est là qu'il voit sa cible et là, que la balle l'atteint.
Elle imprime un point rouge sur le haut du crâne et une gerbe jaillit sur le verre de la porte.
C'est finit. Ce qui se passe après, Karl alias Bloodycat s'en fout. Il remballe son équipement dans son sac, accroche un filin à sa ceinture et saute les quinze étages de l'immeuble. Il enclenche le « frein » et s'arrête en douceur au sol. Plus qu'à se changer et rentrer en footing. Un SMS de confirmation pour la fin du contrat et le voilà parti.
Les rues sont calmes à cette heure, et un jeune homme en jogging avec sac de sport n'attire pas l'attention, tout juste pense t'on qu'il rentre un peu tard de l'entrainement.
Depuis la mairie, il empreinte un passage souterrain, saute les barrières d'un parc et passe par une supérette 24/24 pour acheter des boissons, des plats tous prêts et une boîte pour ses chats, Yin et yang.
Arrivé dans sa rue, il regarde sa montre; 42 min 32 s. pas mal, mais on record est de 9 minutes de moins de la mairie à ici.
En regardant son quartier, il se dit que c'est vraiment super de vivre dans un endroit aussi tranquille.

« Vous habitez un joli quartier bien tranquille Mr Engelstill. »

Au début, il trouve ça dingue de penser la même chose que quelqu'un d'autre avant même de le voir, mais simultanément, il se met sur ses gardes, vérifie ses possibilités de couverts, de fuites. Il sait qu'il a deux mono couteaux à ses mollets et un automatique dans le sac. A deux heures du mat un type qui connait son nom et qui l'attend devant chez lui, il trouve ça louche.
L'homme qui le regarde, assis sur le perron de la maison ne dégage aucune pulsion agressive, bien au contraire, il est calme, voir serein. Malgré tout Karl reste sur ses gardes.
-C'est dingue dit il, c'est justement ce que j'étais en train de penser, un sympa petit quartier bien tranquille!
L'homme se lève, il fait bien quinze centimètre de plus que Karl, carré et bien proportionné; les cheveux châtain mi long bouclant sur la nuque; des yeux gris avec des iridescences noires, le visage carré et une barbe courte bien entretenue. Le nez droit, les paumettes saillantes, le genre de type qui fait fantasmer toutes les femmes.
Il s'approche et tend une main à Karl qui la lui serre avec franchise.
-Reborn.
-Enchanté, Karl Engelstill. Mais vous le savez déjà!
-Oui. Il dit ça sans arrière pensée, ni vanité ou esprit narcissique; une simple affirmation.
-Et je suppose que vous ne vous êtes pas arrêté sous mon porche juste parce que vous trouvez le quartier tranquille.
-En effet, bien que ce choix de votre part m'ait surpris, en général dans nos métiers, on vit plus en marge de la société qu'en plein dedans.
-J'aime bien surprendre, et je préfère le soleil à l'Underground.
Il rit de bon cœur ce qui a pour effet de faire disparaître les derniers soupçons.
-Je vous offre un verre?
-Avec plaisir! L'homme regarde avec un léger étonnement. Mais vous trouvez cela prudent?
-Pour moi y'a pas de risques, si j'avais du risquer quelque chose, ce serait déjà arrivé et vous ne vous seriez surement pas déplacé. Et de toutes manières je crains moins à l'intérieur que dehors à la merci de n'importe quel tireur.
Reborn sourit.
-Vous réfléchissez, c'est bien, ça devient rare.
-Merci! Mais bon, c'est logique aussi!
Ils entrent. Après avoir nourrit ses chats et servit un verre à son invité, il lui propose la terrasse pour continuer la discussion. Orienté à l'est protégée des regards par les tulipiers de Virginie en fleurs et la toiture où joue encore la musique de la pluie, l'endroit est très agréable.
-Au fait, vous avez pas d'autres trucs à faire? Vous voulez peut être qu'on voit tout de suite si on peu bosser ensemble.
-Non, ne vous inquiéter pas, vous êtes mon unique préoccupation ce soir Mr Engelstill.
-tant mieux! et je suis flatté. Et vous pouvez m'appeler Karl.
Il rit encore.
-Vous êtes tel que je l'imaginais et j'espère que ma proposition va vous plaire.
-Je vous écoute, j'accepte tout du moment que ça ne bousille pas mon éthique.
-Vous avez une éthique?
-Oui, pour pas perdre la boule! Pas de viols, de meurtres d'enfants ou de torture d'enfant, ce genre de choses.
-Donc vous n'acceptez pas tout.
-Pas tout, c'est vrai ! dit il en riant. Au fait, vous savez que je vis pas seul; ça vous dérange pas si mes collocs rentrent.
-Non, nous aurons fini bien avant qu'ils ne reviennent.
-J'ai l'impression que vous savez exactement ce qu'ils font en ce moment.
-C'est exact.
-Allez dites moi! Juste pour m'impressionner! Dit il en souriant.
-Votre amie Alexia est à votre club, en salle, elle flirt avec une star de la télé, Peter Marcy et semble de plus en plus proche d'accepter sa balade. Votre ami Tank boit une Pina Colada sans alcool pendant sa pause. Votre runneuse est connectée dans un bar virtuel d'inspiration Elfique avec cinq autres runneurs dont les noms sont sans intérêt. Votre technicien Spidereyes s'est dégoté une jolie fille et fait connaissance sous les draps de la dame. Votre ami français roule entre la 14° et la 6°, un peu en excès de vitesse. Et pour info, votre « Totosh », comme vous dites est au Blue Diamond avec deux filles russes et un dealer.
-Trop bien, quand je vais leur dire ça ils vont rien comprendre. Ca va les clouer sur place.
Reborn se tourne vers lui.
-Si vous acceptez mon contrat, vous ne pourrez pas leur dire.
-Ah! Ok! Et c'est quoi le boulot?
L'homme se penche vers lui et le regarde dans les yeux, un sourire en coin.
-Il va falloir mourir Karl.


Dernière édition par Poup le Lun 26 Déc - 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poup
Est un puit de science de l'éloquence...
Est un puit de science de l'éloquence...
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 1207
Date de naissance : 06/11/1979
Age : 38
Localisation : Toulon
Humeur : Au fond des poches
Date d'inscription : 06/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Les Lames du Cardinal; Cthulhu; Dégénésis; L5R; l'Anneau Unique.

MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Mar 1 Mar - 16:39

-Aouch! Ca, je dois dire que c'est un boulot pas commun que vous me proposez. Je suis pas bien sur de comprendre ce que vous voulez.
Reborn s'enfonce dans son fauteuil et regarde l'eau tomber en souriant.
-bien sur, il ne s'agit pas de mourir biologiquement parlant, mais en donner l'apparence aux plus grands nombres, et surtout vis à vis des gens qui vous connaissent.
-Ok, si je suis mort je n'existe plus et donc je peux endosser une nouvelle identité sans risques, je commence à comprendre pourquoi vous avez ce nom, mais après, je fais quoi si je n'ai plus rien?
-Vous aurez une nouvelle vie, et libre à vous de revenir à celle là si elle vous plait. Il sera envisageable de vous rendre votre vrai identité, mais il y a ensuite toujours des problèmes avec l'administration gouvernementale; vous savez, les gens ont de la mémoire même si on modifie les dossiers.
A son tour, Karl s'enfonce dans son fauteuil.
-Je peux en savoir un peu plus?
-je monte actuellement un quatuor pour un travail de longue haleine qui se jouera bien loin d'ici. Je ne peux bien sur pas vous détailler exactement cette opération avant d'avoir votre « signature » mais sachez que cela ne pourra que vous plaire.
-Vous semblez bien me connaître.
-J'ai passé beaucoup de temps à trouver le candidat idéal, et cela c'est révélé être vous.
-Pourquoi?
-dans votre branche, rare sont les professionnels à être capable de travaux en équipe; il va sans dire que la majorité de vos missions sont solitaires. Mais vous avez prouvez être capable de vivre et de travailler en groupe. De plus, vous êtes jeune et très doué, et ce que je préfère, vous êtes cinglé!
- C'est la première fois qu'on me dit ça comme un compliment!
Ils rient. Puis Reborn sort une simple feuille blanche avec quelques lignes calligraphiées.
- voici ma proposition financière et matériel.
- Ah oui! C'est très attractif. Il a rien trouvé de mieux à dire face à tous ces zéros.
- et la possibilité de travailler avec trois des meilleurs jeunes edgerunners que j'ai pu débusquer.
Le travail devrait durer entre 6 et 8 mois, en fonction de votre capacité d'adaptation et de réaction. Si vous acceptez, vous quitterez l'Amérique du Nord prochainement. La balle est dans votre camp.
Karl s'enfonce un peu plus dans son fauteuil; ce qui le dérange le plus, c'est de passer pour mort pour sa soeur. Mais elle a de quoi vivre et s'il est déclaré mort, elle touchera les 50 000€$ de son compte, plus les parts du puzzle.
- C'est d'accord! Je suis votre homme!
Reborn sourit et se lève.
- Parfait, Tout est entendu, la prochaine fois que vous aurez de mes nouvelles, ce sera pour mourir.
- C'est bien la première fois que je suis impatient de rencontrer la mort!
Revenir en haut Aller en bas
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4436
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 46
Localisation : ANTRE MONDES
Humeur : Jusqu'ici... Tout va bien...
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Agone, Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Jeu 3 Mar - 17:56

020
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Poup
Est un puit de science de l'éloquence...
Est un puit de science de l'éloquence...
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 1207
Date de naissance : 06/11/1979
Age : 38
Localisation : Toulon
Humeur : Au fond des poches
Date d'inscription : 06/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Les Lames du Cardinal; Cthulhu; Dégénésis; L5R; l'Anneau Unique.

MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Jeu 3 Mar - 18:16

Et deux jours plus tard j'étais mort. Alexia avait dégoté un contrat avec un type, on avait rendez vous dans un bar miteux, le mec était complétement paniqué et nous avait remis un colis à livrer d'urgence sans poser de question, comme c'était bien payé même sans savoir où été le destinataire, on a pris le paquet et on est sorti. Dehors j'ai reçu un message, y'avait pas grand chose mais j'ai compris de suite.
« Retournez dans le Bar, puis porte du fond à gauche; 25 secondes »
- Merde! Alexia attend moi là j'ai oublié mon sac!
Excuses bidon parce que j'en avais pas mais j'étais déjà dedans avant qu'elle puisse me le dire. Au fond à gauche il y avait un débarras. J'ai vite compris grâce à une petite lumière clignotante par où je devais disparaître. Derrière y'avait un sac que je poussais devant moi avec un masque posé dessus, je le mis d'instinct, et j'ai bien fait. Une explosion dans la salle principale de l'établissement. Je crois que j'ai jamais rampé aussi vite. J'ai entendu une deuxième explosion puis j'ai surtout vu les flammes courir dans le conduit ou j'étais, j'ai littéralement eu chaud aux fesses. Dans les verres du masque, un plan des conduits m'indiquait la route à suivre, deux minutes plus tard j'étais dans un hangar complétement vide à part une camionnette blanche des plus banal qui trônait au milieu avec les portes arrières ouvertes. J'y suis monté et dans l'instant les portes se sont fermées et le véhicule a démarrer et s'est mis à rouler. C'était spartiate, mais j'avais de quoi me sustenter et une couche pour dormir. Je ne sais même pas combien de temps je suis resté dedans, mon seul repère c'était mon smart phone mais il avait grillé, surement un coup de Reborn, et moi qui porte jamais de montre!
Un moment le véhicule c'est arrêté, mais je sentais toujours des vibrations, je me suis dit qu'on devait être sur un bateau ou un train ou dans un avion. Puis la camionnette est reparti et pas trop longtemps après elle c'est arrêté à nouveau. Cette fois les portes se sont ouvertes. Je suis descendu et elle est reparti dans l'instant. J'étais devant l'entrée d'une propriété. Le portail en fer forgé, les caméras discrète et le système de sécurité est à vu d'œil, impressionnant. Sur le pilier gauche je vois une sonnette, j'appuie. La Domotique me salue avec une jolie voix, un cadran s'ouvre sur un écran et l'IA me demande de poser ma main droite sur l'écran et de placer mes yeux face aux capteurs. Une petite mélodie et l'IA qui me salut.
- Bienvenu Mr le mort! Veuillez entrer.
Drôle d'humour cette IA!
Le portail s'ouvre et se referme immédiatement après mon passage. L'allée pavais s'enfonce dans un jardin arboré, au bout j'arrive à la villa; et là, je bave; une villa conçu par l'architecte Franck Lloyd Wright dans les années 1930, dans son état d'origine. Si je me trompe pas c'est celle qui se trouve près de Seattle, ça me permet de savoir ou je suis en tout cas. L'architecture, c'est mon violon d'Ingre, si j'avais pu c'est le métier que j'aurais fait!
La porte d'entrée s'ouvre toute seule, alors j'hésite pas. L'intérieur est identique, le mobilier d'époque restauré dans le respect du créateur, avec la domotique en plus.
J'appelle quelqu'un, l'IA me dit qu'une seule personne est présente mais qu'elle dort actuellement à l'étage. Je vois une horloge, 6h30 du matin; donc ça se comprend. Je me met à l'aise, comme chez moi, c'est à dire que je ne porte plus que caleçon et débardeur et je m'affale dans le canapé. L'IA me demande si souhaite quelque chose. Je commande du lait et des céréales, des fruits et son prénom.
- C'est Lucy, votre commande sera prête dans 1min 32 sec à la cuisine.
- Merci Lucy! Ah télé aussi s'te plait!
Et un écran se déroule du plafond avant d'afficher la mosaïque de chaînes.
Je demande un défilement toute les quinze secondes. On peut avoir toute les programmes du monde, ça n'en reste pas moins de la merde!
J'arrête le défilement sur les infos de San-Fransisco. Météo, puis faits divers. Il parle de l'explosion du bar, il nomme l'une des victimes, notre contrat, qui s'avère être un indic du procureur, il y a 4 morts, moi compris dans le lot. Les flammes ont tout réduit en cendre, les pompiers ont mit 3heures pour les éteindre tellement elles étaient virulente. On attribut l'explosion à la Mafia Russe qui était dans le collimateur de la justice. Voilà comment il fait Reborn, il utilise toutes les conjonctures et les options politico-économico-socialo et je m'y perd, pour crédibiliser la mort. Dans les décombres je vois des pompiers sortir de l'équipement cybernétique, on dirait vachement ma queue de chat, enfin, drôlement fondue quand même. Les images passent sur le public un instant. Je demande une pause. Je vois Alexia qui a un regard à vouloir tuer tout le monde et en même temps une certaine tristesse. Ca me touche vachement.
-Désolé Alexia! Désolé les amis aussi! J'espère que je vais vous manquer!
Revenir en haut Aller en bas
Poup
Est un puit de science de l'éloquence...
Est un puit de science de l'éloquence...
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 1207
Date de naissance : 06/11/1979
Age : 38
Localisation : Toulon
Humeur : Au fond des poches
Date d'inscription : 06/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Les Lames du Cardinal; Cthulhu; Dégénésis; L5R; l'Anneau Unique.

MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Mar 22 Mar - 21:39

A 8h30, ça fait approximativement 13h que je suis mort, je me sens pourtant vachement bien. Je ris tout seul en finissant de déshabiller une banane, la tête pendant de la banquette et les jambes sur le dossier. C'est là que j'entends des pas dans les escaliers, Au début je croyais que c'était un homme mais je m'arrête de manger ma banane quand je m'aperçois que c'est une fille... trop canon en plus. Je mets sa démarche de pachyderme sur le compte de son état encore endormie, elle faillit même se prendre le mur en baillant. Elle me voit avec ma banane à la bouche, elle sourit et me dit bonjour. Elle attrape la coupelle de fraises et s'installe à côté de moi dans la même position. Quand je dis à côté, je devrais plutôt dire contre, voir sur. Elle cale sa tête sur mon torse, passe sa jambe sur la mienne et zappe le programme sur une chaine japonaise avec des animés, Au passage, elle fait inverser le sens de l'image, je savais pas que c'était possible!
Je comprends donc qu'elle est japonaise, au début je penchais plutôt pour une Sud Coréenne, mais en fait, c'est une japonaise; SUPERBE en plus. Un short de nuit mini mini, un T-Shirt tout aussi court avec un imprimé « hello Kitty » qui met bien en valeur ses seins énormes qui se trouve en plein dans mon champ de vision. Une fille comme ça qui se colle à moi, je peux pas rester indifférent.
Je sens que je commence à avoir chaud et j'attrape vite un coussin pour cacher « l'autre » qui se met au garde à vous, Pas discrètement par contre. Elle se tourne vers moi, un petit regard étonné avant d'être plus malicieuse.
-T'es mort depuis quand?
-Euh 13h à peu près! Trop content que la conversation prenne une autre tournure.
-Moi ça fait 3 jours, et je m'ennuie ici toute seule.
-Ben maintenant je suis là! Au fait je m'appelle...
-Stop! Dit elle en posant sont index sur mes lèvres. Rien ne sert de se présenter, on est mort, ça attendra plus tard.
-Ok. Et je finis ma banane.
-Dis, t'as déjà couché avec une inconnue, morte qui plus est?!
Je m'étouffe en avalant. Elle rit et se retourne en se mettant à califourchon sur moi.
-Alors?
Et elle a pas oublié sa question.
-ben non!
-Alors, ça te dis d'essayer!
C'est pas une question ça! Elle affirme. Elle colle ses seins contre moi, m'entoure de ses bras et m'embrasse. J'aime déjà ce boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Poup
Est un puit de science de l'éloquence...
Est un puit de science de l'éloquence...
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 1207
Date de naissance : 06/11/1979
Age : 38
Localisation : Toulon
Humeur : Au fond des poches
Date d'inscription : 06/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Les Lames du Cardinal; Cthulhu; Dégénésis; L5R; l'Anneau Unique.

MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   Mar 29 Mar - 17:18

-HumHumm!
J'ouvre les yeux. A l'entrée du salon voilà Reborn qui fait son entrée juste quand il faut pas. La fille semble l'avoir entendu mais elle ne s'arrête pas de m'embrasser. Je suis franchement mal à l'aise et j'arrive à décoller nos lèvres pour lui demander d'arrêter « et bon sang! J'aurais bien voulu le contraire »
Elle regarde Reborn sans pour autant changer de position.
«-Ah! Ohayoo! Tenchô Sama!
-Bonjour à tout les deux; je vois que vous avez fait connaissance! Tant mieux, nous pourrons passer à la suite quand vous serez prés.
-Euh! Oui, oui! On arrive! J'en mène vraiment pas large. Par contre elle, elle prend tout comme un jeu.
-Hai Tenshô Sama!
Reborn quitte la pièce.
-Euh! Je crois qu'il faut le suivre.
-Hum! C'est dommage, moi qui commençais à m'amuser!
-Ah ah! Oui, euh, moi aussi mais le patron attend je crois.
-Hum, tu as raison. Mais au lieu de se lever elle se colle encore plus à moi, ses seins sont presque sur mon visage.
-Dis moi, tu me trouve jolie?
« La question! Bien sur! T'es une vrai bombe atomique. »-Ou...oui, t'es vraiment très... belle!
-Subarashii! Bon, on y va!
Et elle se lève et part en sautillant. Ma première japonaise... et j'ai l'impression d'avoir vécu une histoire de manga. Je reste figé dans la banquette; même pas un petit bisou... rien! Je regarde mon entre jambe; la journée risque d'être boiteuse.

Heureusement que j'ai retrouvé mon baggy. Après l'avoir enfilé je suis le chemin emprunté par la fille. Le bureau est à l'étage et offre une vue superbe sur le jardin et la cascade qui tombe de sous la maison.
Reborn est assis au bureau et consulte un dossier. La fille a sorti une sorte de Pad, un peu comme une console mais un modèle que j'avais jamais vu.
-dernier modèle au Japon me dit-elle. Bien sur je l'ai amélioré et rendu indétectable.
-Tu fait ça comment?
-un programme que j'ai crée! Je l'ai appelé Chimère...
-Cool! M'en dit pas plus je comprendrais pas!
Elle rit.
Reborn se lève et s'approche de la fenêtre. A cet instant Lucy informe d'un nouvel arrivant. Je regarde par la baie et je vois un type guère plus vieux que moi qui descend l'allée. A sa carrure et sa démarche je comprends de suite qu'il sera la force brute de l'équipe. Il nous aperçoit et Reborn lui fait signe de venir.
Entre son physique imposant, sa belle gueule malgré une cicatrice sur le front, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un instant de jalousie en voyant les yeux pétillants de la japonaise à l'arrivé du type. Il faut dire qu'avec sa peau bronzé, ses yeux ambres et son accent latino, il avait tout pour plaire.
« -Bien! Vous êtes tous là, je vais vous attribuer de nouvelles identité.
-Euh! Vous aviez pas dit qu'on devait être quatre?
-Si.
-...Alors!?
-Nous y viendrons. Honneur à la demoiselle.
Et sur le verre de la baie qui s'assombrit apparaît un écran avec des données. La photo de la fille et un pédigrée complet.
-Au Non! Je suis horrible sur cette photo!
La remarque me fait sourire, Reborn dit que ça n'a pas d'importance. La fille se renfrogne.
-Votre nom est Yumi Mizushima, Née un 16 Juin à Osaka, Japon. Ici vous avez un détail complet de ce qu'a été votre vie et …
L'écran se brouille un instant, Reborn à l'air surpris, ça m'inquiète un peu mais l'instant d'après l'image revient mais la photo a été remplacé par une représentation Chibi de la fille en train de sauter en riant. Reborn se tourne vers elle.
-Vous ne pouviez pas attendre?
-J'étais vraiment trop moche dit elle dans une mou pas vraiment désolé.
-En tout cas bravo pour avoir cracké Lucy en trois jour sans avoir été repéré.
-Depuis hier en fait.
-...Ce qui confirme que j'ai fait le bon choix.
-Y'a un truc qui me chiffonne par contre, à part Lucy, y'a rien ici! Comment vous avez fait pour l'isoler aussi bien? Ou plutôt pour sécuriser à ce point les entrées extérieurs?
-Ca c'est un secret, si vous vous révélez bonne employée, je vous donnerez peut-être certains secrets.
Elle le regarde en coin avec un petit sourire.
-Ca c'est une belle carotte!
Il lui sourit en retour.
-Bien! Puisque vous avez accès aux données, je vous laisse les compulser. Vous trouverez des fichiers photo et vidéo; toutes les informations administratives principales. En dernier vous aurez un encart à remplir pour des demandes particulières et un espace pour de l'équipement prioritaire.
Vous avez jusqu'à 18h, après une voiture passera vous prendre pour l'aéroport.
-On peut savoir où on va? Demandais je.
-En Europe, plus précisément en République tchèque.
Je ne peux réprimer un sourire d'excitation. Reborn quitte la pièce en nous saluant. J'ai souvent l'impression qu'il est connecté à autre chose que la réalité, les yeux presque dans le vague et l'impression d'écouter ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyberpunk - Le Chat est mort...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyberpunk - Le Chat est mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MONDE DE CYBERPUNK EN 2120.
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» [Unité Spéciale ] Le Regiment de la mort. ... MUAHAHAH

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: La Salle Commune :: Il était une fois...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: