Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etherne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ange Déçu
Modo
Modo
avatar

Balance Nombre de messages : 2265
Date de naissance : 01/10/1981
Age : 36
Localisation : Marseille
Humeur : Je suis classe c'est un fait... tout ce qui change, ce sont les critères paradigmatiques qui sont concernés
Date d'inscription : 09/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: 7 Wonders, Abyss, Android, Quarriors, Savage Worlds... et pour l'instant je reste dessus

MessageSujet: Etherne   Mer 21 Nov - 19:59

*


Etherne n'est autre qu'une variation de notre Rome antique. Les différences sont suffisamment légères pour que notre culture générale nous fournisse de nombreux points de repère. Mais suffisamment importantes pour s'autoriser toute liberté avec l'histoire ou la réalité. Ce n'est pas juste une uchronie (histoire alternative), car le cadre n'est pas exactement notre Terre.

Les premières différences avec notre monde viennent des lieux et des noms. Certains sont très connus et ne diffèrent guère de ce que nous connaissons : la Mer Intérieure n'a pas grande différence avec la Méditerranée, Gaia la Terre et Ouranos le Ciel sont à l'origine des Titans et des dieux, et les Achéens sont toujours nos Grecs de l'antiquité. Mais la Gaule s'appelle les Terres Chevelues, et certaines côtes n'ont qu'un lointain rapport avec ce que nous connaissons. De la même manière, tant l'histoire d'Etherne que ceux qui l'ont bâtie sont à la fois semblables et différents de ceux de notre Rome à nous.

Néanmoins, l'ambiance que le jeu cherche à restituer est bien la même : les intrigues et luttes de pouvoir sont le pain quotidien des grandes familles d'Etherne. Corruption et assassinats d'un côté, expéditions militaires ou marchandes de l'autre, tout est bon pour augmenter son renom ou sa richesse. La magie est présente également, mais de manière assez discrète. De plus, elle est vulnérable à la Raison, et fonctionnera d'autant moins si on ne croit pas en elle. Et encore plus en présence de précepteurs, sortes de "prêtres de la Raison".

Les personnages peuvent être issus de toutes les couches sociales, de l'esclave au sénateur, et de trois origines principales : latine, chevelue (gauloise) et achéenne. Souvent ils travailleront pour un patron régulier, comme une grande famille sénatoriale d'Etherne. Leur expérience se traduira tant en terme de compétences améliorées, que d'influence et de réseau de personnes. Cette ascension sociale se traduira par des espèces de pouvoirs sociaux appelés potestas.

Chaque personnage est défini par neuf attributs physiques ou mentaux, ainsi que des compétences regroupées en cinq familles : filouterie, guerre, science & artisanat, société et voyage. Selon ses origines il aura accès à des métiers (cursus) différents, favorisant certaines familles de compétences. Des particularités achèveront de l'individualiser, lui procurant forces et faiblesses spécifiques.

La résolution d'une action se fait avec un jet de dé, auquel on ajoute niveau de compétence et attribut associé - ou deux fois l'attribut s'il n'y a pas de compétence spécifique. On compare ensuite à un seuil de difficulté ou au jet d'une autre personne. S'il s'agit d'un combat, un jet d'initiative détermine l'ordre et la quantité d'actions que chacun peut effectuer. Les dégâts dépendent de l'arme et de la marge de réussite, qui entraîneront une blessure plus ou moins grave et incapacitante. Le nombre de blessures est limité, et les seuils de vie (blessures) dépendent de deux attributs, endurance et volonté.

Le système de jeu repose sur les dés à six faces (D6) et à dix faces (D10). C'est ce dernier qui sert à la résolution des actions. Il est par défaut "sans limite" : un résultat de 0 peut se traduire par une maladresse, si un deuxième jet est supérieur au niveau de la compétence voire de l'attribut. Sinon c'est une action critique. En ce cas la valeur est de 10 et on relance le dé, un 0 se traduisant encore par une valeur de 10 et une nouvelle relance.

Enfin, des points de fortune permettent de relancer le dé (substitution d'un jet de D10) ou d'ajouter à un score le résultat d'un jet de D6. Ces points sont en nombre limité mais sont récupérés à chaque nouvelle session de jeu. Leur nombre peut être augmenté en dépensant des points d'expérience.


Bref un jeu de chez la Boite à Polpette sur lequel on peut se pencher sans trop d'inquiétude :biggrin:






*Résumé du Grog
Revenir en haut Aller en bas
https://plus.google.com/u/0/wm/4/
 
Etherne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: LUDOTHEQUE : Les étagères Antre-Mondiennes :: JEUX DE RÔLES-
Sauter vers: