Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Empire de Keshe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: L'Empire de Keshe   Mer 28 Aoû - 19:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Empire de Keshe

GEOGRAPHIE
Relief
L'empire de Keshe est une étendue désolée de sable parsemée de rares oasis de verdure dotées d'un point d'eau. Les oasis les plus importantes cernent un lac. Ce sont de véritables croisées des chemins où l'on s'approvisionne en eau avant de rejoindre les dunes balayées par des vents chauds.
Limité du sud-ouest au nord-est par les monts Drakoniens, le désert de Keshe est bordé par la mer Écarlate à l'est. Au sud, lorsque le désert de sable disparaît pour laisser place à une étendue de pierres où se dressent d'inquiétantes tours noires, commencent les Terres veuves.

Climat
Chaud. Ce désert de sable assoiffe ses habitants et les rares caravanes étrangères qui le traversent. L'insupportable chaleur que transportent les vents brûlants de la mer Écarlate aux monts Drakoniens assèche tout sur son passage, faisant progresser chaque jour le désert. En été, parfois, des orages tonnent à l'horizon au-dessus des dunes, mais jamais de l'eau n'en tombe. En hiver, la pluie s'infiltre entre les grains de sable pendant trois semaines avant que le ciel ne reprenne son bleu étincelant.
Dans le désert, ce ne sont pas les saisons qui rythment les températures mais bien le soleil dans le ciel. Ainsi, les journées sont étouffantes alors que la nuit s'installe avec un froid digne des hivers les plus rigoureux du nord du continent. Au cœur de la nuit, la température avoisine 0°.
Le désert de Keshe est aussi une terre de mirages et de tempêtes de sable. Il peut « prendre vie » d'un moment à l'autre sans prévenir et emporter des voyageurs qui le méconnaissent.
Les massifs montagneux qui se serrent entre les ombres que portent leurs hauteurs sur l'étendue désertique sont quant à eux sous l'emprise d'un climat plus clément.

Faune et flore
L'empire de Keshe abrite toutes sortes de petits reptiles ainsi que des scorpions et des araignées aux venins variés. Les oasis permettent l'élevage de bovidés. C'est aussi là que naissent les ânes, les chameaux, les dromadaires et les rares chevaux qui portent les Keshites dans tout le désert. Mais Keshe est également une terre de légendes et de mystères où vivent des animaux étranges comme les onagres, les éales et les parandres.
Les onagres : ces ânes sont plus grands que les autres et plus puissants. Ils ne vivent que dans le désert de Keshe. Les onagres sont réceptifs à la position du soleil et de la lune dans la voûte céleste et braient régulièrement lors de la course de ces astres dans le ciel. Ceci permet aux tribus keshites de se repérer dans le temps.
Les éales : ce sont des bêtes noires de la taille d'un cheval dont la queue ressemble à celle des éléphants. Leur 4 gueule est dotée de cornes tranchantes et leur mâchoire est aussi puissante que celle d'un sanglier.
Les parandres : ce sont des cerfs velus comme des singes et gros comme un bœuf. Leur fourrure épaisse et velue leur permet de prendre l'apparence des rochers et d'être donc insaisissables dans les monts Drakoniens.
La flore du désert est maigre. Les étendues de pierres où les parages des massifs montagneux sont parsemés d'énormes cactus gorgés d'eau sont rares. Les oasis sont constituées de palmiers et de maigres prairies. On y cultive parfois des céréales, plus rarement on y plante des vignes. Keshe produit aussi des olives, des dattes et de la canne à sucre. Mais le désert est également la terre des herbes qui rendent fou et des drogues.
Le bang : produit dérivé du chanvre et du pavot qui se respire, aux effets soporifiques indiscutables. Absorbé en trop grande quantité, il peut être mortel.

CITES ET BOURGS D'IMPORTANCE
Les cités
Le désert de Keshe n'abrite aucun village et encore moins des cités. Par contre certaines tribus se sont sédentarisées aux abords des rares points d'eau ou même dans les monts Drakoniens. Ceux qui vivent dans le désert profitent de deux ou trois oasis, disposant de trop faibles ressources pour les accueillir toute l'année. Les cités montagnardes sont généralement ceintes d'une épaisse muraille qui protège les habitants des Automnins et autres dangers des montagnes. Le chef de ces « tribus » se nomme calife.

Les ribats
Ce sont des points fortifiés perdus dans l'immensité du désert généralement construits autour d'une oasis et pouvant donc être de très grande taille. Ces fortins ne sont pas tous des forteresses, ou kraks. Certains sont de véritables petites villes ou même des caravansérails. Il existe également des temples dédiés aux muses et à des Héros de la Flamboyance, honorés comme des dieux, ainsi que des académies du Cryptogramme-magicien.

Qaysarîa
Cette ville de tentes n'est construite qu'une fois l'an pour accueillir toutes les caravanes et les tribus keshites désireuses de faire des affaires avec les intrépides marchands venus à leur rencontre. Qaysaria se tient toujours au bord de la mer Écarlate et attire des négociants de tout le continent à condition bien sûr que les Boucaniers et les sirènes les laissent approcher.

Les Keshites
Histoire
L'histoire de Keshe est celle des tribus qui sillonnent le désert depuis qu'il existe. Elle est faite de guerres et de légendes. De tout temps, les Keshites ont connu les Madjids et les Mountaquims, deux tribus qui s'affrontent entre les dunes pour le contrôle des oasis. Bien que les Madjids se soient imposés comme les maîtres de Keshe, les Mountaquims sont une opposition farouche à leur suprématie ; surtout depuis que ces derniers ont rejoint les montagnes et passé des accords impies avec les drakoniens. Depuis lors, ils se livrent ensemble à d'incessants raids sur les caravanes et les tribus amicales aux Madjids.
Ce ne sont pas là les seuls troubles qui incombent aux saisonins de l'Automne dans Keshe. Depuis l'apparition du désert, les Automnins ont toujours aimé cette région du continent. Le royaume ne manque pas de récits où morganes, pixies et drakoniens jouent de vilains tours aux Keshites ou à des voyageurs égarés.
Au cours de l'histoire, les Keshites furent bien souvent les victimes des assauts et des pillages répétés des pirates des Enclaves boucanières ainsi que des inquiétants habitants de l'archipel de Bokkor.

Diplomatie
Les relations qu'ont les Keshites avec les autres royaumes ne sont pas uniformes. En effet, chaque tribu entretient avec chacun des peuples et chacune des nations des relations qui lui sont propres car liées à son histoire. Malgré tout, les Keshites sont des marchands et des guerriers ; ils seront donc enclins à sympathiser avec ceux qui leur proposeront le commerce ou de l'exercice. Leur vie est celle de l'aventure et seul le désert sait où cela peut les conduire.

Société
Les Madjids
De nos jours, toutes les tribus connaissent les valeureux cavaliers madjids. Lorsque des décisions sont difficiles à prendre dans un campement, les sages envoient des messagers requérir les conseils de ces guerriers. La plupart du temps, ces conseils constituent la loi que la tribu applique. La tribu madjid est aujourd'hui l'une des plus nombreuses du désert. Elle est en fait constituée de deux tribus qui parcourent inlassablement les dunes. Elles se croisent une fois l'an pour célébrer leur première victoire sur les Mountaquims.

Les Mountaquims
Ennemis jurés des Madjids, les Mountaquims sont des envieux et des lâches. Première des tribus battues par les Madjids, elle s'est réfugiée dans les monts Drakoniens. Les Automnins de la montagne sont redescendus dans la plaine désertique à leurs côtés pour éliminer leurs ennemis. Tout le monde a oublié comment débuta cette guerre entre les deux tribus, mais les Mountaquims savent que les esprits de leurs ancêtres ne trouveront la paix que lorsque tous les Madjids auront été tués.
Cette tribu reste rarement plus d'un mois au même endroit et ne vit que du pillage et des services qu'elle rend à d'autres tribus ou même à d'autres royaumes.

Les Latifas
Ce n'est pas une tribu comme les autres. Parmi ces tentes, des femmes et des enfants mais point d'hommes, car ils sont tués ou abandonnés au désert par les femmes.
Les femmes keshites ont toujours eu beaucoup de mal à imposer leur vision des choses aux hommes des tribus. Un jour, les femmes de cinq frères virent leur famille tuée par les guerriers de leur tribu pour une sombre histoire de commerce. Ivres de rage, elles assassinèrent leurs époux et fuirent à la rencontre d'autres femmes capables de les comprendre. Elles les trouvèrent, capturèrent ensemble de jeunes mâles keshites et étrangers, et eurent des enfants avant de tuer sauvagement leurs pères.
Les Latifas n'aspirent qu'à une chose : être reconnues. Elles veulent pouvoir se battre comme les hommes et négocier avec les femmes des autres royaumes d'égales à égales.

Les Nazîrs
C'est le nom que les Keshites donnent aux tribus de guerriers qui vivent dans les premières hauteurs des monts Drakoniens. Ces grands gaillards chevelus gardent les cols et les passes, empêchant ainsi que les Automnins dissimulés dans les hauteurs ne descendent dans le désert. Bien que très pauvres, et n'ayant donc à leur disposition que bien peu d'équipement, ces montagnards sont des guerriers exceptionnels plus disposés à lancer des javelots qu'à affronter l'ennemi au corps à corps. Néanmoins, en dernier recours, ils n'hésitent pas à fracasser quelques os à coups de hache.

Les caravanes marchandes
La caravane étant l'unique moyen de traverser le désert en toute sécurité, bien des commerçants firent ce choix pour commercer avec les tribus keshites et profiter des ressources exceptionnelles de cette contrée. La caravane est constituée d'animaux de bât et de mercenaires qui assurent la sécurité des biens et des personnes qu'elle transporte. Le chef du convoi parle plusieurs langues, surtout le keshite, et est en général un excellent guerrier quand il n'est pas un Mage ou un Harmoniste de la Geste.

Le Cryptogramme-magicien
Enfermées dans des ribats perdus aux confins du désert, des académies d'Éclipsistes - qui travaillent sur les mirages et la Flamboyance - et de Jornistes - qui étudient les mouvements des Danseurs dans les tempêtes de sable - profitent du calme du désert pour s'exercer à la maîtrise des Danseurs. Malheureusement les expériences magiques de ces Mages se terminent souvent assez mal. Il semblerait que le désert soit dangereux pour la magie, Il faut signaler que certaines académies keshites se sont spécialisées dans la localisation de Mages potentiellement puissants. Ainsi, des émissaires du Cryptogramme-magicien keshite sont envoyés dans les royaumes voisins mais aussi bien au-delà pour découvrir des personnes ayant une forte résonance avec les Danseurs.

Artisanat et commerce
Les Keshites n'ont pas leur pareil pour produire du verre et s'en servir pour fabriquer toutes sortes d'objets, à part peut-être leurs lointains ennemis les Liturges.
L'artisanat militaire keshite est exotique. Point d'épée mais des qalachurs et des nimchas, point de vouge mais des sarbarabahs, point de masse (d'armes) mais des kasrullas et des dabus, point de dagues mais des khanjars. Tous ces objets ne sont guère différents des armes des autres Royaumes crépusculaires mais sont beaucoup plus maniables lorsque le combattant qui les utilise est à cheval.
Les vêtements keshites sont également réputés pour leurs couleurs. En effet, certaines tribus ont une avancée considérable dans les teintures à vêtements. De plus leur tunique est souvent décorée par des fils en or qui maintiennent sur les étoffes des gemmes de toute beauté. Certains de ces vêtements sont de véritables œuvres d'art.
Le désert de Keshe produit beaucoup de briques qui sont exportées vers les Terres veuves et bien d'autres royaumes du continent Les Keshites sont les maîtres de la conception de céramiques et de faïences, qu'ils vendent aux émissaires des Terres veuves qui eux-mêmes les font circuler sur tous les marchés du continent.
Les principales ressources keshites viennent de la mer et leur attirent l'attention des Boucaniers, Il s'agit des perles qu'ils vont chercher au fond de la mer, de l'ambre grise - produit de base pour les parfums - et du corail.

ENCHANTEMENTS DE LA RÉGION
Plus que n'importe quel royaume, le désert de Keshe est une terre de contes et de légendes dont la plupart trouvent leur source dans la Flamboyance.
La vallée des Poètes
Les Keshites vouent, plus que tous les autres habitants des Royaumes crépusculaires, une véritable admiration aux Muses et notamment à Stance, la marraine de la Geste. Sur cette terre aride, les serviteurs de la poésie furent de tout temps les rois. À l'époque de la Flamboyance, les poètes avaient l'habitude de se retrouver quatre fois l'an, lors du changement des saisons, dans une vallée mythique dont les habitants ne connaissaient jamais ni la faim ni la soif. À la nuit tombée, ces hommes et ces femmes se racontaient les récits des aventures auxquelles ils avaient participé ou dont ils avaient été les témoins. Cette rencontre s'éternisait jusqu'à ce que nul Harmoniste n'ait plus de récit à raconter.
Depuis que les Danseurs ont fait leur apparition, les poètes errent en quête de cette vallée fertile qui reste dissimulée aux yeux de tous. Qu 'est-elle devenue ? A-t-elle seulement existé ? Nul ne peut répondre mais désormais elle est entrée dans la légende. Il y a quelques années, un voyageur assoiffé, unique survivant d'une caravane agressée par quelque tribu barbare, raconta avoir vu la vallée. Elle était peuplée d'histoires vivantes, il affirma en effet y avoir rencontré des êtres légendaires et avoir été le témoin impuissant de leurs aventures. Depuis, nombreux furent ceux que le désert fit périr alors qu'ils recherchaient la terre des légendes, la vallée des Poètes.

Les tombeaux de la Flamboyance
Les membres de certaines caravanes prétendent avoir découvert d'étranges alignements de monuments géométriques construits à l'aide d'énormes pierres. Ces architectures arboreraient sur leur façade les noms des plus grands héros keshites de l'histoire et borderaient l'allée principale d'un jardin luxuriant, terrain de jeu de monstrueux fauves. Tous racontent avoir découvert la vallée au sortir d'une tempête de sable. Au soir de leur première visite, ils s'endormirent avant de s'éveiller dans la plaine de sable. Aucun d'entre eux ne revit les mystérieux tombeaux mais tous sont sûrs de ne pas avoir été les victimes d'un mirage. Certains, obsédés par la vision de ce jardin et de ses constructions, errent encore entre les oasis à la recherche du lieu.

Le palais d'or et d'airain
Les légendes keshites mentionnent une forteresse d'or et d'airain perdue dans le désert où vivrait un homme capable d'unifier toutes les tribus. Cet homme surgira de la plaine brûlée par le soleil lorsque le royaume, comme beaucoup d'autres, sera la proie d'un terrible danger. Les poètes le présentent dans leurs contes comme un Harmoniste accompli et un Mage doté de talents extraordinaires. Ils prétendent également que sa venue sera saluée par les Décans et marquera le début d'une nouvelle ère.


Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
 
L'Empire de Keshe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire
» [CR] Empire of the Sun
» [L5A] Glory of the Empire
» Empire: Tactical Warfare v1.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: Le 10ème art : Le jeu de rôles :: Agone :: Archives Crépusculaires-
Sauter vers: