Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le serment de Dobert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CaskFlask
Fait des histoires avec des phrases...
Fait des histoires avec des phrases...
avatar

Masculin
Verseau Nombre de messages : 788
Date de naissance : 14/02/1976
Age : 41
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Le serment de Dobert   Dim 8 Déc - 10:55

Quelques jours après avoir exploré le monastère de Saint Abéliard, Dobert rentre à Altdorf. Dans la Drakwald, il a bien failli périr contre des hommes-bêtes mutants au corps d'araignée puis contre un champion de Korn à la tête de minotaure. L'enseignement martial reçu au Temple de Sigmar, les compétences de ses compagnons d'aventure (et la dépense d'un point de Destin) lui ont heureusement sauvé la vie...

Sentant plus que jamais la Mort marcher à ses côtés, Dobert se devait de faire un choix. Abandonner et se retirer... Ou poursuivre, plus déterminé que jamais sur la voie de la lutte contre la Chaos. Ce vétéran mercenaire des campagnes d'Archaon n'a guère hésité.

Aussi, a-t-il dépensé une véritable fortune (plus de 200 Co en pierres précieuses) pour faire organiser une messe au grand Temple de Sigmar (Altdorf) afin de marquer son engagement sur la Voie de Sigmar et préparer son âme à un destin glorieux mais funeste... Les prêtres de Sigmar ont trouvé l'idée honorable (et profitable!) et ont décidé de donner à l'événement un retentissement général. Ainsi, de nombreuses invitations ont été envoyées à travers toute la ville...

Durant la cérémonie qui dure plusieurs heures, le grand prêtre du Temple retrace la vie de Sigmar puis celle de Dobert pour établir un parallèle entre les deux. "Leurs exemples nous montrent que les qualités d'un homme lui permettent de transcender sa nature... Puisse Dobert s'accomplir dans la Voie tracée par le glorieux Sigmar! Puisse son exemple en inspirer d'autres..." Un bouclier béni, de grand qualité, marqué du Marteau de Sigmar et du Loup d'Ulrich lui est finalement remis en grandes pompes. Un jeune orphelin, Franz est même choisi pour lui servir d'écuyer.

Tous ses amis sont présents, dans leur plus beaux atours :

  • Hanz, son frère d'arme, qui vient de sortir de prison pour avoir tabasser un marchand un peu trop roublard. La vie citadine ne convient pas à ce gaillard sauvage, perturbé par leurs récentes aventures. Dobert et lui se sont de nombreuses fois tirés des pires ennuis. Ils sont un peu trop gueulards et bagarreurs. Mais entre, c'est à la vie à la mort...
  • Hector, mage de feu, tout récemment promu Maître Sorcier. Il porte fièrement le nouveau bâton de sa charge. Un apprenti, dévoué et silencieux, l'accompagne désormais. Hector agrémente, avec succès, la cérémonie de plusieurs sortilèges de sa composition. Se faisant, exceptionnellement, il ne déclenche aucun accident chaotique!
  • Mili, la roublarde halfing sourit de toute ses dents. Elle est heureuse pour Dobert qu'elle considère un peu comme un grand frère turbulent. Le serment qu'il va prononcer va-t-il l'assagir? Pas sûr... En attendant, c'est elle qui doit se contenir pour ne pas visiter les poches de ses voisins...
  • Eméa, prêtresse de Shayla, dont Dobert est épris depuis le début de leur aventures, est là aussi. Dans sa robe blanche et diaphane, brodée d'or, elle est magnifique! "Douce et torride à la fois" pense Dobert... La jeune femme est entourée de vestales de son ordre. Cela rappelle cruellement à Dobert qu'Eméa a décidé de rejoindre le Temple de Shayla d'Altdorf. Leurs aventures communes sur les routes de l'Empire sont désormais finies. Mais cela est peut-être mieux ainsi. La vie de son amie ne sera plus menacée...
  • Iorweth, l'elfe balafré, qui a récemment rejoint les compagnons. Il promène un regard curieux et attentif sur l'assistance, se demandant à quoi rime cette étrange cérémonie. Son port altier, ses habits raffinés, ses traits beaux et froids attirent les regards et les commentaires. Il n'en a cure. Il a hâte de repartir à l'aventure dans les contrées sauvages de l'Empire.


Le clou de la cérémonie arrive : le serment de Dobert. Sa voix forte et gutturale raisonne dans le Temple. Il est ému et sincère, puisant se force dans les regards bienveillants de ses compagnons d'aventures.

Moi, Dobert d'Untergard, prête aujourd'hui serment devant vous mes frères.
Si je meurs en défendant l'Empire, je ne regretterai rien.
Si je meurs en défendant les préceptes de Sigmar, je ne regretterai rien.
Si je meurs en défendant mes frères du Loup Blanc, je ne regretterai rien.
Si je meurs en défendant mes amis
(Dobert fait une pause et balaye du regard ses compagnons d'aventures assis aux places d'honneur) ,je ne regretterai rien.
En ces lieux bénis, je recommande mon âme à Sigmar. Puisse-t-il me donner courage et discernement.


Dobert fait, dans un murmure, une courte prière à Sigmar. Le Temple est silencieux et retient son souffle. Puis le serment reprend.

Moi, Dobert d'Untergard, prend aujourd'hui la charge de Champion Protecteur de Sigmar et d'Ulrich.
Ce bouclier
(Dobert cogne de sa hache sur le bouclier qui vient de lui être offert. Un son puissant et profond se répercute entre les colonnes du Temple) sera le symbole de mon engagement et de mon indéfectible loyauté.
Demain, je quitterai Altdorf avec mes compagnons pour chasser le Chaos.
Demain, nous unirons les peuples pour endiguer le mal et instaurer une sécurité durable.
Je promets de mettre vos enseignements et vos dons au service de l'Ordre et de la Justice.
Je vous remercie pour votre accueil et vos conseils. Puisse Sigmar vous bénir et vous protéger tous
"  


La cérémonie s'acheve dans une grande ferveur, en fin d'après midi, sous les acclamations et les applaudissements.

Nombreux sont ceux qui, des années plus tard, prétendront y avoir assister. Ils décriront tous le regard confiant et satisfait du Champion, et l'impression de puissance qui émanait de lui. Peu cependant, pourront décrire, derrière le sourire carnassier du guerrier, l'inquiétude pour ses amis et l'angoisse de ne pas savoir se montrer à la hauteur de leurs attentes...

Pour finir la soirée en beauté, Dobert avait réservé une auberge complète où amis et connaissances ont pu festoyer jusqu'à une heure tardive... Le lendemain Dobert et ses compagnons, la tête un peu lourde, quittaient Altdorf sur le paquebot Fluvial "Empereur Wilheim" pour gagner Nuln et continuer leurs aventures.

Regonfler à bloc par la cérémonie, les gages d'amitiés de ses amis et une tendre nuit d'adieu avec Eméa (c'est du moins ce dont Dobert se souvient après plusieurs bouteilles de vin), Dobert se sent prêt à affronter son destin... Si la mort l'attend au bout du chemin, il y fera face avec courage et... Fureur!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le serment de Dobert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serment des vignerons et caviste de la coopérative
» Serment du Temple à l'Eglise
» serment du graal et demoiselle
» Missive cachetée du Serment de Theramore
» Enrôlement: Serment du Douanier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: Le 10ème art : Le jeu de rôles :: Warhammer II :: Carnets de route-
Sauter vers: