Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilÉvènementsPublicationsMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 GUTE REISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:31

Finalement on sort sans problème du parking, l'air est doux, trop pour moi quand même, j'ai besoin d'une température plus élevée maintenant.
Je m'engage sur le périph; y'a du monde mais ça avance, je prend de la vitesse et je zigzague pour gagner des places. L'autre aime pas mon style de conduite, il cherche à le cacher mais il va finir par arracher la poignée de la porte s'il continu à la serrer comme ça.

"-Alors, dites moi ce que vous nous voulez?
-Je vous demande pardon?
-Vous foutez pas de moi, Un démon d'Andromalius qui débarque dans un parking au moment ou d'autres s'y trouve; le hasard existe mais là c'est trop gros pour être ça!
-...C'est Aurélie qui m'en a parlé, elle était un peu surprise de l'attaque au restaurant.
-Et alors...ça répond pas à la question de votre présence, comment vous avez su qu'on était là?"
Il semble hésiter, il sait que je cherche à le pousser dans ses retranchements
"-Je sais que c'est pas Aurélie qui vous à dis ou on allait; Michel est assez pro et parano pour ne pas prévenir tout le monde de nos déplacements et de nos rendez vous.
-C'est vrai....
-A priori vous voulez pas me le dire; c'est votre droit, après tout on est pas dans le même service mais on bosse dans la même société, alors pour le moment...je vous laisse en paix!"

On finis par arriver ou je voulais après le boulevard de la grande armée et la place de l'étoile...les Champs-Elysées.
Je me gare dans une ruelle.
"Vous m'attendez cinq minutes s'il vous plaît!" et je disparaît dans la foule...

Une bonne heure plus tard je reparais, des paquets dans les mains.

"désolé pour l'attente, y'avais pas mal de monde!
-Qu'est ce que vous avez acheté?
-Oh, juste un lecteur Mp3 à Chloé; un manteau de cuir à Michel et...Une bouteille de Mouton Rotschild 1982 pour vous.
-En quel honneur?
-Bah! sans vous trois j'aurais revu mon prince aujourd'hui, et je dois bien avoué que j'éspère rester encore quelques temps sur terre!"

J'accompagne ma dernière phrase d'un regard perçant, sévère mais qui montre bien que l'on se comprend...

"Bon, je vous invite chez moi; de là on verra ce que font Chloé et Michel, et puis j'ai besoin de me réchauffer un peu."

....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:31

Pendant l'attente...

Il a dis qu'il en avait pour 5 min et ça fait bien une demi heure qu'il a disparu : il se fout de moi ce con! J'enrage!

Bon on va pas attendre sans rien faire...
- Bonjour Aurélie, c'est encore moi Jean Baptiste. J'ai rencontré Herr Von Melberei et Michel Bignou. Ils m'ont annoncé leur départ. J'ai moi même quelques projets pour l'Allemagne et je pensais que vous pourriez également m'affecté sur cette mission cela permettra d'économiser les frais...
- Je vais voie ce que je peux faire mais s'il s'agit de faire des économies je ne pense pas qu'il y aura de problème.
- Je vous remercie. Bonne journée!
- Merci, bon voyage !

OK du côté officiel c'est réglé. Il n'y a plus qu'a prévenir les services d'Andromalius pour ma véritable mission. J'envoie un mail histoire d'assurer le suivi...

Ah le voilà qui revient...


Une bouteille de vin ! Si il pense m'acheter avec ça ...
Enfin restons poli :
- Je vous remerci mais il ne fallait pas. Le simple fait d'avoir eu l'occasion de renvoyer 2 anges au paradis me suffit amplement. Mais c'est avec plaisir que nous la dégusterons une fois la mission remplie. J'ai mon vol pour Frankfort cet après-midi, voulez-vous que je prenne une place pour vous ? Mais ne trainons pas allons chez vous...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:32

Des Champs à chez moi il faut 10 minutes; enfin, si l'on connaît les raccourcis, première rue à droite, deuxième à gauche; troisième à droite; première à gauche; tout droit...finalement on arrive, je gare la voiture dans la cour. Ascenceur...direction le cinquième.

Je fais la conversation en homme du monde, je lui pose des questions au sujet du pourquoi de son départ en Allemagne. la même raison que nous?
Etrange; lui va vraiment falloir que je le surveille, les fouilles merdes ça me gène pas; c'est surtout leurs rapports, parcequ'ils puent aussi fort (hum! jolie rime)

On arrive, j'ouvre la porte; une bonne odeur de gateaux nous monte au nez; de la porte de la cuisine apparaît Brigit:
"Guten abend Herr Graf; wie heissen Sie?
-Bien merci; je vous présente Monsieur De la Cour.
-Monsieur, bonsoir."
Brigit est une femme de 63 ans d'un mètre soixante, ronde, les joues roses, les cheveux blond grisonnant et attachés en chignon. Elle est toujours de bonne humeur, des yeux vifs une voix agréable malgré son fort accent germanique. C'est une femme d'intérieur hors pair; rien n'est oublié, ménage cuisine, jardinage, lessive, repassage...la domestique parfaite.

"Je me suis permise de vous faire quelques gâteaux pour le déssert; je vous ais préparé quelques aiguillettes de canards au vinaigre de framboise, je sais que vous adoré ça! Il y a aussi un gratin de lègumes et une salade; il ne reste qu'à verser la vinaigrette qui est à côté dans le réfrigèrateur.
-Vous étes une mère pour moi!
-En parlant de parenté; votre père a appelé, il aimerai savir quand vous lui apporterez la toile que vous avez acquise le mois dernier?
-Bientôt puisque je part demain en Allemagne.
-Ah! et vous contiez me prèvenir quand, vilain chenapan!" dis t'elle en riant
"-je suis désolé, je n'ai appris la nouvelle qu'aujourd'hui.
-Profitez en aussi pour voir votre fille, la pauvre chérie a appelé aussi, vous lui manquez beaucoup!
-je vais l'appeler de suite promis!
-bien, je vous laisse; mon vieux mari m'attend, Herr Graf, Monsieur!
-Tschüss oma!" dis je en lui faisant une bise sur la joue.

La porte se referme.

"Bien, passons au salon, vous prendrez bien un appéritif en attendant l'heure du repas...si si vous mangerez avec moi, il y en a toujours pour quatre!
-je vous remercie
-je vous en prie c'est de "bon coeur" et comme ça nous finirons de faire connaissance en attendant mes collègues."

Le salon fait au bas mot 80 m2, décoré dans un style empire, meuble de goûts, fauteuils et banquettes en soie, tableaux de maîtres du 19° aux murs; c'est superbe.
A droite se trouve la salle à manger; une table en noyer massif y trône entourée de six chaises et surmontée d'un superbe bouquet composé.
A gauche, un bureau décoré dans le style d'un fumoir victorien, chaleureux et acceuillant.

"Installez vous je vous en prie.
-Bien; scotch, vodka, vin blanc, kir?
-vin blanc merci."

Je lui sers un verre, un second pour moi; au moment de m'installer le télèphone retenti.

"Veuillez m'excuser." Je prend le combiné, regarde le numèro.
"Je suis désolé je risque d'en avoir pour un petit moment, mais faites comme chez vous, la télé est dans ce meuble, la chaîne stéréo ici, là vous avez les journaux."

Et je me dirige vers le bureau.
"Guten abend meine liebe püppchen"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:33

Bon ! Le van est garé à l'aéroport, leur service à l'air impeccable. J'espère bien ! Avec le matos qu'il y a dedans, vaut mieux pas que les flics s'y intéresse de trop près. Comme convenu, je rappelle Marc... Occupé ! Bon, que faire de beau pour s'occuper dans un aéroport. Prendre le billet... Bonne idée... Quelle compagnie ??? Bordel !!! Y a vraiment besoin qu'il y en ai autant que ça ???
Bon, pour l'allemagne, la Lufthansa ça a l'air pas mal...
- Bonjour messieur, que puis-je pour vous ?
- Je dois me rendre en Allemagne, à Nurnberg...
- Alors un vol pour Nuremberg... Aujourd'hui...??
- Pas Nuremberg, Nurnberg !
- Oui, bien sûr... C'est pareil messieur...
- Ah ?!! Euuuh, oui aujourd'hui, en vol de nuit si c'est possible...
- Bien sûr !... Des bagages ???
- Juste moi !!
- Bien sûr...
- Classe économique ???
- Y a mieux ??
- La première classe ou la biseness classe messieur...
- C'est quoi la meilleure des deux ???
- Sans conteste la Bisenesse classe messieur... Avec accès au carré V.I.P..
- Le carré V.I.P ???
- Oui messieur...
- C'est quoi un carré V.I.P ???
- Humf... Et bien messieur... C'est un endroit où nos clients prestigieux peuvent passer du temps agréablement avant leur départ..
- Ok, je vois... Y servent à bouffer ???
- Oui, messieur, il y a la possibilité de se restaurer.
- Bon ben c'est parfait, tu me mets ça...
- Bien messieur..."
Et ben, c'est pas donné leur truc, mais m'est d'avis que pour une fois je vais pouvoir voyager tranquille... Bon maintenant, location de voiture, hotel et tout le toutim. Mais avant, un petit coup de téléphone à Marc...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:33

Et je me retrouve seule dans un parking déserté...
Pfffff, ils sont pas drôles vraiment, on vient à peine de se réincarner et ils sont déjà en train de se prendre la tête avec la hiérarchie, l'administration...
Moi pour l'instant je veux juste m'éclater en remplissant mes missions , après tout si on bosse bien y devrait pas y avoir de soucis, non ? Mais c'est sûr qu'avec un tel esprit d'équipe, c'est pas gagné...

Un bruit... Les flics débarquent, finalement, il est temps de se tirer... Une petite seconde, et je me retrouve aussi élastique qu'un chewing-gum bien machouillé. J'emprunte les conduites d'aération, et hop me voilà sortie. Facile... et discret !!!

Bon, et maintenant ?
Pour aller en Allemagne, y a le choix : train, avion ou, et ça me semble beaucoup plus fun, SLK ! A condition de gagner ma place dans la caisse ! Bon, de toutes façons, Markus me doit des écouteurs, alors autant faire un saut chez lui...

Je prends le métro et j'y arrive vite, en tous cas plus vite qu'eux a priori puisque la SLK n'est pas dans la cour. Je monte, 5ème étage, décidément ce chiffre nous tient à coeur aujourd'hui... Je sonne, une petite vieille rondouillarde mais à la trogne plutôt sympa vient ouvrir
- Salut, je suis une copine à Markus, on doit se rejoindre chez lui...

La vieille, suspicieuse, m'examine de la tête aux pieds. Elle semble perplexe, mais me laisse finalement entrer dans un sourire
- Entrez Fraulein, et installez-vous. Je vous sers quelquechose ?

Je fais trois pas avant d'observer son changement d'attitude : regard accusateur, visage tendu, rictus sévère... Aïe ! J'ai gardé mes godasses et la boue des bords de Seine macule maintenant la moquette. Me rappelant ce qu'a dit Markus sur sa domestique, j'enlève mes shoes et je les range sagement sur le tapis. La vieille se détend. Je lui fais un sourire désarmant
-Ben, si vous aviez un chocolat chaud, avec un peu de gâteau au chocolat...
- je vous apporte ça tout de suite...

Cool ! Je m'installe sur le canapé et j'allume la télé en attendant les autres...Trois quart d'heure après, rassasiée, je retourne voir Brigit.
-Je vais faire un ptit break, si Markus arrive, soyez sympa, lui dites pas que je suis là, il aime bien que je lui fasse la surprise.
Je me penche vers elle, en toute confidence
-Le pauvre, je lui rappelle un peu sa fille, vous comprenez...

Je m'installe sagement dans la chambre d'amis et m'endors illico : c'est clair, on est trop bien chez Markus !

Je me réveille une heure après, en sursaut : de la musique classique résonne dans le salon. J'ouvre brusquement la porte, reconnaît De La Cour...
- Ah ! C'est toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:34

- Ainsi vous êtes déjà là, vous!
Remarquez vous n'avez pas trainé pendant 1 heure à faire les magasins!
- Ben ouais...
- Je suppose que vous allez venir en Allemagne vous aussi?
- Ben ouais...

Qu'est ce qu'elle est loquace celle là!

- Je pars en avion, faut-il que je vous réserve une place?
- Ben non... Je pars en SLK avec Markus!

Incroyable plus de 2 mots dans une même phrase...

- Il me semble qu'il devait prendre l'avion, enfin je lui ai réservé une place...
- Ben non... Tu te gourres il prend la SLK... avec moi...

Bon je ne pense pas qu'il faille que je continue sur cette voie avec elle. Il ne faudrait pas que je me la mette à dos de suite. Peut-être que je pourrais jouer là dessus...

- La musique vous convient-elle? Voullez vous mettre autre chose? Je vous laisse choisir.

Un grand sourire carnassier se dessine sur son beau visage d'adolescente.

- Cool! ... Parce que t'as vraiment des goûts de chiottes...
- Je m'excuse, je n'ai fait qu'allumer la chaine hifi. J'étais entrain de chercher les disques...
- Au fait il est où Markus ?

Et à ce moment là il sort de sa chambre...
- Tschuss, mein Liebling.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:35

Je m'étire dans un baîllement
-'lut... Qu'est-ce qu'on dort bien chez toi !
- ?? Tu es là depuis longtemps ?
- Assez pour avoir goûté la cuisine de Brigit... vous en avez mis du temps !
- On a fait 2-3 petites courses...
Il me tend un petit paquet. Pressentant ce qu'il y a dedans, mes yeux brillent de convoitise. J'ouvre... et laisse échapper un sifflemment admiratif.
- Ben dis donc ! Tu t'es pas foutu de ma gueule !
Markus me sourit en haussant les épaules, du style "c'est pas dans mes habitudes..."
J'essaie illico mon nouveau jouet. Le son est impec', fort et clair. Dire que je suis aux anges serait blasphématoire, disons que je suis ravie.

Pragmatique, De La Cour me regarde.
- Et Mr Biniou ? Va-t-il se joindre à nous ?
- Michel est parti devant. On le retrouvera en Allemagne.
Réponse diplomatique. Il a pas besoin de savoir que Michel fait la gueule. Je me tourne vers Markus
- Et nous on part quand ? On prend toujours la SLK ?
Je montre De La Cour du doigt
- Ce mec m'a laissé entendre que tu prenais pt'être l'avion avec lui...
- On part demain matin, j'ai quelques affaires à régler d'ici là. Et oui, on prend la SLK. Monsieur De La Cour nous rejoindra sur place.
- Super !

Markus commence à mettre la table pour nous 3.
Mes yeux se posent sur mon sac, négligemment posé dans un coin du salon.
- Au fait, j'ai dis à ma vieille que je ne rentrais pas avant deux semaines, alors...
- C'est bon, tu peux dormir ici. Tu n'as qu'à t'installer dans la chambre d'amis. Je présume que tu connais le chemin.
Je lui envoie un baiser
- Danque cheune !

J'amène mon sac dans la chambre où j'ai déjà dormi. Elle est superbe, cette chambre. Pas dans mon style mais superbe. Avec 2 ou 3 aménagements, elle serait parfaite pour moi.
Je sors mon portable et appelle Michel
- Allo Michel ? Tu fais toujours la gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:36

Oui, avec la SLK. Il faudra quand même que je lui dise que je ne suis pas prêt à suporter sa musique pendant 6 heures de routes; j'éspère qu'elle fera pas la gueule.
De toute manière, on va à Nurnberg; on rempli cette mission et je vais ensuite à Munchen. Avec ma famille, je préfère être seul; c'est déja assez tendu comme ça.

Bon, la table est mise; faudra également que je refasse l'éducation de chloé; je suis pas sa bonne, un petit coup de main c'est pas grand chose de sa part et ça fait toujours plaisir.

De la Cour reste assis dans la banquette, il semble réfléchir; ça à l'air de le faire chier d'aller à nurnberg tout seul; peut être à t'il la trouille. faut dire qu'on ne sait pas se qu'il se passe là bas. A priori tous disparraissent sans laisser de trace, même les plus balaises d'entre nous. Dans la liste des disparus il y avait un démon d Baal et de Bélial qui d'après le rapport sont de niveau supérieur....enfin, on verra bien!

"Vous désirez boire du vin au repas?"
Il sort de ses pensées: "Oui, merci."

Lui non plus n'est pas très loquace.

Je vais dans la cuisine, le doux parfum des plats embaume agréablement la pièce. Ca aussi c'est un super avantage de la vie sur terre.
Finalement je suis bien tombé (merci mes supérieurs!); un corps de noble apparence, des atouts physiques et intellectuels; une famille aisée et plutôt agréable; mon père n'est pas chiant, ma mère est décédée, ma femme est très belle (avec le problème lié àla couleur de mes yeux j'avais décidé sur un coups de tête de divorcer, mais finalement je sais plus trop....) et mes filles sont vraiment chouettes; jolies, gentils et bien éduquées.....
C'est bizarre mais des fois j'ai l'impression de ne plus vaiment être ce démon qui vient des enfers; c'est comme si j'étais à la fois le démon et l'humain....Hum! je vais garder ça pour moi!

En finissant de mettre les plats sur la table je tombe sur le journal...pas grand chose d'intérressant...Tiens sur "Spiegel" il parle de Nurnberg; à priori il y a une exposition retraçant les anciens mythes germaniques; conférences, expositions d'oeuvres antiques, statues, armes et armures, sculptures diverses...mon intuition aurait elle vu juste...la troisième force.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:36

le lendemain, sur l'autoroute allemande...

Plaquée sur la voie de gauche, la SLK file à vive allure...
5h30 du mat' ! C'est l'heure à laquelle Markus m'a fait me lever pour qu'on soit à l'heure au rendez-vous avec Herr Eisenach, au Winstub. D'habitude pour moi c'est l'heure de se mettre au pieu... autant dire que le réveil a été difficile, mais ce petit trip en SLK en valait la peine !

Markus a pas voulu que je mette de la techno dans la bagnole, alors je teste mon nouveau lecteur mp3. De toutes façons, on est pas vraiment du genre bavard, tous les deux. Je lui jète un oeil. C'est fun, depuis qu'on a passé la frontière, un petit sourire flotte sur ses lèvres. Il a l'air vraiment heureux de revenir en Allemagne, il veut aller voir sa famille et toutes ces conneries... C'est marrant, moi qui croyait qu'une famille c'était juste fait pour faire chier... A croire qu'il peut y avoir autre chose !

Je pense à Michel. Lui aussi n'a pas d'attache, ça nous fait un point en commun... Bordel, j'espère qu'il va arrêter de faire la gueule... Hier, j'ai juste eu le temps de comprendre qu'il était arrivé et qu'on se donnait rendez-vous ce midi avant qu'il ne raccroche. Bof, on verra bien...

Par contre, je me serais bien passée de DLC. Dans le genre , difficile de faire plus chiant : y sait pas se battre, y va nous espionner pour tout rapporter à ceux d'en bas, et en plus y déteste la techno, j'ai bien vu. Fait chier de l'avoir dans les pattes ! Mais pt'être qu'il fera partie des dommages collatéraux...

C'est vrai, y paraît qu'on est parti pour taper sur plus fort que nous. Une merde sur le terrain est si vite arrivée... Marrante, cette troisième force, on connaît pas encore. ça doit être trippant de taper sur Odin... Je me fais pas de soucis, même si c'est du gros, à nous 3, on s'en sortira. Quand il s'agit de taper sur quelquechose, on est tous d'accord !

Je m'étire tranquillement : l'inaction commence à me peser.
Chloé, tu penses trop. A cette heure-ci, c'est pas bon pour toi !
Y paraît qu'ils ont de le musique d'enfer en Allemagne... C'est décidé, ce soir je sors en boîte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:37

- Non, je ne fais pas la gueule, même si ça me fait des vacances de pas voir les vôtre pendant quelques heures. Disons que tant que vous trainerez avec la fouine, je serais pas trop souvent dans le périmètre et je crois que c'est mieux pour tout le monde.
- Dommage, tu verrais ça, c'est trop cool chez Markus...
- C'est pas chez Markus... Fais attention, à force de trop s'accrocher à la vie de son humain, on devient faible...
- Non, mais tu...
- Ecoute, j'ai pas le temps là, on vient de faire le dernier appel pour mon avion... On se retrouve au lieu de rendez-vous demain midi...
Et markus ceci et Markus cela. Il devrait bosser pour efferalgan celui-là, a chaque fois qu'elle me serine avec lui, ça me file un de ces mal de tronche...
Michel se dirige vers la porte d'embarquement numéro 22, l'hôtesse lui rappelle vaguement quelqu'un. En tout les cas, elle est vraiment superbe dans sa tenue bleue marine.
- Bonjour M.Biniou, cela faisait longtemps...
- Ah !? Euuuhhh !! Oui effectivement... <Merdalors !!! Une ancienne connaissance>
- En tout les cas, cela fait vraiment plaisir de vous revoir...
- Maaaiiis, à moi aussi...
- Oui, je "vois" ça, dit elle avec un sourire particulièrement engageant <Merdalors, une érection !!! C'est pas le moment...>, dépêchez vous d'embarquer, l'avion ne vous attendra pas... On se retrouve à bord...
Bon, Michel, va falloir faire un gros effort de concentration et essayer de se souvenir de cette souris avant que cela ne pose un vrai problème. Le mieux, c'est de laisser venir les choses...

... Plus tard, dans les toilettes de l'avion, les corps s'entremèlent et transpirent en s'activant. Qu'est ce qu'il y a comme trou d'air sur ce trajet !!! L'acte est intense, comme si chacun avait quelque chose à rattraper, du temps peut-être. Mais les corps se connaissent, c'est indéniable. Savoir quoi faire et à quel moment, cela ne s'improvise pas. Michel se laisse aller, depuis la première fois depuis qu'il est sur terre, il oublie d'être un démon, des flashs, comme des photos sous strobo, s'imprime dans son cerveau, laissant comme des images rémanentes sous ses paupière. Elle le connait, elle le connait bien. Une ancienne collègue de travail. L'afrique. La guerre. Des morts. Une perte terrible. Une séparation. Du temps pour se remettre....
- C'est Marc qui m'a prévenue de ton arrivée, je me suis arrangée avec des copines de boulot pour être sur ce vol. Je ne pouvais pas te laisser passer comme ça !!!
- Soit en sûre, j'apprécie l'attention...
- J'ai vu ça... Alors, tu remet les pieds en Allemagne... Le boulot ??
- Ouais, on peut dire ça.
- Marc m'a dit que tu avais l'air "étrange" en ce moment, comme déboussolé.
- J'ai eu des soucis ces derniers temps, un "accident" il y a quelques mois. Perte de mémoire temporaire a dit le médecin. Ca commence à aller mieux.
- J'en suis heureuse. Vraiment heureuse....
- Ecoute Norine, cette rencontre est fortuite, très agréable, mais fortuite. Je ne veux pas que tu te retrouves impliquée dans des conneries à cause de moi, en particulier si tu t'es rangée définitivement.
- Mais c'est trop tard chéri !!! <sourire sur ses lèvres>, c'est moi ton contact en Allemagne. Je te l'ai dit, Marc m'a appelée, ce n'était pas par hasard. Alors, fait ce que tu as à faire en Allemagne, tu m'appelles s'il te faut quelque chose, je réveillerais le réseau, comme au bon vieux temps. Dès ton retour sur Paris, on aura tout le temps de discuter... ich liebe dich !!
- Zart meine Liebe, zart. Morgen ist ein anderer Tag...<Merdalors !!! D'où je sais parler allemand moi...>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:38

Nurnberg, enfin!
Il a fallu qu'on se tape ce con de hollandais avec son camping-car sur la route; j'ai pas réussi à battre mon record; mais bon, Paris -Nurnberg en 4h50; c'est honorable!

Chloé a l'air contente, la vitesse ça lui plaît à priori; au point quel voulait fendre le camping-car en deux pour que je puisse continuer à rouler normalement.

Elle a voulu que j'ouvre le toit; c'est vrai qu'il fait beau mais maintenant elle a une de ces coiffures <je me regarde dans le rétro> et moi aussi...
Tout en me recoiffant je circule dans les rues de la ville; c'est fou de connaître si bien une ville dont c'est pourtant la première fois que je voie les façades.

"Je nous ai réservé des chambres au "Méridien"; tu verras il est excellent sur tous les points, acceuil, literie, cuisine..."Vollkommen!"
-Super!
-Et il est pas très loin du rendez vous."

Je m'arrête devant l'entrée, je sors de la voiture et commence à me diriger vers l'entrée quand Chloé m'appelle
"Eh! Qu'est ce que tu fais, t'as laissé les clefs sur le contact et puis y'a nos sacs dans le coffre!
- Ne t'inquiète pas, ce monsieur va s'occuper de tout."

"-Willkommen Herr Von Melberei! Glücklich sich wiedersehen Sie!
-danke, ich auch."

Chloé hausse les épaules et lui lance son "Danque sheune" habituel.

"C'est "Danke" Chloé, contente toi de ça, c'est horrible, mais avec ton accent on comprend rien.
-Danque!
-Non danke, tu aspire le "Ke", Danke!"
Elle me regarde l'air un peu perdu
"Dankrre, kere...Ke..keuf...." Et elle s'étouffe
"Ahahah! Je t'ai pas demandé d'avaler ta langue!"

On arrive à l'acceuil. Une jolie blonde nous y attend

"Ah! Herr Von melberei, Wilkommen, wir warten Sie!
-merci, excusez moi je parlerais en français car j'ai ma...nièce avec moi et elle ne parle pas allemand.
-il n'y a aucun problème, cela fait 1an maintenant que j'apprend le français, j'espère que je ne fais pas trop de fautes!
-C'est parfait, vraiment!
-je vous remercie. bien, nous vous avons réservé la suite 66 avec balcon et jacuzzi...
-jacuzzi! Trop cool!" chloé, les coudes sur le comptoir, la tête dans les mains machant un chewing gum et faisant une énorme bulle qui lui éclate au visage semble ravi. Des clients,"des vieux", la regarde d'un air outrés, puis me lance un regard accusateur. Je leur lance un sourire en hochant des épaules.

"Désirez vous prendre disposition de votre chambre immédiatement?
-Non merci nous allons d'abord faire un tour, je vais lui faire faire un tour de la vieille ville à cette mal élevée." et avec un sourire j'éclate sa nouvelle bulle encore plus grosse que l'ancienne dont elle semblait fière.
"Eh! C'est pas chique! Et pourquoi on va pas à notre chambre; le Jacuzzi, j'suis trop impatiente de tester! Et qui va monter nos sacs?
-Ne vous inquiétez pas mademoiselle, vos bagages sont déja en train d'être montées.
-oh! Cool!
-Bien, Merci! allez on y va. Ah! juste une dérnière question...
-Oui, vous reste t'il des chambres de libres?
-oui monsieur
-Pourriez vous en reserver deux,j'ai peut être des amis qui vont arriver.
-Bien sur monsieur, vous êtes un bon client, la maison est heureuse de pouvoir vous rendre service.
-merci."

"On y va comment au rendez vous?
-A pied.
-Ah bon, c'est pas cool!
-C'est à dix minutes à pied, et puis tu verras c'est une belle ville."

Sur le chemin je lui fais visiter, je lui parle de l'histoire de la ville, de l'architecture, je lui montre des détails itérressant, rien y fait, c'est pas son truc. on continu et on arrive sur la place, le winstub est juste en face...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:40

L'horloge de la vieille ville sonne la demie de midi quand nous entrons dans le Winstub. L'endroit est super classe, bien sûr. 'Faut que j'fasse gaffe, j'vais commencer à m'habituer, et après ça sera hard de retourner dans le 93...
Evidemment, même après avoir rangé mon lecteur mp3 et craché mon chewing-gum, je fais tâche. Jeans et T-shirts, y connaissent pas ici : je suis plongée dans un océan de tailleurs-escarpins et costumes 3 pièces. Navrant. Bien sûr, Markus nage au milieu de tout ça comme un poisson dans son bocal. Il baragouine 3 mots en allemand, et nous voilà conduits à notre table.

Herr Eisenach nous y attend déjà. Lui aussi se fond dans la masse : grand, blond, avec de petites lunettes cerclées et... un costume. Plus banal tu meurs. Je m'ennuie déjà.
Markus et lui échangent trois mots, des salutations sûrement. Moi je la ferme : après tout, si je cause mal, autant rien dire...
Le type se tourne vers moi
- Bienvenue à Nurnberg, Mlle Lenoir. J'espère que vous apprécierez notre ville.
-'lut.

Il se tourne vers Markus
- Nous attendrons que tout le monde soit arrivé pour parler de notre affaire. En attendant, désirez-vous prendre un apéritif ?
- Yep ! Va pour une bière...
- Jeune demoiselle, vous êtes un peu jeune pour..
Ah non ! Pas deux fois en deux jours !!! Et dire que je vais devoir supporter encore 2 ans 1/2 qu'on me serve ces salades !
J'assassine le mec du regard. Si j'avais les yeux de Markus, il retournerait illico brûler en Enfer... Il esquisse un sourire crispé
- Voyons très chère c'était une boutade !
Ah ? Humour ? Mouais....
Visiblement, il a compris que c'était pas trop à mon goût !
je repousse mon siège et me lève. J'ai l'impression d'étouffer.
- J'vais prendre l'air, je reviens.
Ils s'en foutent. Ils causent déjà antiquités...

Dehors, je respire. C'est oppressant, ces milieux VIP : 'faut qu'j'me surveille pour pas faire tâche, j'voudrais pas faire trop honte à Markus.
Y faut vraiment que je me défoule. Pt'être que Michel va nous dégoter une salle de muscu, sinon j'attendrai ce soir... vivement.

2 meufs et 3 types causent à la sortie d'un café, un peu plus loin. Voilà de quoi me renseigner...
Je me plante devant eux, les mains dans les poches.
- Salut...
Ils se regardent, interloqués. Et merde ! Evidemment, y pigent que dalle !
Bon...
- Danque !
ils me sourient, gênés. Houston ici la Lune...
- nightclub? tonight ?
Voilà, j'ai sorti l'intégrale de mon vocabulaire d'anglais.
Ah, y en a un qu'à pigé. Il tend le bras
- Atlantis, this way. not far.
- Ouais, ouais...

Je fais un geste pour le remercier, et je me casse. ça tombe bien, v'là Michel qui se pointe. Il a sa tête des bons jours.
- Salut gamine !
- 'lut. Tu tombes bien, tu me sauves. c'est l'horreur là-dedans. Allemand et costards-cravattes à en gerber !
- Mouais, j'm'attendais à un truc dans le genre. Allez viens, on peut pas y couper.

Je l'emmène à notre table. Markus et Herr Machinchose discutent en buvant du vin, et une bonne grosse choppe pleine de mousse m'attend.
Herr Machin accueille Michel
- Ah, Mr Biniou ! Nous n'attendons plus que Mr De La Cour, il ne devrait pas tarder. Tenez ! Le voici qui arrive !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:41

L'arrivée à Nuremberg s'est passée mieux que je ne l'avait espéré. Les souvenirs de mon hôte me reviennent par vagues... Norine... L'aéroport est mieux tenu ici qu'à Paris, le salon V.I.P est quand même taillé dans un autre bois. La zone commerçante est immense, j'en profite pour faire quelques courses. Le vendeur est super sympa (pour un humain) et semble s'y connaître. On discute un peu ce qui me permet de récupérer quelques informations sur la vie nocturne de la ville et des données plus précises sur le Winstub. Le genre du troquet correspond pas vraiment à ce que je porte d'habitude. Pas grave, on fera couleur locale comme ça. Je prends deux ou trois tenues plus dans mon genre quand même... Des images du passé ne cessent de m'agresser. L'afrique... La savane et ses mystères... La population et ses massacres... Le vendeur a dû me prendre pour un ahuri pendant quelques minutes... Pas grave...
A l'agence de location, mon véhicule m'attend. Un BMW, logique! Un X5! Pratique...


Le système GPS m'indique la route à suivre pour me rendre au lieu de rendez-vous. Mais j'ai quelques heures devant moi. Un hôtel me semble la prochaine étape à franchir... Après tout, il fait encore nuit ! Une recherche rapide me donne plusieurs option... Le méridien est classé 4 étoiles, pourquoi pas... De nouveau, les images arrivent sans que je puisse les contrôler... Norine... De nouveau elle.. ça tourne à l'obscession... Des sensations de bonheur et d'incertitude me donnent la nausée... J'arrête la voiture le temps de reprendre mes esprits... Une vive lueur me sort de mon état... La police...
- guten Abend sehr geehrter Herr !!!
- guten Abend ...
- Ein Problem ???
- Nicht! Ich bin soeben in Stadt angekommen, und ich glaube, daß ich mich verloren habe…
- Wir können können sein, Ihnen zu helfen...
- Ich suche das Hotel Méridien...
- Geben Sie mich Ihr Plan, ich werde es Ihnen angeben…
- Danke !!!
J'en arrive à m'étonner moi-même, mais il se peut que je sois à l'aise en allemagne... Les flics sont sympas en tout les cas. Je profite que la crise soit passée pour reprendre le volant, direction hôtel Méridien. Je loue une chambre, fait monter mes affaires, programme le réveil et m'effondre dans un combat contre un oreiller inconnu qui finit par me vaincre... La nuit sera agitée de rêves ou de visions troublantes qui finiront par s'atténuer puis disparaître au petit matin. Plus que quelques heures de sommeil... Norine reste gravée dans ma mémoire avec un étrange sentiment... Il faudra probablement l'éliminer... Après... Après la mission... Te laisse pas avoir Michel... C'est qu'une humaine après tout...

11h30. Le Winstub est devant moi. J'entre. Le costume que je porte est impeccable. Je m'arrange avec le taulier pour avoir un endroit discret et tranquille pour lire le journal. Les autres ne devraient pas tarder. Le contact non plus...
12h30. Les voilà. Comme toujours, Markus est impeccable. Par contre Chloé est comme toujours. Limite. Enfoiré de Markus. Sûr qu'il ne la pas prévenue. Le contact est sur place. Mais qui sont les personnes avec qui il a causé avant que les autres n'arrivent ??? Ca y est Chloé a pété un câble, elle est dehors. Je me lève et la rejoint avant qu'elle ne casse quelque chose ou quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:42

Le voyage c'est bien passé. L'hotesse a été très agréable, trop même. C'est ce qui l'a perdue! J'ai fait en sorte qu'elle renverse son plateau sur un passager. Il s'est brûlé avec le café. Je suis donc allé le voir et je lui ai expliqué toutes les démarches à faire pour qu'il gagne son procès contre la compagnie de transport. Il aura gagné son voyage celui-là! Enfin si son avocat ne lui prend pas tous ses dommages et intérêt comme paiement! Et la pauvre hotesse va se faire licencier. Comme c'est tragique!

J'arrive dans le restaurant pile à l'heure qu'ils m'ont indiqué pour le rendez-vous. Ils sont déjà tous là avec le contact. J'aurai dû m'en douter! Ils font tout pour me laisser en dehors de cette affaire. Mais ça ne va pas se passer comme ça!

Je rentre calmement dans le restaurant et je me dirige vers leur table.
Je me présente au contact et prends place tout en m'excusant pour le retard. Je prétexte que le taxi m'a fait faire le tour de la ville et que quand je m'en suis aperçu : il l'a regretté.
Comme je ne pourrais pas compter sur eux pour qu'ils me répètent ce qui s'est dit, je préfère utiliser mon pouvoir de psychométrie sur le dossier que tient notre contact, histoire d'être au courant de tous les détails.

L'affaire avait commencé la semaine dernière. Des démons ne répondaient plus à leurs ordres de mission. Après une première enquête rapide de l'administration il s'est avéré qu'ils avaient tout bonnement disparus. Cela aurait pu être un coup des youyous de chez Jules d'en face, mais à priori, ils seraient touchés eux aussi par des disparitions. En tout cas, quelques professeurs et directeurs d'écoles privés viennent de disparaitre sans raisons apparentes.
Je récupère le nom des personnes disparues et leurs adresses (en tout cas celles qui ont étés indiquées par les démons).
Nous avons été appelé en renfort de l'étranger car ils craignent une infiltration dans l'administration locale. Les idiots! comme si nous les démons aux ordres d'Andromalius étions incapables de faire le ménage et de démasquer les taupes! Enfin, faisons leur plaisir et gardons notre calme...

Ils commencent à parler de l'exposition qui est en cours au musée. Ils impliquent la troisième force à toute cette histoire.

Mes neurones se mettent au boulot...

La troisième force! pff! Ils se sont fait presque entièrement éradiqués par les anges et sont en perte totale de pouvoir! Ils n'oseraient pas s'attaquer aux deux camps en même temps! A moins, qu'ils veuillent abréger leurs souffrances...
Gardons ça pour nous... Ils veulent se la jouer perso, je peux aussi!

Les sorciers peuvent être derrière tout ça aussi. S'ils ont réussis à récupérer une relique puissante, ils auraient les moyens de faire disparaitre démons et anges. Enfin, tant qu'ils se cachent bien et qu'on a pas mis la mains sur eux!

Les anges peuvent-ils être à l'origine de ces disparitions? Oui! C'est possible, ils seraient capables de mettre certains des leurs au placard pour nous leurrer et se couvrir.

Les démons? Non ce n'est pas possible les services de mon prince sont parfaits, ils auraient déjà renvoyé ces imbéciles en enfer pour quelques millions d'années.

Des rénégats? Non plus. Ces sales lâches, de n'importe quel camp qu'ils soient, sont rapidement repris par l'administration, et les rares qui arrivent à nous échapper se terrent dans leurs trous de peur du jugement sans pitié qui leur est réservé.

Ils me regardent tous d'un air bizarre. C'est vrai que je n'ai pas encore donné mon avis sur toute cette histoire.

- Nous devrions essayer d'enquêter sur les lieux des disparitions et chez les victimes. Je pense qu'il faudrait aussi faire un tour du côté de cette exposition. Savoir si des objets ont disparu, si la ville où elle était avant a subit elle aussi des disparitions de créatures surnaturelles.

Ils ont toujours cet air étrange...
Aurais-je loupé une question importante?

Friedrich, notre contact, prend la parole :
- Est-ce que vous vous sentez bien?
- Oui pourquoi? Que se passe-t-il?
- C'est... votre apparence...
- Comment ça mon apparence?
- Vous devriez allez vous regarder dans une glace...

Ainsi je me lève et je me dirige vers les toilettes.
Une fois devant la glace : le choc!
Je suis habillé en robe de cours avec une péruque poudrée!
Mais c'est quoi ce bordel? C'est pas possible qu'est ce qu'il se passe?

Je me déshabille, essaye d'enveler cette péruque... Mais c'est impossible! Ce sont mes cheveux et mes vêtements qui se sont transformés!
Un homme entre dans les toilettes. On va voir ce qui se passe...
Sur le coup de la folie, je l'assome et lui prends ses vêtements. Peu à peu ils se transforment aussi en robe! Par la putain de marie, qu'est-il en train de se passer?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:44

Oui pourquoi? Que se passe-t-il?
- …
- Comment ça mon apparence?
DLC se lève et se précipite aux chiottes…
Qu’est-ce qu’il lui prend à celui-là ? Il a pété un câble ou quoi ? Michel et Markus se sont raidis, ils fouillent la salle du regard…. Ah ouais une attaque mentale, évidemment. La guerre des faibles…
Markus est le premier à remarquer le rictus de Machinchose.
- Illusion ? Pourquoi ?
- On aime pas beaucoup ce genre de personnes, par ici… Et puis comme ça, il va être occupé un petit moment.
- Il saura que c’est vous…
- Ah oui ? Mais il aura du mal à le prouver… Et puis, il n’est pas mon supérieur…

Eisenach se penche sur la table, en toute confidentialité
- Méfiez-vous de lui…
- Merci, on est au courant
- Non je veux dire… Il est vraiment là pour vous coincer. Mon administration doit coopérer. Au moindre faux-pas, il vous réexpédie en bas…
Michel grogne
- Génial…
- Au moins, vous voilà avertis
- Ouais…
- Sur ce, voici le dossier. Vous trouverez également ma carte. Si vous voulez des précisions, appelez-moi..

Herr Machinchose se lève pour se tirer.
Mouais… reste à définir par où commencer…
Michel se lance
- ‘faudrait voir un peu qui étaient ces démons, leurs habitudes, leurs lieux de vie..
- Je viens avec toi !!!
- Si tu veux…
- Ouaip ! ça je sais faire…
Tout, pourvu que Markus ne m’entraîne pas au musée… Justement :
- Je vais aller voir cette exposition. Je suis persuadé qu’elle a un lien avec toute cette histoire…
- Ok ! On se retrouve ce soir à l’hôtel ?
- Ja ! Rendez-vous à 20h30 au resto de l’hôtel.
- Si on trouve quelquechose, on reste en contact…
- Ja ! Evidemment…

Machinchose ayant eu le bon goût de régler l’addition, on se lève en plantant DLC aux toilettes. Markus lui téléphone pour lui donner rendez-vous
- Rendez-vous à 20h30 au restaurant de l’hôtel Méridien, monsieur De La Cour… enfin, si vos petits soucis sont arrangés…

On se sépare à la sortie du resto. Markus part vers le musée
- Dis, Michel ?
- Ouais ?
- Tu crois pas qu’on pourrait se débarasser de DLC sur la mission ?
- Ouais, j’ai envisagé un truc comme ça… ça dépendra des opportunités.
- … Dis Michel ?
- Ouais ?
- Tu me laisse ½ heure pour faire trois courses ?
- T’as besoin de quoi ?
- Ben… de fringues, je crois.
- Ouais, ça serait pas du luxe… bon écoute, moi je rentre me changer, on se retrouve dans 30 mn au bar de l’hôtel, ça ira ?
- Oui….

Michel réfléchis
- ça ira ? Enfin je veux dire… pour choisir et tout ?
- Ouais ouais, j’ai une idée de ce que je veux…
- C’est bien ce qui m’inquète…. Bon ok, à tout à l’heure !

Attablée au bar à siroter un daiquiri, je retrouve Michel à l’heure dite. Il me détaille : bottes noires, jupe plissée marine, chemisier blanc à col bleu…
- Misère ! Chloé, tu t’es trompée de pays ! On est en Allemagne, là, pas au Japon !!!


Dernière édition par le Jeu 6 Sep - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:45

<Dans ces pensées tout en se dirigeant vers le Germanisches Nationalmuseum>

faudra quand même que je leur explique qu'un Winstub, c'est comme une brasserie en France; on y va décontracte. je sais bien que je suis toujours en costume mais là pour l'occasion j'ai retiré ma cravate et ouvert le col...Il doivent avoir tellement l'habitude de me voir dans le même style qu'ils ne s'aperçoivent pas de la différence!
Enfin, michel avait fait un sacré effort; pour rien mais c'est bien quand même.
Dans ses yeux j'ai bien vu qu'il me reprochait de ne pas avoir dit à Chloé de se changer; encore une idée reçue sur l'Allemagne; on est plutôt bien ouvert à tous goûts vestimentaires et ça ne choque que rarement quelqu'un; et si cela se produit on accuse toujours l'adulte de ne pas savoir éduquer son enfant; et en l'occurence là, c'était moi l'adulte.

Ah! voici le musée.

l'exposition à pour titre "L'aube mystique en Europe"

"Guten tag, wie hoch ist der Eintritt?
-fünf euros, herr
-Gut, eine Eintrittskarten zum vollen preis bitte!
-Natürlich;die Eintrittskarte gilt auch für die museum!
-Schöne, danke, bis bald!"

L'exposition présente une chronologie historique des peuples vikings et germains de la période contemporaine à "Jésus" (enfin pour les humains!) jusqu'au 12° siècle.
On y découvre diverses oeuvres, des bronzes venant du Danemark, des stèles commémoratives du V° s.; Des casques et des armes; une proue d'un bateau funéraire dans lequel fut enterrée une noble dame du IX° s.
Des broches, des parchemins... vraiment c'est superbe. En fait trois heures ce sont écoulées depuis mon arrivé, comme seulement dix minutes. Je rencontre un groupe avec une guide, je me joint à eux. Elle connaît son métier et aime son sujet; elle est passionante, concise mais sans oublier le plus important.
A un moment de la visite le groupe passe devant une vitrine vide; à priori la guide ne s'attarde pas. je m'arrête; l'étiquette a été retiré mais pas le numéro de la vitrine, G45. Je parcours le guide que j'ai récupéré à l'entrée; le titre est: "Fenrir le loup"
D'après les explications c'est une statue de granit élègament ouvragée réhaussée d'argent et d'or. le loup était représenté couché entouré par "Gleipnir".

"Etrange!"

Je poursuit la visite, jusqu'à la fin. Quand le groupe quitte la guide, je m'approche d'elle:

"Guten tag fraülein!
-guten tag Herr?
-Von Melberei, aber heissen Sie Markus.
-Von melberei!? avez vous une parentée avec les Von Melberei de Munchen?
-Tout à fait!
-Ca alors, je suis enchanté de faire votre connaissance; j'ai fait mon doctorat sur les grandes familles bavaroises et leurs légendes et la votre est prestigieuse!
-Je vous remercie, je suis flatté. (houla! faudra que je relise mon histoire de famille, avec des filles comme ça je risque de me faire coller!)
-Mais que puis-je pour vous aider Monsieur le comte?
-Je vous en prie, ne soyez pas si "conventionelle"; je voudrais avoir quelques informations sur l'oeuvre qui n'est plus dans sa vitrine...le loup Fenrir.
-oh! oui <à priori elle à l'air génée>...bon, à vous je peut bien le dire après tout votre famille fait de généreux dons aux recherches archéologiques. <Première nouvelle; faut vraiment que je révise>
En fait cette statue à été récemment découverte dans les alpes bavaroises, et la finesse de son travail la classe parmi les plus belles oeuvres du 4° s. Nous avons pourtant pris toutes les précautions d'usage à ce genre de "trésor" mais malheureusement elle c'est mystérieusement désagrégée en une nuit il y a presque quinze jours. Nous avons caché le désastre prétextant un entretien d'urgence qui nous a poussé à la retirer de l'exposition. depuis mes confrères étudies le phénomène.
-Et alors?
-Rien pour le moment, cela reste inexplicable!

Après encore quelque échanges de politesses, je laisse là ma guide non sans lui laisser un petit pourboir <je n'avais plus que des billets de cent euros>
En sortant du musée la nuit est tombée; j'adore cette ville tout est si calme à cette heure.
J'allume une cigarette et mon portable par la même occasion...15 appels en absence, la vache!...J'oubliais qu'aucun d'eux n'a jamais mis les pieds dans un musée, ils ne savent pas que les portables doivent être éteint...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:46

Je n'ai rien compris aux messages de michel:
"Chloé interpellée..."
"Raccolage sur la voie publique..."
"Insultes..."
"faillie le tranchée en deux..."
"Super marrant..."
Je me masse les tempes.
"Ma foi! qu'est ce qu'elle a bien pue encore inventer pour ce faire remarquer?"

L'autre message est de DLC:
"Oui Herr Von Melberei, c'est M. De la Cour; j'aimerais savoir ou vous êtes car une fois que ce "problème" c'est dissipé je me suis retrouvé seul dans le Winstub, j'aimerais être tenu au courant de vos investigations pour que nous puissions travailler de concert..."

Un message est de mon "père":
"Markus, ich möchte wann wissen Sie beabsichtige anzukommen, damit ich Ihr Zimmer vorbereiten lassen kann?"
Bientôt bientôt...
"Ich hoffe wie daß Sie gut die Tabelle geschützt haben."
Mais pour qui il me prend; ou alors je suis sencé ne pas être très soigneux?
"Da Sie sind in Nürnberg, denken Sie Ihre Tante Frida zu besuchen!"
Aïe! Je l'avais oublié celle là!
"Muß ich Ihre Mädchen und Ihre Ehefrauen für eine Mahlzeit der Abend von Ihr angekommen einladen?"
A priori "papa" a pas digéré notre séparation; peut-être sera t'il plus génèreux si je recolle les morceaux!
"Ich wünsche Ihnen einen guten Tag"
Merci!

Et le dernier est de ma fille Emma qui me demande de lui ramener un Lebkuchen
D'accord, ce sera fait.

Je rappel DLC:
"Oui, bonsoir! Pardonnez moi mais j'avais coupé mon portable, vous savez dans les musées...
-Oui, c'est cela...
-Peut être oui! Il me semble que j'ai une piste intérressante...
-des détails! Mais je vous les donnerais quand nous serons tous réunis soyez patient!
-Je vous en pris, ne soyez pas de mauvaise foi...de toute les manières je suis en route, je serais à l'hôtel dans vingt minutes; à tout de suite!"

Je rappel mon père, l'informe de mes intentions et lui promet de passer voir ma tante que j'appel directement après.
A priori cette octogénaire semble bien m'apprècier et sera heureuse de me voir. D'après la conversation elle semble plutôt ouverte d'esprit; tant mieux, cette rencontre sera moins fatigante.

Et pour finir et parce que les explications risquent d'être plus longues, j'appel Michel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:47

A travers la vitre, je jète un oeil satisfait au vieux pervers défiguré affalé dans un bureau à 10 m de là, une poche de glace sur ses yeux au beurre noir.
Un flic nous raccompagne à la sortie. Enfin ! Michel le remercie. sans attendre, je sors prendre l'air. Le soleil m'aveugle. je cligne des yeux pour me réhabituer. il fait bon, dehors.
J'entends Michel arriver. Il est FURAX ! Merde ! J'inspire un grand coup
- Chuis désolée...
L'orage éclate
- PUTAIN CHLOE BORDEL MAIS QU EST CE QUI T AS PRIS ??? !!!!!

Rewind...

L'aprem avait plutôt bien commencé : enquête sur le 1er disparu, fouille discrète de son appart, etc, etc... C'est pas qu'on ait trouvé grand chose, mais bon c'est plutôt pas trop mal comme boulot. Le mec bossait comme pompier pour la ville, vivait seul, mais ramenait souvent des filles chez lui, le prestige de l'uniforme comme y disent. Bref, un soir beaucoup de boucan, des cris, et pis plus de bonhomme, mais de la gelée à la place. De la belle gelée verte comme à la cantoche lors de mon échange scolaire avec le GB, d'après la photo du dossier. Bien sûr, les analyses sont en cours...
Un truc quand même. Sur le relevé d'interventions accroché à la fiche de paye, Michel avait remarqué le nom du musée. Apparemment, notre mec y avait fait une intervention avec son équipe 3 jours avant sa disparition. Mouais...

C'est en sortant de l'appart que tout avait dégénéré. Pendant que je me penchais pour relacer mes bottes, Michel s'était éloigné un peu pour téléphoner à Markus, histoire de le tenir au courant. Je me redresse...
?? Qu'est-ce qu'il a ce vieux à me faire un clin d'oeil ??
EH ?!! MAIS POUR QUI IL SE PREND ???!!!!!!
D'un seul geste, j'attrape cette main qui n'a rien à faire sur mon cul, je me retourne et j'invoque mon katana. Le vieux se décompose, hagard...
- CHLOE !!!!
Merde ! Michel a raison... Mon katana disparaît, mon poing se referme, et le vieux gicle à 10 mètres. Evidemment, j'y remets 2 ou 3 coups avant que Michel intervienne.
Arrivée des flics et tout le bordel...

Play...

-... QU ON VIENT JUSTE DE NOUS METTRE EN GARDE, ET TOI TU FOUS DIRECT LA MERDE ! ILS SONT VRAIMENT TARES DANS CETTE ADMINISTRATION, TE REFILER UN KATANA AVEC CE FOUTU CARACTERE QUE T AS...
- Ok, ok, j'ai déconné, mais...
- SANS COMPTER QU IL Y A DU MONDE, EN VILLE, QUI SE FARCI DU DEMON !!! T ES SUICIDAIRE OU QUOI ?!

Ouh là ! Il est vriment fâché ! Et frustré, aussi, je sais qu'il en a marre de ce foutu principe de "discrétion" !!! Profil bas, j'attends que ça passe...

10 mn plus tard j'arrive à en placer une
- Markus est fâché aussi ?
- Markus est pas encore au courant. Mais attend de voir...
- Ah bon ?? Mais avec qui t'étais au téléphone, alors, chez les flics ? C'est qui qui m'a fait sortir de là ?
- T'occupe... et oublie pas que j'y suis aussi pour quelquechose, ok ???
- Ouais merci, mais...
Son téléphone sonne
- Markus ? Bordel, t'étais passé où ???!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:48

- Quoi , Comment ça pas la peine de gueuler... Oui, non, t'as raison, désolé.... On a eu un petit problème avec CHLOE !!!
- Encore ??? Que s'est il passé cette fois-ci ???
- Deux fois rien, elle a remis un pervers à sa place. En tant normal, j'aurais rien dit, mais là, elle nous invoque son katana en pleine rue -pour le ranger finalement- et lui colle une praline pour le compte... Mais bon, le type a volé à près de 15 mètre sans touché le sol. Le mur par contre l'a bien arrêté. Résultat, un quinquagénaire avec un fracture de la hanche, 6 côtes cassées et branché sur un respirateur. Sans parler des pourparler avec les flics. J'ai dû faire jouer mes contacts pour la faire sortir de là...
- Ah oui, quand même...
- Heureusement qu'on a pû avancer un peu quand même sur notre histoire. Je te donnerais les détails plus tard, mais il y a un lien avec le musée. On se voit à l'hotel...
- Bonne idée, par contre DLC sera là, il serait de bon ton de lui cacher le petit problème CHLOE pour le moment. Inutile d'apporter de l'eau à son moulin... Passe moi Chloé s'il te plaît...
- Tiens il veut te parler...
- CHLOE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:49

"-Je pense que Michel t'as déja fait un sermon comme il faut; j'éspère que cet incident ne se reproduira plus sinon; (et je pése bien mes mots) La prochaine fois je te promet en punition une semaine complète de messe dominicale
-....<silence>
-Bien, on se voit tout à l'heure; et ai l'air réjouie de l'innocence car DLC sera là!
-...Ok!"

Je raccroche.
Au moins on a des pistes même si ça n'explique pas tout.
J'ai le temps de profiter du calme des rues de la vieille ville avant de rentrer à l'hôtel. La paix qui y régne est reposante, les allemands sont des couches tôt et les rues sont à moi. Je peux profiter des ruelles et des maisons à la belle architecture moyen-âgeuse; les portes sculptés dans le style roman et gothico-germanique, les balcons fleuris; de douces lumières qui filtrent au travers des volets. Je me laisse emporter par la découverte et finalement je me retrouve dans un quartier éloigné.
Bon il serait tant de faire demi- tour.
C'est à cet instant là que j'entend des pas dérrière-moi; à priori une femme; elle cours; elle trébuche et tombe au croisement dans la ruelle à 20 mètres de moi. On jurerai une cadre, tailleur, talons haut, chignon; sa jupe à l'air déchirée. "surement une tentatve de viol!"
Je me rapproche quand au même instant une ombre gigantesque apparaît et avale littéralement l'infortunée. juste avant qu'elle disparaisse totalement, je peux voir une lumière blanche. "Arschbachefratz! Une ange"
L'ombre s'immobilise, elle est énorme; au moins 4 mètres de haut, elle fait quelques bruits étranges et d'un coup je vois ses yeux; comme les miens mais bien plus gros, bien plus effrayant; j'ai comme un poignard dans le dos.
D'un coup, elle bondit vers moi; je n'ai que la pensée de disparaître et je me retrouve dans ma chambre d'hôtel.
Je suis livide, je m'appuie contre le mur et je m'aperçois que Chloé est déja là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:50

- Merde, Markus, qu'est-ce que t'as ??!!!
Je le soutiens le temps qu'il retrouve ses esprits.
- Chloé, je l'ai vu, il est énorme, il a gobé une ange...
- Quoi ?!! Tu délires !
- Va chercher les autres...

Markus nous raconte ce qu'il a vu. Bien sûr quant il y retourne avec Michel, nada, juste un peu de cette gelée verte... Au moins maintenant on sait que ce n'est ni un ange, ni un démon. Merde, elle a l'air salement balèze la troisième force... Tailler dans un ange, pas de prob', mais dans un monstre de 4 m de haut... il va nous falloir du lourd !!!

Avec tout ça il est presque minuit. Michel décide de patrouiller dans la ville, il prend le premier tour de garde. Markus est secoué, il s'absorbe dans ses recherches pour identifier ce qu'il a vu. Keep in touch. DLC part se coucher.
Quant à moi... Rien ni personne ne pourrait m'empêcher de sortir ce soir. En attendant de relever Michel à 4h du mat', je décide de sortir en boîte.
Je passe dans ma salle de bain. C’est parti pour l’éclate ! Mini-jupe et bottes en cuir, débardeur rouge moulant, gel dans les cheveux, maquillage… C’est sympa de la part de Tiffany de m’avoir refilé toutes ces fringues qu’elle met plus, après tout, on peut pas vraiment dire qu’on se connaît… Je m’observe dans la glace : le T-shirt baille un peu, évidemment je suis loin d’avoir sa poitrine, mais après tout c’est pas plus mal, ça fait un décolleté pour le moins plongeant. Enfin, le résultat est là : je fais 5 ans de plus. Au poil. Je prends le strict minimum : lecteur mp3, portable, et un peu de fric. Let's go...

Rien de plus facile finalement que de trouver une boîte, même dans un pays dont on ne parle pas la langue… ‘suffit de suivre les lumières ! Un sourire et un clin d’œil au videur, et hop me voilà rentrée….
Hummm… C’est de la bonne ! Je commence enfin à apprécier notre voyage en Allemagne… La boîte est comble. Tous ces corps en sueur qui se trémoussent en rythme… je me sens chez moi ! Je me précipite sur la piste. C’est parti pour trois heures de danse frénétique…

Brusquement, un long cri d’agonie retenti. Je m’arrête de danser, interloquée. Le hurlement revient, brutal, horrible, un cri de souffrance interminable, qui occulte la musique sans vouloir s’arrêter. Je regarde autour de moi. Les gens continuent de danser, de rire, sans rien avoir remarqué. Merde ! Qu’est-ce qui…. !!!! Je suis où, là ?!! Ce cri me vrille les tympans. Un faux accord de musique classique, une immense salle…. Et puis plus rien, le néant.

Mes jambes se dérobent, comme si ce hurlement de souffrance seul me maintenait debout. Je m’effondre à terre, prostrée. Je ne perçois plus rien. Un vide immense envahit mon esprit...

Une main apparaît dans mon champ visuel. Mes yeux remontent le long du bras, l’avant-bras…. Un grand mec brun me sourit. Il m’aide à me relever.
- Das geht Fräulein ?
Mes jambes ne me portent plus. Le type me soutient jusqu’à la banquette la plus proche où je m’effondre. Le type cherche des traces d’injections sur mes bras, regarde mes pupilles...

Un sentiment d’urgence me submerge. J'attrape mon portable
- Michel, il est à l'opéra !
- Quoi ?! Mais qu'est-ce que tu racontes ?
- Il est à l'opéra, j'te dis !!! Il a déssoudé un FürFür ! Préviens Markus ! On se rejoint là bas dans 3 minutes !
Le temps de rouler une pelle à ce beau brun qui m'a si gentiment porté secours et de récupérer son numero de portable, et je sors de la boîte en courant.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:51

Calmons-nous...

Je reste quelques minutes dans les toilettes du bar à vin. Petit à petit mes cheveux reprennent leur noirceur d'origine. Ma robe de magistrat se redécoupe en un costume 3 pièces qui dessine parfaitement le corps de cet humain qui m'a permis de m'incarner sur terre. Je me sens mieux, soulagé.

Cette expérience m'a quelque peu troublée; mais pas assez pour que je ne pense déjà à mettre la main sur celui qui est responsable de cette masquarade. Il a du bien rigoler, à mon tour maintenant.

Je maquille l'agression que j'ai eu l'aimable gentillesse d'accorder à cette ridicule créature. Il a glissé sur les toillettes qui avaient débordées, et s'est cogné la tête sur la poubelle. Le maladroit!

Je sors de cette pièce innondée, bien sur mes "compagnons" ne sont plus là! Je demande à voir le patron de ce taudis et menace de porter plainte vu l'état lamentable de ses toilettes.

Je sors du restaurant et déambule dans les rues pour en apprécier toute l'architecture.
Mon intuition de prendre connaissance du dossier par mes propres moyens s'est révélée utile.
Que pourraient-ils faire? Ils vont surement s'occuper du musée. La piste des démons est facile à remonter. Je vais donc m'occuper du cas des anges soit disant disparus.

Commençons par le cas de cette directrice d'école. Allons faire un petit tour à l'école primaire. C'est dommage que Mlle Lenoir ne soit pas là, il semblerait qu'elle aie des cours à rattraper. De plus, le niveau devrait lui convenir.

Je me présente en tant qu'avocat enquetant sur la disparition de Frau Bauer et demande à voir son bureau. La police est déjà passée, je ne suis pas le moins du monde étonné. C'est même normal et rassurant que des professionnels fasse bien leur travail. J'insiste cependant et parvient à m'introduire dans le bureau de la directrice. Je ne m'attends pas à trouver grand chose sauf peut-être son adresse personnelle. Je fouille méticuleusement son bureau, ses étagères, et ses dossiers. Je trouve facillement une facture qui me donne son adresse. Je m'apprétais à partir lorsque le contenu d'un dossier m'interpelle : des coupures de journaux... Celui-là je l'emporte avec moi.
Je remercie la surveillante qui m'a permis d'entrer et je vais m'assoir dans un petit parc très agréable et magnifiquement bien entrenu. L'ordre y règne en maitre. Le coin est parfait pour une pause lecture.

Je feuillette les articles de presse. C'est bien ce qu'il me semblait aucun article parlant de l'école. Mais tous parlent d'une start-up qui vient de s'implanter dans la région. Elle aurait mis au point une lentille capable d'accroitre la puissance des lasers tout en évitant la surchauffe habituellement observée lors d'une augmentation de puissance. Que font ces articles dans les dossiers de la directrice d'une école primaire? Un petit tour chez elle s'impose. Mais en attendant faisons le laissé pour compte.

- Halo Herr Von Melberei, ich möchte wissen ...

Bien direction l'appartement de la dame...
J'ai réellement de la chance. C'est vraiment un appartement. Ca va être encore plus discret de s'introduire à l'intérieur. J'utilise mon passe-partout et rentre sans difficulté. L'appartement est bien rangé, cela va faciliter les recherches. Méthodique et pragmatique je parcours rapidement les dossiers de notre ange. Aucune trace de rapports de mission. Par contre elle gardait les dossiers de ses enquêtes. Elle agit depuis environ 5 ans dans la ville. Tous ces dossiers sont là sauf celui en cours. Décidément il faudrait que je pousse un peu plus sur cette entreprise.

Je quitte l'appartement et referme la porte.
Je prends la direction du centre-ville et essaye de trouver la bibliothèque municipale. Je passe le reste de mon temps sur la toile et récupère toutes les informations sur cette nouvelle société...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:51

DLC avait l'air étrange; presque il se fouttait de ce que disais à propos de la créature. J'aimerais bien le mettre tout seul devant ce monstre pour voir sa réaction.

En y repensant; même si la forme n'était pas très nette; elle ressmblait bien à un loup. Je me demande si c'est vraiment Fenrir. Si oui pourquoi ce manifeste t'il maintenant, pourquoi s'attaque t'il aux créatures surnaturelles, comment fait il pour les repèrer, pourquoi aucune des victimes n'ait eu la puissance necessaire pour lui résister (malgré certain gradés)....Ca me prend la tête toutes ces questions.

Commençons par le commencement: Fenrir: c'était quoi ou qui?

D'après mes souvenirs sur la mythologie c'était un enfant du dieu Loki; méchant et extrémement puissant, les dieux germain n'arrivèrent à le capturer que grace à la ruse et au courage du dieu Tyr qui sacrifia sa main entre les machoires de la bête.

Va falloir que j'approfondisse....

"Tiens, un coup de fil de Michel!

Oui?
-Quoi, le loup à l'opéra, comment tu sais ça?
-Chloé? Chloé à l'opéra?!!!
-En boîte?!!!!! Je comprend plus rien!
-Bon Ok j'arrive!"

Je raccroche
Je prend ma veste mes clefs et je fonce; mais dans le couloir je vois la porte de la chambre de DLC....Le sourire au lèvres, je cogne.

"M. De la Cour, je crois que nous avons trouvé notre sujet; voudriez vous m'accompagner?
-J'arrive!"

Bien! Comme dit le proverbe "garde tes amis prêt de toi et tes ennemis encore plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:52

2 mn plus tard, je suis sur place. Les bottes fument un peu, mais bon. Rien ne vaut mes bonnes grosses godasses ferrées…

L’endroit est superbe, avec ses murs de vieille pierre et ses grandes arcades. Tout à fait au goût de Markus, c’est sûr. Des grandes affiches précisent que ce soir au Staatstheater on donnait La Chevauchée des Walkyries. Mais à cette heure, la place est déserte, même si c’est tellement éclairé qu’on se croirait en plein jour…

Michel est déjà là, posté sur l’esplanade qui surplombe l’entrée. Il devait être dans le coin quand j’ai appelé. Il me fait signe de couvrir la droite, puis se remet en position, juste au dessus des arcades. La chose est encore à l’intérieur… A en juger par le matos de Michel, il va s’en prendre plein la gueule en sortant !

La SLK se pointe à gauche. Je jète un œil à Markus… Et merde ! DLC est avec lui !!! Je l’imagine déjà sortir son beau stylo et son calepin pour noter toutes les infractions qu’on va faire, à commencer par taper sur un monstre en plein centre-ville de Nurnberg… Fait chier !

Un bruit attire mon attention sur la porte. Deux immenses yeux rouge flamboyant apparaissent au fond du couloir d’entrée. Autour de ces yeux, les ténèbres semblent s’obscurcir… Le cœur de mon humaine loupe un battement : Ce truc est ENORME !!!
Mon katana me semble bien léger …
La chose s’approche, il semble humer l’air… D’un coup il fonce < ??Un LOUP ??> droit sur la SLK. Markus réagit en un éclair : la SLK recule en crissant des pneus. Michel balance une bonne décharge de FAMAS juste derrière le crâne de la bestiole. Un hurlement…Le loup se retourne, repère Michel. Il se ramasse sur ses pattes postérieures et bondit sur l’esplanade. Michel se téléporte dans la SLK.
- On va l’attirer à l’extérieur de la ville

Je saute dans la bagnole. Markus démarre en trombe, le loup est juste derrière. On voit bien que notre démon de Bélial connaît la ville… il tourne, accélère, les rues défilent…

3 minutes plus tard on arrive dans une zone industrielle. Michel me regarde
- Feu !!!
On arrose la bête, mais ça a pas l’air de lui faire grand chose. Il va falloir trouver plus efficace… Markus a dû penser à quelquechose, je l’entend dire à Michel
- …téléportation… crâne… briser l’échine…
Puis il se tourne vers DLC
- Vous savez conduire une SLK ?
- Bien sûr !

DLC prend le volant. Michel me jète un œil
- Chloé, tu nous couvre !

Et lui et Markus disparaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:53

C'est fou l'impression que la téléportation peut donner. On est orienté dans un sens, la vision focalisée sur un point et l'instant d'après on est ailleurs. Y a toujours un petit temps, infime ou nos repères sont chamboulés.
Là c'est pareil, j'étais dans la voiture, je passe le volant à DLC; je me tourne pour voir la gueule de se monstre et l'instant d'après je suis au dessus de sa tête avec Michel.

J'invoque mes gants; je lance mes flammes, et on frappe.
Et qu'est ce qu'on frappe; mais rien ne semble l'arrêter; c'est à peine s'il ressent nos coups. Finalement seul les flammes semblent l'affecter mais c'est plutôt étrange; c'est comme si ses poils brulès sans vraiment se consummer complétement.

A un moment la bête s'arrête de poursuivre la SLK; Chloé hurle de rage, voir sa proie s'éloigner, ça la fait vraiment chier.
Elle saute du véhicule brandit son katana et le plante dans le museau du monstre.
"putain, ça lui fait rien!" hurle t'elle
Fenrir renifle, commence à agiter la tête, Chloé s'accroche à son arme mais est ballotée dans tous les sens; le katana finit par sortir de la plaie et notre amie s'envole pour disparaître dans le mur d'un vieil entrepôt.

De voir Chloé se faire envoyer sur les roses, ça a boosté Michel; il redouble ses frappes; à un moment il se dirige vers l'oeil droit de la bête et lui décoche de grands coups de pieds.
la créature se voute, puis se cambre et se lance contre un mur pour nous écraser.
On voit venir le coup et on saute de côté; tout le bâtiment s'effondre sous le choc, ensevelissant le loup.

"-je crois franchement que c'est pas la bonne technique pour l'abattre!
-moi je vois que celle là!
- déja d'après le mythologie les dieux germains n'ont jamais reussi a le tuer, ils ont du ruser pour l'enchainer avec une chaîne enchantée appelée "Gleipnir" qui fût forgée par les gnomes et qui ressemble à un ruban doré.
-Et c'est maintenant que tu le dis!!!
-je ne pensais pas qu'il serait aussi balaise; mais je crois bien finalement qu'il va falloir revoir notre stratégie"

A ce moment on s'aperçois qu'une sorte de liquide noîratre et verdâtre émerge des décombres et reprend petit à petit forme canine.

"On s'en sortira pas là!"

mais alors que je croyais le combat reprendre, la bête s'arrête, nous fixe l'air menaçant et part en courant dans la direction opposée.

Michel, le torse bombé proclame "Elle a compris qui j'étais et elle est parti sans demander son reste!"

"Je crois que c'est autre chose!" En me retournant je plisse les paupières face aux premiers rayons du soleil....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:53

- Michel : Mouais, t'as sans doute raison !!! Et maintenant, qu'est ce qu'on fait ???
- Markus : Je pense que nous pouvons rentrer à l'hôtel. La confrontation directe ne donnera rien tant que nous ne possèderons pas de cartes supplémentaires dans notre jeu. Allons dormir !
- Michel : Tu parles comme un démon d'asmodée... T'as raison, rentrons... CHLOE ! DLC ! On s'arrache !!!
Du côté de l'entrepôt, on entend distinctement Chloé s'extirper du tas de garvat que son passage dans le mur a provoqué. Elle n'est pas très loquace pour une fois. Il est vrai qu'un combat peut apporter autant de belles victoires glorieuse que de rudes défaites. A trop gagner, lorsq'on perd, la douleur est plus amère. DLC de son côté n'a rien physiquement, mais il semble secoué. Il est plus raide qu'a l'accoutumée. La SLK démarre et un grand silence s'installe. Tout le monde rumine les derniers évènements. Vraiment pas évidente cette affaire.
Un quart d'heure plus tard, nous voilà dans le hall de l'hôtel...
- Michel : Moi je vais piquer un roupillon, on se retrouve dans 5 heures ?
- Markus : Pourquoi pas, de mon côté je vais plutôt continuer à travailler...
- DLC : Je.. Je... Je ne sais pas... Dormir un peu peut-être...
- Chloé : Faut que je récupère... Je vais dormir un peu...
- Michel : Bon !!! Dans tous les cas, on se retrouve dans 5 heures...
A cette heure-ci, le hall est presque vide. Les meilleures heures pour une embuscade... Mais bon ! Dormir c'est bien aussi... Sacré Markus ! Je sais qu'on doit ménager le démon d'Andromalius, mais de là à essayer de nous faire passer pour des cons devant lui... Il va devoir être vigilant, si DLC s'arrête de marcher sans crier gare, il va se retrouver avec la langue coinçée dans le trou de son cul. Démon de salon, va !
J'arrive devant la porte de ma chambre. Il y a de la lumière qui filtre sous la porte. Pourtant, j'avais rien laissé allumé. Pas prêt de dormir ? Bah ! On verra bien... Je tourne la clef et fais jouer la poignée, j'ouvre la porte violemment, un roulé boulé pour se mettre à couvert, une vérification visuelle au passage... Elle est seule, dans le canapé de la suite. Dès qu'elle me voit, une aura lumineuse envahie la pièce... Nom de dieu... C'est pas vrai !!! Elle se lève lentement... comme moi ! Je laisse éclater mon aura maléfique...
- XXX : Alors c'est bien toi, Baalzephon !
- Michel : Tu peux m'appeler Michel ! Raguel !
- XXX : Je préfère Joséphine... T'as l'air en forme, ça fait plaisir de te voir...
- Markus : Surtout que cela fait un moment qu'on a pas eu l'occasion de se croiser... C'était quand la dernière fois ??? 69, je crois...
- Joséphine : T'as bonne mémoire pour un guerrier...
- Michel : Ah, Ah, Ah !! T'as pas changé... Enfin si quand même, ta dernière incarnation était vachement moins sexy... Vous avez des élevages de nonnes ou quoi ?? Je refuse de croire que les bigottes soient aussi bonnes...
- Joséphine : Toi aussi t'as pas changé, toujours aussi délicat avec les femmes... Tu m'offres un café ??? Il faut qu'on parle...
- Michel : Avec plaisir ! Mais je pense que je sais déjà de quoi tu veux me parler... Allons-y...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:54

Le temps d'arriver à la chambre fût bien silencieux; Chloé à l'air encore bien dégouté d'être parti dans le décor et rumine du bout des lèvres.

"Ne t'inquiète pas Fürstin! Tu l'auras t'as revanche et cette victoire tu l'apprècieras bien plus que toutes les autres!
-Ouais ouais! C'est sur!"

Elle se met en position de combat et frappe dans le vide avec ses poings. Déja prête; c'est sur!

Dans la suite Chloé va directement dans sa chambre et s'affale sur son lit.
Pour ma part j'ai dis que je travaillerais surement; mais dans les meilleurs conditions possibles.
Dans ma chambre je me déshabille, récupère les livres que j'avais demandé à la reception et d'autres ouvrages personnels et je vais dans la salle de bain.
Je fais couler l'eau "chaude" bien sur. "hum! 47° pas plus! mais ça fera l'affaire."
Il y a même une chaine hifi. je regarde les CD mis à disposition de la clientèle..."La damnation de Faust" de Berlioz! J'aime cet hôtel!

Je ferme la porte pour ne pas effrayer chloé; encore que je pense que si elle prenait le temps d'écouter de la musique classique, d'en ressentir chaque notes; elle ne verrait plus cela de la même manière.

La musique emplie la salle ainsi que la vapeur qui allourdie considérablement l'atmosphère. je m'installe dans la baignoire; j'ai presque un frisson, c'est marrant alors qu'un humain serait brûlé au deuxième degré.

Humm!....

je prend un livre et commence à le feuilleter...Tous disent que Fenrir est un monstre incontrôlable...Il nous faudrait vraiment une chaîne comme celle qui a servi à l'emprisonner....Mais bon sang! si lui c'est rematérialisé; la chaîne qui l'entourait au musèe aussi!...enfin j'éspère.
Je sort du bain pour attraper le tèléphone. heureusement que cette guide m'a laissé son numèro...il est un peu tôt mais je vais laisser un message.

<le répondeur>
"-Oui bonjour Frauleïn Muller, ici Markus Von Melberei; je me permet de vous contacter car notre brève rencontre de la dernière fois m'a laissé un très bon souvenir et beaucoup de questions. J'aimerais grandement vous revoir pour discuter de vos recherches, de cette statue du musée si étrange et peut être également aurons nous le temps de voir comment "encourager" votre département d'archéologie germanique.
Je suis dans l'attente de votre appel et vous pouvez me joindre à toutes heures.
A bientôt j'éspère!"

Voila, une bonne chose de faîte. En passant je prend un autre CD; le Rigoletto de Verdi "Excellent!"
Je retourne dans la baignoire; "ah non! là elle est glacée". Je rallume le robinet.

Faudra aussi que j'ai une conversation avec Michel. depuis quelques jours j'ai vraiment le sentiment qu'il me prend pour un con; ça se voit à la manière dont il me regarde et lui il a pas de lunettes pour cacher ses yeux; c'est flagrant.
S'il croit que je fais le tapis devant DLC il se met un Famas dans le cul, j'essaye surtout de leurs éviter des emmerdes en gardant cette ordure à l'oeil.
C'est dommage d'ailleurs qu'il n'est pas quitté ma voiture sinon j'aurais bien dirigé le loup sur cette balance.

En tout cas Michel est cachotier; il est définitivement moins ouvert à la plaisanterie que moi, alors que dans ce domaine c'est sensé être moi le symbole de"froideur"
Il fait chambre à part, il reçoit des coups de fils à toutes heures, des femmes souvent; leurs voix plus aigus sont perceptible à travers le portable.
Enfin! Ne nous prenons pas la tête, comme disent les français "tout viens à point à qui sait attendre"

Je commence à m'enfoncer dans un demi-sommeil quand j'entend la poignée de la porte; je me raidis, sur mes gardes, mes sens en éveil.

La porte s'ouvre doucement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:55

Chloé est d’humeur massacrante… < Saloperie de clébard, si il croit qu’il va s’en tirer comme ça… C’est pas assez évolué pour apprécier la techno, et ça se permet de m’envoyer valser dans le mur ? Attend voir, le clebs, la prochaine fois je te dessoude.>

Arrivée à l’hôtel, elle chipe 2 croissants, échange 3 mots avec Markus, et s’éclipse. Les fringues de Tiffany, en lambeaux et pleines de poussière, atterrissent au fond de la poubelle. < Dommage, mais on a définitivement pas le même style de vie : ces fripes, c’est trop fragile pour moi. > Elle file sous la douche, puis se jète sur le lit ; elle s’endort avant que sa tête ne touche l’oreiller…

L’avantage d’avoir 15 ans, c’est qu’on récupère vite : 3 heures après, elle est d’attaque. Elle ouvre tout doucement la porte et jète un œil du côté de Markus ; il s’est endormi sur son bouquin dans le canapé. Elle lui enlève des mains et l’allonge sur le divan. < Si il ne se repose pas, il ne nous sera d’aucune utilité ce soir pour taper sur la bestiole.> Elle programme son téléphone pour le réveiller dans 2 heures, puis sort.

Comme elle ne supporte pas d’attendre l’ascenseur, elle se dirige vers l’escalier. Au fond du couloir, une nana sort de la chambre de Michel. < Je suppose que c’est ce qu’on appelle le repos du guerrier… Entre Michel et Markus, on se croirait presque chez Andréalphus… Et dire qu’ils sont assez naïfs pour croire que mon corps d’humaine est innocent !!! Ce mec dans la boîte… pourquoi pas, un peu plus tard ? >
La nana passe à côté d’elle, leurs regards se croisent ; celui de la fille est chargé de malice. La cagole lui sourit, puis passe son chemin. < Mouais… j’espère que Michel sait ce qu’il fait…>

Quitte à être coincée en Allemagne, autant faire un peu de tourisme :< je cracherais pas sur quelques CD de techno, histoire de varier un peu mon répertoire. Ils doivent bien avoir une FNAC ou un bordel dans le genre dans le coin…>
Elle ressort 30 min plus tard, une vingtaine de CD au fond du sac. L’opéra est pas loin, il lui reste du temps, autant aller jeter un œil pour voir si leurs acrobaties nocturnes ont laissé des traces. Le bâtiment est fermé, les représentations de la semaine ont été annulées à la va vite. La place est déserte… Chloé se hisse rapidement sur l’esplanade, inspecte discrètement les lieux. Seul le bord ébréché d’une balustrade traduit leur affrontement nocturne. Pas de trace de la bête, pas un poil, rien. < Au fait, à quoi ça ressemble un opéra ??? > Chloé se glisse à l’intérieur du bâtiment. L’intérieur est aussi désert que l’extérieur, bouclé par la police évidemment. La salle est immense. De sa position, Chloé a une vue imprenable sur la scène au premier plan, puis les rangées de fauteuils couverts de velours rouge, jusqu’aux loges richement parées, en face. Dans un coin de la scène, les traces blanches doivent symboliser ce qu'il reste du meutre d'hier ; de la gelée probablement... Chloé observe la salle. L’accoustique doit être d’enfer. < Et si…>. Chloé se tempère, lutte, résiste, puis craque : < Juste quelques secondes…> Un déferlement de techno envahit la salle. Le son semble vivant: sublimé par les lieux, il vole, tourne, virevolte… En transe, Chloé s’oblige à s’arrêter. On ne sait jamais…
Un petit homme chétif, crâne d’œuf, costard et petites lunettes, surgit dans la pièce
- daß… ? das… ?
Chloé se dissimule derrière une colonne.
2 malabars rejoignent le petit homme ; 2 armoires à glace, puissants et armés
< Merde !!!>
- Ein Problem sehr geehrter Herr Direktor?
< Chloé, tu déconnes ! C’est les hormones de ce corps d’ado qui te font perde la boule ou quoi ? Evidemment que si ton administration t’a envoyée enquêter, les youyous d’en face ont fait pareil !!! Dégage, pronto ! >
Chloé grave les tronches des 2 anges au font de sa mémoire < Hasta la vista, les youyous !> et, activant ses pouvoirs élastique et vitesse, sort du bâtiment en un éclair.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:55

Joséphine : On a un problème Michel....
Michel : Tu veux dire en dehors de toi et tes quatre comparses ?
Joséphine : Non, on est pas là pour vo... Comment tu sais ???
Michel : C'est pas la première fois qu'on est confronté l'un à l'autre... Tu bosses toujours de la même manière. Donc si j'élimine le type du bar et la fille au fond de la salle qui bouffe ses croissants, je dirais que tes deux autres potes doivent être sur le terrain...
Joséphine : C'est que je pensais pas tomber sur toi. Mais je veillerais à modifier mes habitudes à l'avenir. Et toi, ton équipe te plaît ???
Michel : Bof... J'ai connu mieux. On est loin des équipes d'intervention de l'époque. Je suis plutôt là en renfort sur ce coup. Que des grattes papiers un peu coincés. Mais le pire c'est encore DLC, un type de chez Andromalius. J'aime pas les rats de bureau qui théorise le travail sur le terrain sans en connaître l'esprit !!! Mais bon, on a chacun nos petits problèmes...
Joséphine : Je t'ai connu plus exalté... Tu sais que t'as que un mot à dire pour bosser du bon côté...
Michel : On a déjà eu cette conversation ma belle, et tu sais ce que j'en pense... Ne remet pas ça sur le couvert. Tu disais qu'on avait des problèmes ???
Joséphine : Oui, et de gros...
Michel : Des renégats ?
Joséphine : Non, pire... Des sorciers. Ils ont réveillés une créature mythologique. Une sorte de loup...
Michel : Fenrir ??
Joséphine : Je vois que vous avez bien avancé de votre côté aussi... Il faut que nous mettions nos informations en commun. Cette créature menace nos deux camps et ces sorciers doivent être éliminés. Le danger est grand. Aucun ange ou démons n'est sorti vivant d'une confrontation avec lui. Aucuns...
Michel : Je... vois... Ecoute, c'est pas si simple, faut encore que je parle de ça avec mes compagnons d'infortunes et bosser avec des anges, c'est pas vraiment ce qu'il font de mieux...
Joséphine : Et toi ? ça te dérange pas ??
Michel : Tu sais, si c'est pas la même crèmerie, quelque part c'est le même patron. J'ai pris le contrat qui m'arrangait le plus. Nos intérêts sont en périls, on peut bien faire une trève de quelques jours... Je te rappelle, donne-moi ton numéro !!!
Joséphine : Tiens... Fais en bon usage...
La conversation fini, je me lève avec de nouveaux soucis en tête. Comment présenter ça aux autres ??? Que va dire DLC ??? Chloé va-t-elle nous faire une crise d'acnée sur le coup ?? Quand est-ce qu'on va pouvoir se coucher ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:56

Après quelques heures de sommeil, je descends dans la salle commune, je me dirige vers le bar et commande un café noir. Je commence par attraper le journal : pas de doute, ça fait la une!

Un fou à l'opéra ou tentative d'attentat ?
Hier soir les spectateurs de l'opéra "König Hirsh" de Hans Werner Henz ont été témoin d'une scène extraordinaire. Un spectateur s'est levé en pleine représentation, il a sorti une arme à feu et a tiré en l'air. Alors que ses voisins commençaient à s'enfuir ils auraient ressenti comme une onde de choc. Trois personnes, les plus proches de l'homme, sont hospitalisés pour des commotions cérébrales. L'agitateur a soudain disparu. Les témoins parlent de volatilisation. Il ne restait qu'une masse informe à l'endroit où il se trouvait. Le théâtre a été évacué et les représentations futures annulées...

Une chose me chagrine : il n'est fait mention nul part de notre créature! Je vérifie les autres journaux. Même si les Anges ont peut-être rédigé l'article, ils n'ont pas pu empêcher toute allusion à notre loup dans tous les journaux. Ce pourrait-il que notre animal soit invisible aux yeux des humains?

Bien, aujourd'hui je vais aller visiter le site de notre entreprise Hightech "NanoLaserTech" et voir ce qu'elle peut avoir à faire dans notre histoire. Je vais prévenir les autres pour leur montrer que je participe aussi à notre enquête. La logique porte mon choix sur Markus, c'est lui le plus ... enfin le moins... enfin c'est lui que je vais appeller. Tout en montant dans le taxi je compose son numéro.

Répondeur? bon je vais lui laisser un message.
- Guten Tag, Herr Von Melberei. Je vous conseille de lire le journal d'aujourd'hui. Je vais pour ma part enquêter sur une entreprise, NanoLaserTech. Une des disparues possédait tout un dossier dessus. Je vous rappellerai en sortant.

Je demande au taxi de me déposer près d'une agence de location de voiture de luxe. Je vais me faire passer pour un entrepreneur et comme les allemands sont superficiels et qu'ils ont besoin de montrer l'état de leur compte en banque, je vais me louer le dernier porshe Cayenne.

Arrivé sur place, j'ai une seconde d'étonnement! Cette PME est une véritable forteresse pour une boite de 15 personnes! murs d'enceintes avec caméras, maîtres chiens, ... Le tout est nouvellement construit : bâtiment principal, hangars. Je voulais leur proposer un partenariat ou autre chose dans le genre je vais peut-être devoir revoir ma copie ils n'ont pas l'air de manquer d'argent alors que leur société est toute jeune...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:57

On se prépare calmement, si c'est Chloé pas la peine de s'enflammer; autrement on frappe; et fort.

Je ferme presque les paupières et j'attend. La porte s'ouvre doucement; dans l'entrebaîllement apparaît alors une jambe, mince, blanche et bien galbée par de hauts talons. Sur la porte une main se pose, fine et marquée de petites tâches de rousseur rosée...

"Je connais ces jambes! Et des mains pareils ça ne s'oubli pas!"

La porte s'ouvre alors en grand laissant apparaître cette femme. Mince et svelte, elle doit faire dans les 1 mètre 80, de longs cheveux roux et bouclés tombent jusqu'à ses hanches. Elle est vétue dans une robe de mousseline légère aux reflets bleu-vert; aucun bijou comme à son habitude; je lui ai toujours dis que ses yeux valent tous les diamants du monde, ou plutôt émeuraudes. pa s de maquillage, c'est juste si elle a relevé l'éclat de ses lèvres avec un peu de rose.

D'un air timide elle s'approche de la baignoire, sourit et laisse sa voix enchanteresse s'échapper:

"-È sempre una felicità di rivederla, ho fallito non entrare ma quando ho inteso la musica, le memorie hanno ricomparso ed ho trovato il coraggio di aprire la porta!
-E ne sono forte comodità, È la più bella sorpresa che si me commissione cresta da tempo!
-sei un amore, come sempre! Si tous les démons étais comme toi, cela fait bien longtemps que les humains auraient oublié leurs "anges" pour nous."

je lui faît un sourire affectueux et lui prend la main que je baise tendrement; "toujours le même parfum". pendant ce temps elle détache sarobe qui tombe au sol pour dévoiler sa nudité et son corps parfait, elle retire ses chaussures et glisse un pied dans la baignoire.
"Elle est plutôt fraîche!
-Je suis désolé, mais dans ces hôtels il y a des sécurités aussi avec la température de l'eau..."
Elle entre et se glisse au fond de la baignoire face à moi.
"On va arranger ça!".....

<CENSURE>

Une bonne heure plus tard, la salle de bain n'est plus qu'un immense brouillard et malgré le faît que le robinet soit toujours ouvert la baignoire est à peine à moitié remplie.

"Tu sais pourquoi je suis là!
- j'éspérais que c'était pour moi!
- Ooh! mais pour ça aussi "il mio amore"...
- Mais c'est aussi pour Fenrir.
- Tu as trouvé son nom!? Vous avez été vite; en effet c'est pour lui. Tu est donc au faît de son histoire et de sa puissance. J'ai auusi été envoyé ici en renfort mais mes avis que même à cent, on est pas sur de gagner il est quasiment indestructible; "Norlas" s'en est apperçu.
-il est là lui aussi?
-Plus maintenant, ou pas tout à fait, disont qu'il se fait digèrer!
-Oh!
-mais grâce à son sacrifice je suis toujours là.
-Si un jour on le revois, faudra que je le remercie!
-A tu des indices?
-Peut-être, mais rien de bien certain, j'en saurais plus dans la journée au sujet du mythe et de la statue du musée.
-Du musée?
-Oui! il y avait une statue de Fenrir justement qui avait été exposé et qui est complétement tombé en poussière de manière étrange.
-Ca alors!
-Tu sais quelque chose?
-Je suppose, d'après Eisenach, pas mal d'anges traînent autour du musée ces temps ci, et une de mes proies est d'ailleurs un archéologue du musée que je soupçonne d'être un sorcier, mais je n'ai pas encore de preuve.
-Sorcier et anges! Il commence à y avoir trop de pions sur cet échiquier...
-Et même si Fenrir faît le ménage, pour le moment c'est nous les plus touché.
-Combien?
-6 pour nous, non 7 avec Norlas, d'après les disparitions signalés dans les journaux 4 pour les anges; mais ce n'est pas certain.
-Hier soir j'ai vu une ange se faire gober. Et d'après Chloé Un FürFür cette nuit.
-t'as vu le loup?!!
-Oui, et cette nuit avec Chloé, Michel et DLC on se l'ai frappé, même pour rien mais ça à permis d'évaluer la bête.
-Et vous n'avez perdu personne?
-Non! ne soit pas surprise, je pense qu'elle n'est pas très douée face à plusieurs adversaire en même temps, par contre pour l'endurance j'ai jamais vu ça! Increvable!
....
-Bon, je vais te laisser te reposer, il faut que je me prépare pour ma scéance photo.
-Toujours mannequin alors!
-Toujours, ça me laisse pas mal de temps libre, aujourd'hui ils en veulent à mon 90C"

Elle sort de la baignoire et enfile sa robe.

"Attends je te raccompagne!
-lo aspettavo però!"

J'enfile un paignoir et la suit jusqu'à la porte.

"Repose toi bien mon amour! Et passe le bonjour à ma soeur et à mes nièces. Je pense que tu iras les voirs quand tout ça sera fini!
-oui! Arrivederci amore, passi sempre nella mia vita lasciando in felicità!
-e tu pieno di calore nella mia!"

Un dernier baiser léger et elle s'en va tel une nymphe.
Quand elle quitte le couloir, je ferme la porte et vais me mettre sur le canapé. je prend un livre mais je finis vite par sombrer dans le sommeil du juste enrobé du doux parfum d'Alessia....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:58

Plutôt fun, cette combo de pouvoirs...

Chloé file le long des conduits d'aération. Egoûts, canalisations d'eau, metro... elle brouille les pistes, elle a déjà assez foutu la merde, pas la peine en plus de ramener les youyous direct à l'hôtel.

Satisfaite, elle reprend forme à 3 rues du Méridien. Elle dépoussière un peu ses fringues, puis rentre dans l'établissement d'un pas pressé. Avec tout ça, elle a 2 mn de retard...

Elle retrouve ses compagnons dans un des salons privés de l'hôtel. Installés de chaque côté de la table, les trois autres sont déjà là. Chloé prend la seule place dispo, en face de DLC, avec Michel à sa droite et Markus à gauche. Le silence est opressant. L'ambiance est tendue, presque palpable.

Merde, ils savent déjà...

Chloé inspire un grand coup. Autant se la jouer franco.
- Chloé : J'ai quelquechose à vous dire...
- Michel : ça tombe bien, moi aussi
- Markus : moi également
- DLC : Et moi... (grand sourire) Qui veut commencer ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:58

"Bien! Alors je commence.

Je vais faire un résumé au sujet de Fenrir: <A ces mots Chloé souffle comme si elle était rassurée. Je lève un sourcil mais je reste sur mon sujet.>ce loup est une créature issue de l'union de loki avec la géante Angrboda. sa puissance était telle, qu'aucune chaîne ne parvenait à l'entraver. A de nombreuses reprise les dieux germains le provoquèrent pour arranger des défis sur sa puissance, lui affirmant que s'il réussissait à briser ces chaînes, tous reconnaitrais sa force; et à chaque fois il les brisa. Odin décida alors de faire faire par les gnomes une chaîne que ceci nomère "Gleipnir", elle étaient aussi souple fine et soyeuse qu'un ruban.
Fenrir en l'examinant dit: "Je ne pense pas que ma réputation gagne quoi que ce soit à rompre un ruban aussi fragile. Mais si ce ruban a été confectionné à l'aide de la magie et que je ne peux m'en défaire, je sais que vous ne me libérerez pas." Puis après un moment de réflexion: "Mais je vous entends déjà me traiter de couard. Je jouerai donc le jeu...à condition que l'un de vos glisse sa main dans ma gueule, en gage de confiance."
Seul Tyr accepta de fourrer sa main droite dans la gueule de Fenrir. Le loup accepta d'être ligoté mais, cette fois, plus il faisait d'efforts, plus lelien se resserrait autour de lui. Les Ases, soulagés, se moquèrent alors de lui, sauf Tyr qui perdit la main droite dans le monstrueux claquement des mâchoires de Fenrir.
Ensuite, sur ordre d'Odin le loup fut amené jusqu'à Asgardr.
Voila, c'est ce que rapporte la mythologie.
M.- eh ben! finalement chez ces peqnods y'en a qu'un qui avait des couilles!
C.- t'as raison Michel, ils valaient vraiment que dalles ces "dieux". je leur aurait tranché la tête à coups de katana à tous ces cons!
DLC.- le problème c'est que maintenant il est libre de nouveau!
Mk.- d'après l'une de mes amis il aurait déjà dévoré 7 des nôtres et 5 anges.
<DLC se tourne vers moi>
DLC.- Et qui est cette personne
Mk.- Vous la rencontrerai bientôt je pense, vu qu'elle est là pour nous aider. Elle prétend aussi qu'il y aurait un sorcier au musée; il y a surement un rapport....
M.- Puisque vous parlez de sorcier, j'ai moi aussi quelques infos....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 11:59

Mythologie, sorciers, copains démoniaques, contacts angéliques, enquête hightech, indiscrétions musicales… une bonne heure plus tard, tout a été déballé. A mesure que la colère de Markus augmentait, la température de la pièce a pris une quinzaine de degrés, et tout le monde excepté le démon de Bélial transpire à grosses gouttes.
Une trêve avec les anges ??? Chloé et Markus, rouges de colère, fusillent Michel du regard. Ce dernier, qui vient de passer une vingtaine de minutes a essayer de les convaincre du bien fondé de son opinion, se mure désormais dans le silence. Mais c’est la réaction étonnement ouverte de DLC qui a le plus surpris :
- Une alliance temporaire ? Bien sûr, ce n’est pas la solution que nous autres à l’administration privilégions, mais ça c’est déjà vu… Peut être que nous pourrions rencontrer vos contacts, Monsieur Biniou, pendant que Mlle Lenoir et Mr Von Melberei poursuivent leurs recherches sur cette chaîne et ce sorcier…

Trois coups discrets frappés à la porte nous interrompent. Un serveur en livrée tenant un plateau plein de rafraîchissements entre dans la pièce
- Pardonnez-moi de vous interrompre, mademoiselle, messieurs, je vous apporte oh !
Les 38°C de la pièce viennent de lui monter aux joues
- Veuillez nous excuser, il semblerait que le régulateur thermique de la pièce soit en panne… Je vais tout de suite vous faire préparer le petit salon…

Markus se lève
- ça ne sera pas nécessaire… nous en avons fini.
Il jète un regard glacial à Michel et sort de la pièce.

Plus tard…
- Merde Michel, qu’est-ce qui te prend de vouloir faire copain-copain avec les anges, tu veux changer de patron ou quoi ?
- Chloé…
- Ou alors c’est nous ? T’aime pas bosser avec nous ?
- Enfin, Chloé…
- Tu vas nous trahir, c’est ça ? Tu vas passer à côté en nous offrant comme cadeau !!!
- CHLOE !!!!
Michel soupire. S’occuper des gosses, ça a jamais été sa tasse de thé.
- Est-ce que tu sais au moins pourquoi tu déteste autant les anges ?
- Ben…Chais pas, l’ordre naturel et toutes ces choses…
- Ouais… un mec en bas t’a donné un katana, t’a montré un ange, et t’a dit de frapper et toi tu obéis en bon petit soldat, c’est ça ?
- Ben… ouais !!!
- Pourtant ils t’ont rien fait. Certains humains et certains démons < coup d’œil appuyé à DLC, qui discute au téléphone un peu plus loin > te font beaucoup plus chier, tu vois ?
- Ouais mais les anges, c’est les very bad vilains !!!
- < soupir…> et si y avait une troisième entité, plus forte que nous et plus forte que les anges, tu ferais quoi ?
- Ben… je travaillerai dur pour frapper encore plus fort !
- < accents de désespoir > CHLOE !!! …. On peut pas ! T’as bien vu, on l’a même pas égratigné cette nuit !!!
- < long silence…> Ouais mais si on s’allie <eurk !!!> avec des anges… ça fait quoi, après ? Y vont essayer de nous dessouder, non ?
- On sera plus rapide ! Et puis, il faudra aussi s’occuper de l’autre équipe de démons, qu’ils viennent pas pour nous piquer notre place…


< J’y comprends rien…Markus, il m’embrouille !!! Au final, faut taper sur qui ???>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:00

Comme prévu, c'est pas gagné. Au moins, les service de propagande de l'enfer on fait leur travail. Un tel aveuglement doit leur faire vraiment plaisir. J'aurais jamais dû leur en parler, d'ailleur, j'avais même prévu de ne pas leur dire, à se demander ce qui a bien pû me prendre.
Mais bon, faut bien avancer... Donc, je bosserais avec les anges même si le groupe n'est pas d'accord. Après tout, seul le résultat compte.

Le temps de jeter une Chloé interrogative à sa chambre...
Michel : Bon de toute les manières, tu fais un peu ta vie. Tu peux pas bosser avec des anges, tant pis pour toi... Moi je peux... Au fait, pour info, avant que satan ne pète sa durite, on était tous des anges, toi y compris. Essaye de garder ça à l'esprit avant de prendre une décision. Pour une fois, essaye de réfléchir... Si c'est possible...
Chloé : Michel !!! Le prends pas comme ça... Je sais plus trop où j'en suis c'est tout. C'est nouveau pour moi de bosser avec des anges. Et puis je m'attendais pas à ça de ta part.
Michel : Je te réserve d'autres surprises, petite !!! Mais je veux pas influencer ton jugement, discute-en avec Markus. Je suis sûr qu'il saura t'orienter. Moi, je m'en lave les mains, ma décision est déjà prise. Je préfère faire confiance à des anges plutôt qu' a DLC, au moins avec eux, je sais à quoi m'en tenir...
Chloé : Tu quitterais le groupe comme ça, juste pour bosser avec des anges.... Je refuse d'y croire...
Michel : Mais qu'est ce que tu crois ?? Qu'on est une famille ou encore des amis ???... Tu plaisantes ou quoi ??? On est des démons, ce genre de valeur n'a pas cours chez nous. Vous n'êtes rien... On est pas amis, on a aucunes obligations morales les uns envers les autres si ce n'est de remplir à bien notre mission... Et c'est ce que je vais faire... Avec ou sans vous !!!
Chloé : ...
Michel : Passe une bonne soirée...

La laissant là dans le couloir, je me dirige d'un pas décidé vers ma chambre. Il y a des choses à mettre au point avant de passer à l'action. Loin derrière moi, j'entends jurer... Pauv' naïve va !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:01

<Assis dans un fauteuil du salon de la suite, plongé dans ses pensées, les mains jointes, jambes croisées, coudes sur les acoudoirs.>

"Ce qui me fait le plus fumer avec Michel, c'est qu'il prend des décisions sans peser les conséquences. Quand plus DLC s'en foute...enfin c'est normal, lui aussi il veut nous faire tomber.
Mais quand même des anges! c'est certain que si on renvoi Fenrir dans sa cage ils vont pas se géner ensuite pour essayer de nous éliminer. Et s'ils ne l'envisagent pas de suite c'est certain qu'ils vont nous ficher; et là "on est pas sorti des ronces"

<A ce moment la petite Chloé fait son entrée>

"-Ouh là! franchement je pige que dalle! Pourquoi michel veux bosser avec les anges et pourquoi toi tu veux pas? Il dit qu'avec eux se sera plus facile, c'est vrai? Et c'est vrai qu'on était des anges avant?
-Au moins cette affaire à le don de te faire réflèchir.
-Ouais ouais! <et elle s'affale sur le divan à côté>
-Pour te répondre franchement, je pense que Michel nous fait un petit complexe de supériorité. tu as pu noter qu'il s'habille beaucoup plus classe, qu'il loue des BMW et qu'il considère chacune de nos paroles comme...comme dise les français; une grosse connerie! De plus s'être laisser approcher par un ange n'est pas une très bonne idée, car au niveau du vice ils nous égalent largement, quoi qu'ils en disent!
-Ouaip!
-De plusil n'est pas de chez Andromalius, et essayer de faire une entourloupe aux anges c'est un gros risque qu'il prend; mais il le prend seul, personnelemnt je ne veux pas avoir affaire avec eux
Ce qui m'éxècre encore plus c'est le peu d'intérêt qu'il porte à notre camp sur cette mission; ce n'est pas avec des anges qu'on mettra Fenrir sous notre coupe!
-Sous notre coupe?!
-Bien sur! réfléchis une seconde, Fenrir a était muselé par les Ases; si on parvient à faire de même et qu'on le dresse comme il faut, je connais un certain Cerbère qui sera content d'avoir un compagnon; sans oublier biensur l'avancement que cela pourrait nous apporter. Si les anges sont là c'est surement pour la même raison que nous; soit on arrive à le domestiquer, soit on l'emprisonne sans donner la possibilité à l'autre camps de l'approcher.
-Peut être que Michel y a pensé aussi.
-S'il y a pensé, il devrait s'apercevoir que jouer sur plusieurs tableaux c'est très dangereux, surtout quand il y a des anges sur l'un d'eux. mais c'est un âne batté quand il sagit de lui faire comprendre qu'il a surement tort. <c'est vraiment un Baal, un char d'assaut qui va toujours tout droit et qui se fiche de ce qu'il y a devant>
- Ouais! mais p'tét qu'avec des pouvoirs angéliques on pourra le dézinguer!
-Tu crois vraiment qu'ils seraient venu le voir s'ils avaient pas besoin d'infos et d'aide. D'après ce que tu m'a dis, l'ange est une femme <petit sourire> ...il joue les durs mais au fond!
-???
- Quand au fait qu'il t'ait dis que nous soyons des anges, ou avons été; est un blasphème. il est vrai que notre seigneur Lucifer été un ange, le plus beau de tous, la plus belle réussite de dieu; mais dans notre nature même nous sommes diffèrents d'eux; quand certain se cloître dans un immobilisme sans fin, ou toutes choses qui naissent sont déja mortes et ou les régles dictées même complétement dépassées à la période où nous vivons sont toujours suivies; d'autres vont de l'avant, provoquent le changement et les passions. Dans notre essence même nous sommes différent des anges, depuis toujours nous avions dans le coeur se désire de changement; Lucifer, loué soit son nom, nous à fait découvrir cette part de nous même et nous l'avons suivi pour cela; ils nous a libéré de cet éternel ennui dans lequel nous étions et qui ne correspondait pas à ce que nous étions, et c'est pour cela que nous aimons tant la terre, bien plus que les anges; et tu n'as qu'à voir ce qu'ils ont fait du Vatican! Et il est de notoriété public que "Dieu est un proprio qui n'habite même pas l'immeuble!"
-Ah ouais!
-Bon! c'est pas tout ça, mais j'ai reçu un coup de fil de frau Muller, la guide qui travaille au musée; vu que de ce point de vue on a une légère avance sur l'autre camp, j'éspère pouvoir trouver Gleipnir avant eux; ça nous ferait un atout en plus; mais mes avis qu'elle ne se trouve plus au musée cette chaîne si ce sorcier bosse bien là bas-lui aussi. C'est pour ça que j'ai recontacté Alessia...
-Alessia? Qui c'est?
-Une confrère au service de Bélial; je pense que tu l'apprécieras; et puis côté fringues elle saura te conseiller!
-Super!
-J'ai rendez vous à quatre heures au musée, j'ai prévenu DLC mais il a d'autres affaires, puis à six heures je vais chercher Alessia pour faire un repérage de la villa du "sorcier". Je te propose de venir si tu le souhaite!
-Ok! Pourquoi t'as prévenu DLC, laisse le crever dans son coin celui-là!
-Personnelement, je ne fais pas de lèche botte; contrairement à ce que certain peuvent penser; mais je pense qu'il est un atout important pour nous; et puis comprend bien qu'il est comme un chien en laisse; il est dangereux que si l'on est trop prés. C'est à nous de faire en sorte qu'il n'ait rien à se mettre sous la dent. Comme disent les sages "laisse l'enquéteur faire son travail, quand il se sera apperçu qu'il n'y a rien chez toi, il t'oubliera vite et ira chez ton voisin."
Bon! j'ai un repas de famille à midi; on se retrouve à deux heures trente sur la place du centre ville?....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:01

De retour dans la chambre enfin !!! Bon ! D'abord une douche et ensuite un coup de téléphone à "Joséphine" faut qu'on mette deux ou trois choses au point.
Vingt minutes plus tard, une serviette à la taille et dégoulinant de flotte, Michel appelle la réception, un repas sere monté dans quelques minutes.
Le costume disparait dans sa valise et une tenue plus adaptée et plus discrète est mise de côté. Côté armement, va falloir recontacter Norine. Plus les préparatifs avancent et plus une certitude lui vient à l'esprit, le travail d'équipe, c'est pas fait pour lui. En tout les cas, pas avec des démon aussi "humains". Mais bon, rien de grave, c'est pas la première fois...
On frappe à la porte, le temps de passer une tenue plus présentable et un plateau repas entre dans la chambre suivi d'un homme en livrée de room service.
- Bonjour Michel !
Stupeur
- Ne soyez pas surpris, je m'appelle émile gossard, je suis un démon de Baalbérith, grade deux.
- Holà ! Des ennuis en perspectives...
- Ca va dépendre de vous. L'administration a reçu un coup de téléphone il y a moins d'une heure vous concernant. L'inquiétude pointe son nez. Vous voulez bosser avec des anges ?
- Oui...
- Pourquoi ?
- Parce que la situation l'exige.
- Qu'est ce qui vous permet d'affirmer ce genre de choses ?
- Nous avons déjà été confrontés à la créature. Sans résultats, sur le plan physique j'entend. Nous avons besoin d'un coup de main.
- Pourquoi ne pas contacter l'administration ?
- Parce que les anges sont dans le même bain que nous, je ne vois de raisons pour régler ce problème sans qu'ils ne participent. Pourquoi serions nous les seuls à avoir des pertes. En plus je connais l'ange responsable de ceux d'en face.
- Tiens donc..? Un ami ?
- Un vieil ennemi plutôt.
- Et vous pensez pouvoir lui faire confiance ?
- Non. Enfin autant qu'a mon équipe actuelle. Ce sont les anges qui m'ont contactés en premier lieu. Ils ont réclamé de l'aide.
- Et vous avez accepté ?
- Pas encore. J'en ai malheureusement parlé d'abord à mes "coéquipiers". Ils n'ont rien écouté. En dehors de DLC grâce à qui je dois votre visite. Enfin je suppose. Mais je ne lui en veut pas, j'imagine qu'il a fait son travail.
- Précisément. Et vous comptez faire quoi maintenant ?
- Contacter les anges, essayer de récupérer des informations et ensuite aviser.
- Je vois... Et ce malgré l'avis de vos collègues...
- L'administration n'a qu'à faire son travail correctement et désigner un chef de groupe. Dans ce cas là, il donnera les ordres et prendra la responsabilité de ses actes si la mission foire. Pour le moment, on en est loin. Donnez moi un chef et je le suivrais, c'est mon boulot. S'il n'y en a pas, je prends mes décisions et je les assume. Je vais pas passer mon temps à disserter sur le bien fondé de ce que nous avons à faire. Ca fait de joli discussion mais on avance pas.
- Oui... Effectivement. Bien je vais transmettre ceci à qui de droit. Pour le moment vous êtes relevé de vos fonctions et vous ne faites rien sans l'aval de vos supérieurs, c'est bien compris ? Et si ça peut vous faciliter les choses, considérez cela comme un ordre.
- Bien compris !
- Bon appétit...
La porte se referme sur Michel qui s'approche du plateau repas. Finalement, y a plus qu'à se dégotter une salle de sport. Tout en mangeant, il prépare un SMS pour le reste du groupe..
"Suis relevé de mes fonctions. Amusez-vous bien !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:02

"Arschbakefratz! Mais qu'est ce que c'est que cette connerie!"

La phrase est sortie toute seule, pour s'éteindre aussi tôt; un peu de géne et beaucoupe de colère sur le visage, je me tourne vers ma tante

"Veuillez m'excuser pour cette phrase incorrecte ma tante; je viens de recevoir un message important et qui me chagrine fortement; je crains hélas de devoir écourter notre repas. je vous promets une autre réunion plus sereine la prochaine fois.
- je vous en prie mon neveu, c'est tout à fait normal; j'éspère que vous arriverez à régler ce problème qui vus chagrine.
-Je l'éspère aussi...."

Dans la SLK.
"-Allo, Chloé; Oui tu as eu le message aussi! Bon va à l'hôtel et essai d'arranger ce problème; mais si t'y arrivera les responsabiltés c'est pas si dur, il suffit d'y mettre un peu de volonté. "Quand on veut, on peut"
On a besoin de Michel pour emprisonner Fenrir."

je suis sur que c'est DLC qui a fait un rapport; et ce con de Michel, toujours à vouloir garder ces positions.
Bon, je fonce au musée, j'essaie d'en apprendre plus sur la chaîne; j'appel Alessia et si c'est ce sorcier qui détient Gleipnir; on en fait de la cendre et ensuite on avisera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:03

- Merde ! C’est quoi ces conneries ?!!!

Je déboule dans la chambre de Michel, pour le trouver tranquillement attablé derrière un plateau repas.
- Tiens ? Salut Chloé !
- Mais…. Que…. Qui…. C’est quoi ce bordel ???!!!!!
- Fais pas cette tête ! Je suis relevé de mes fonctions, c’est tout ! A toi aussi ça t’arrivera bien un jour !
- Mais….
- Et puis on savait bien que DLC était là pour nous plomber… Mes idées ne lui ont pas plu, c’est tout !
- DLC… Attend, je reviens !

Je fonce chez DLC. Prendre des responsabilités a dit Markus… des initiatives, aussi ! La porte s’ouvre, j’ai juste le temps de voir qu’il est en grande discussion avant de lui décocher une droite.
- DLC, espèce de connard !!!
Le coup aurait été parfait et le vol plané de DLC magnifique, si l’ensemble de mon corps n’avait pas été figé par l’inconnu à 3 mm de ma cible.
- Mr Gossard, je vous présente Mlle Lenoir… Il va sans dire que ce n’est pas la cérébrale du groupe…
- Hmmmm je vois… et le troisième, ce Mr Von Melberei ?
- C’est probablement le plus raisonnable du groupe… en tous cas le seul qui coopère quelque peu avec moi.
- Hmmm… il est regrettable que ces trois individus agissent en roue libre… Ainsi vous n’avez pas su vous imposer en chef ?!
- Non. Ils ont d’emblée été hostiles à ma présence. De toutes façons Mr Biniou et Von Melberei sont souvent en désaccord, il est quasi impossible de les faire travailler de concert. Quant à celle-ci… < me désigne > elle se contente de suivre un des deux, c’est tout.
- Pourtant cette équipe a quand même à son actif quelques bons résultats…. Vous savez, dans cette histoire, Mr Biniou a raison : ces fortes têtes ont besoin d’un chef énergique a leur tête….
- Oui, mais….
- Mlle Lenoir a dû se calmer… Voyons si elle a quelquechose à nous dire…

Je reprend le contrôle de mon corps. Du calme Chloé, il faut que tu débrouille cette histoire, on a besoin de tout le monde pour attraper la bête.
- Alors, Mlle Lenoir, votre opinion sur cette affaire ?
- Mon opinion ? Si vous voulez qu’on mette fin à ce carnage, on a besoin de moyens. L’ennemi est fort, et c’est pas à trois – je compte pas DLC qui tape comme une taffiole – qu’on va s’en sortir. Evidemment que j’ai pas envie de bosser avec des anges ! Les seuls bons anges sont ceux qu’on déssoude ! D’un autre côté, j’ai pas envie de me faire bouffer non plus ! Ce mec, là, il bosse pour vous à l’administration, non ?! Il aurait pu demander des renforts, non ?!! Ben il l’a pas fait… alors quoi ? ça veut bien dire qu’il faut qu’on se démerde !!! et si Michel a été appelé par des anges, il a dû prendre ça comme une occasion de sauver sa peau. Et…
- Merci Mlle Lenoir ! Je n’ai plus besoin de vous pour l’instant. Il me reste à voir Mr Von Melberei… je prendrai ma décision en suivant.

Je regagne ma chambre. < Bordel Chloé, t’es vraiment qu’une conne ! Pourquoi se soucier de sauver la peau d’un type qui se soucie de toi comme de sa première chaussette !?! Il a raison, après tout, on ne se doit rien !!! >

Un plongeon dans le jaccuzzi…

Deux heures plus tard, l’équipe est convoquée dans la chambre de DLC. Gossard mène la danse
- Mademoiselle, Messieurs, j’ai l’honneur de vous annoncer que l’évaluation de votre équipe menée par Mr De La Cour ici présent est terminée. Vous avez lamentablement échoué ! En conséquence, Mr De La Cour ici présent sera votre nouveau chef !
- Je vous préviens, vous allez filer droit, mes agneaux !!!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:03

Au musée, Frau Muller m'a confirmé se que pensée Alessia; la chaine est en possession d'un des Archéologues, Herr Heinrich Richter. J'ai réussi à avoir quelques informations à son sujet, ses habitudes, ses préfèrences...mais rien de bien intérressant tout de même.

En sortant du musée, je tombe sur un message de DLC:
"Herr Von melberei, vous seriez aimable de bien vouloir me rejoindre a l'hôtel pour parler des divergences qui opposent votre équipe ainsi que pour vous présenter Herr Gossard un confrére de Baalbérith, deux si vous voyez ce que je veux vous dire!"

"Und scheisse; manquait plus que ça!"

J'appel Alessia pour lui dire que notre rendez-vous est reporté; elle joue la fille vexée qui se fait poser un lapin, mais attendra mon appel pour réaliser notre sortie plus tard.

Arrivé à l'hôtel, je me dirige vers la chambre de DLC; frappe à sa porte et lui même viens m'ouvrir.
A sa tête réjouie, je sens que je vais encore devoir lutter pour pas le cramer celui-là.
ans la pièce dans un fauteuil se trouve un homme, la quarantaine bien sonnante; les cheveux grisonnant, une tonsure; de l'en-bon-point mais bien porté; le visage rond <lui je l'appelerais "face de lune">, les yeux noirs. Son costume est très bien, malgré une énorme faute de goût pour sa cravate.
Il se lève, me salut et me propose de m'assoir en face de lui; DLC se place derrière lui. <Ca sent l'entretien d'embauche>
Je m'assied, décontracté.

"- bien! J'ai eu vent de vos ennuis avec votre équipe et surtout Mr Biniou.
- Pour moi il n'y en a pas!
- Je comprends que vous couvriez vos collègues mais "quel qu'en soit les conséquences" n'est pas tolérable. Nous avons pu constater que vous n'avanciez pas beaucoup dans cette affaire et donc au vu de ce manque d'organisation je me vois dans l'obligation de réorganiser tout cela. pour ce faire et en éponse à la suggestion de Mr biniou, je vais donc désigner un chef d'équipe qui sera votre ordonnateur.
Pour le moment je n'ai pas encore décidé...
- Cest ça, alors pourquoi l'autre souri à s'en déchirer les lèvres!
-Je vous demande pardon!?
-Non rien; continuez je vous prie.
-je disais donc que je n'ai pas encore décidé de ce "chef" et je tenais d'abord à vous rencontrer pour juger de vos aptitudes.
-Ah!
-Oui en effet j'aimerais savoir comment vous seriez, et quel serait votre raisonnement à la place de "chef". daprès Mr De La Cour, vous étes à priori le plus receptif à l'ordre et à l'administration.
-Question d'éducation.
-Justement et par rapport au prôblème qui nous lie actuellement, quel serait votre démarche pour faire avancer de concert cette équipe?
-Aucune!
-Pardon?
-Aucune! J'ai depuis quelques temps maintenant travaillé avec Michel et Chloè et je peux vous assurer que quelque soit nos différents, nous avons toujours travaillé pour réussir au mieux notre travail.
je suis sur que pour vous, Chloé est une irresponsable, doublée d'une fénéante et d'une associale; quand à Michel vous devez le croire trop impulsif, trop "martial" ou pour faire simple, trop Baal!
Vous savez quoi, je le pense aussi <haussement de paupière> mais une chose est sur, j'aurais toujours plus confiance en eux qu'en certains qui se disent intelligents et pragmatiques.
Chloé c'est comme un pit-bull; donnez lui une proie et elle lachera jamais sa jambe; et elle est plus futée que vous le pensez. Quand à Michel, il a de bonnes idées, pour ce qui est de l'accrochage, idem qu'au FürFür et en plus il posséde certain contacts intérressant. je vous le concède; sauf pour les anges, mais pour ma part c'est surtout à cause de l'après "situation de crise". quand à moi, que vous dire, à part que j'essaie toujours de rester proche d'eux au maximum; nous n'avons pas les mêmes raisonnement, mais à la fin nous arrivons toujours au même but.
Tout cela pour vous dire, que si vous décidez de choisir un chef, vous allez déstabiliser notre "organisation"; l'avantage de notre petite équipe c'est justement que nous avançons tous sur des chemins différents mais c'est comme....pour imager des bûcherons qui abattent des arbres en forêt; ils font leur boulot mais ils restent toujours à vue les uns les autres au cas ou l'un d'eux aurait besoin d'une aide; et ainsi ils avancent et abattent plus de boulot.
-Biensur, mais avec un coordinateur vous y gagneriez encore!
-Non puisqu'on y perdrait notre libre arbitre et notre inspiration et nos instinct; choses que Lucifer lui même a toujours défendu face à Dieu. Organisez nous! Et on ressemblera à ces emplumés que l'on déteste. je n'ai plus rien à ajouter!"

Sur ces mots je me lève, leur fait le salutations d'usage et je sort. Un verre au bar de l'hôtel me fera du bien.
Une heure après nous sommes conviés de nouveau chez DLC et"face de lune" nous énnonce son verdict....

"On est vraiment pas sorti des ronces"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:04

Gossard parti, De La Cour est d’humeur autoritaire
- Bien ! Que les choses soient bien claires : j’ai été chargé par l’administration de vous évaluer à l’occasion de cette mission, évaluation qui a fait étalage de votre incompétence et de votre indiscipline. Mr Gossard a cru bon m’attribuer le commandement de votre équipe : je vais être franc, cela ne me plaît pas plus qu’à vous ! Il m’aurait été bien plus agréable de laisser cette tâche à un autre et de retourner à Paris ! En conséquence, j’attends de vous une obéissance totale à mes ordres afin que nous achevions cette mission le plus rapidement possible !
Se plante devant un Michel impassible
- Mr Biniou…. La forte tête ! Vous vouliez un chef, me voici ! Je vois déjà votre œil critique « aucune qualification militaire, pas d’expérience… » et bien il ne vous appartient pas de discuter les ordres de l’administration, ni les miens d’ailleurs ! En tant que plus haut gradé, le commandement me revient. Maintenant, une chose : aucun pacte, aucune alliance même temporaire avec un ange ne sera toléré ! C’est bien clair ? Si des renforts semble nécessaire, j’en réfèrerai à l’administration qui nous les fera parvenir dans les plus brefs délais, j’en suis certain. Pour l’instant, voici mes ordres : vous allez soutirer toutes les informations possibles aux anges que vous avez rencontré. Attention, je n’ai pas dit échanger !!! Apprenez ce qu’ils savent sur cette affaire, et profitez-en pour observer leur équipe : une fois cette mission terminée, nous les exterminerons, ça redorera un peu vos états de service. Et comme je n’ai pas confiance en vous, Mlle Lenoir vous accompagnera.
Arrive devant un Markus toujours flegmatique
- Mr Von Melberei… vous qui n’en vouliez pas, vous voici avec un chef d’équipe ! Vous allez continuer vos investigations au musée, je pense que vous êtes sur une piste. Trouvez-moi ce sorcier. Et amenez nous votre amie, et son équipe si il lui en reste une. Nous ferons le point ce soir au dîner, puis nous organiserons les patrouilles pour cette nuit.
- En fait, il semblerait que Herr Richter, un des archéologues du musée, soit en possession de la chaîne…
- Bien ! Et je suppose que c’est cette personne que vous soupçonnez d’être un sorcier ? Parfait, nous irons l’interroger ce soir. En attendant, je veux que vous les gardiez à l’œil.
Regarde une Chloé absente
- Mlle Lenoir… L’administration est très patiente avec vous également. Votre incartade à l’Opéra aurait pu, dois-je dire aurait dû vous coûter très cher ! Je vous préviens : une seule facétie dans ce genre, et vous retournerez directement en bas, c’est bien compris ? Et n’essayez même pas de vous comporter avec moi comme avec vos professeurs… Maintenant, tâchons de vous rendre utile : vous allez accompagner Mr Biniou et le surveiller, oui j’ai bien dit surveiller. Au moindre écart de sa part, vous avez ordre de le tuer. < regard atterré de Chloé >
De La Cour ménage une pause
- Bien ,vous savez ce qu’il vous reste à faire… Au travail !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:04

Voilà un briefing comme je les déteste. Une fois de plus, toute la démesure de l'incompétence de l'administration démoniaque est en marche. J'ai beau regarder DLC aboyer comme un chien sans jouet, je n'aperçoit toujours pas de chef à l'horizon. Et Chloé qui hallucine, me tuer... Mort de rire...
Bon, le toutou à sa mémère a fini de jouer au chef, on va peut être pouvoir en placer une.

- Et vous, vous allez faire quoi ??
- Je vous demande pardon ?
- Le monsieur te demande ce que tu vas faire pendant que les autres vont bosser...
- Je n'ai pas à me justifier auprès de vous, je suis le chef...
- Je vois, quel choix judicieux ! Alors avec tout le respect que je vous doit, chef, allez vous faire enculer...
- Comment osez-vous , c'est vous qui vouliez un chef... Maintenant vous en avez un...
- C'est vrai que ça peut être utile, dommage qu'ils n'avaient rien d'autre qu'un tas de merde dans ton genre. Tu penses sérieusement qu'on va te regarder compenser ton manque de compétences et de carrure par ta grande gueule sans rien dire ? T'as rêvé...
La porte claque suffisamment fort pour réveiller la moitié de l'hôtel, Michel avance d'un pas rapide vers l'ascenseur tout en tapant des SMS sur son portable.... Le premier est pour Markus... "Je te recontacte..." Le second pour Chloé... "Je te recontacte... Si tu comptes suivre les ordres de DLC, ça sera au plus rapide, à bon entendeur...". Le troisième pour Joséphine..."Faut qu'on se voit... Vite..." La porte de l'ascenseur se referme sur lui....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:05

DLC est sur le cul. Il ne s'attendait pas à une telle sortie.
Lol, y nous connaît vraiment pas encore, celui-là ! Si il croit qu'on va lui lécher les bottes !

Michel s'est tiré par l'ascenseur. Je jète un oeil à Markus, qui hausse les épaules et d'un mouvement de tête m'indique de le suivre
Après tout, si y en a un qui peut temporiser, c'est bien Markus !
Je lui fait un clin d'oeil et je file.

Michel a déjà démarré sa caisse quand je débarque dans la cour de l'hôtel.
- Michel ! Attend ! Je viens avec toi !
Il lâche son portable le temps de me répondre
- Désolé, gamine, je prends pas de passager !

Les yeux de mon corps humain de 15 ans s'embuent de larmes. Putain d'hormones ! Vivement la fin de la puberté !
La voiture file. Je regarde autour de moi : pas grand monde, mais... Bon ! Cas de force majeure ! Juste quand la voiture tourne à la sortie du parking, j'active mes pouvoirs pour venir me coller sous la caisse. Quand on sait pas se téléporter, on improvise ! Michel a rien dû remarquer, parce qu'il continue à la même allure. Une bonne quinzaine de minutes...

La voiture finit par se garer devant un entrepôt désaffecté. Le coin est désert, et il me semble reconnaître le quartier où on s'est farci la bestiole, la nuit dernière.
La voiture grince : Michel descend... il doit avoir rendez-vous avec les anges. je le vois disparaître par la porte du bâtiment. je sors tranquillement de ma cachette...

Je suis violemment aggripée en arrière, le col de mon T-shirt m'étrangle. Un poing s'écrase sur ma pomette, je vole à 3 mètres, heureusement mon élasticité amorti le choc.
Argh ! Putain de téléportation !
- Je me doutais bien que tu m'avais remarquée.
Petit sourire de Michel
- Tu fais ça en amateur, petite ! C'et dommage, j'aurais eu encore beaucoup de choses à t'apprendre !
Je réalise que son espadon est à portée de main
- Merde, Michel, t'es parano, tu penses quand même pas que...
Il charge. J'ai juste le temps d'invoquer mon katana pour parer.
- Bordel, Michel !!! Markus et moi, on est de ton côté !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:06

Chloé sortie; je reste assis confortablement dans mon fauteuil. Je sort une cigarette, je l'allume, Dlc fait une mou d'écoeurement <il déteste l'odeur; tant mieux!>

-Vous n'avez donc rien à faire? Je vous ai pourtant donné des ordres!
-Ja mein führer! <petit sourire narcois>; mais tout ce que vous demandez, je l'ai déja fais. J'aime l'art, mais je ne vais pas y passer ma vie dans ce musée.
-Et les informations?!
-Je les ais!
-Et le sorcier; son identité?!
-je l'ai!
-Et son adresse?!
-Egalement <je crache un nuage dans sa direction>
-Et vous étes sur qu'il est chez lui?
-d'après Frau Muller; il travaille très souvent dans sa résidence et ce matin il n'était pas au musée; donc...
-Mais vous n'en êtes pas sur alors allez y! <il commence à s'agiter plus vigoureusement>
-je veux bien mein führer, mais pourquoi faire, sonner à sa porte et dire "Salut, je suis un démon, je pasais juste pour vérifier que vous étiez bien chez vous; enfin c'est mon chef qui veut donc je m'éxécute!"
-Ne vous fouttez pas de ma gueule Herr Von melberei!
-Nullement führer, je mets juste en évidence le fait que m'envoyer là-bas de plein jour est une bonne solution pour éveiller ces...
-Je ne vous ais rien demandé; vous n'ètes que l'éxecutant des ordres que je donne! N'avez vous donc rien entendu des ordres de Mr Gossard? Je vous préviens que....<Et le voila parti dans un monologue sans intérêt sur le respect de la hiérarchie et des ordres de ses supérieurs; il cite même l'histoire pour ça; Jules César, Napoléon...Ah! Il s'est trompé sur la date de la bataille d'Austerlitz; je me retiens pour ne pas lui dire...Tiens! un calepin>
Nonchalament je le prend, l'ouvre sur une page blanche et commence à griffoner.
"-j'éspère donc que vous respecterez désormais mes ordres; pour le bien de notre mission!
<pour ton putain d'orgueil surtout>
-Mais qu'est ce que vous faites?
-rien mein führer, juste un petit dessin pour vous! <Je ne savais pas que mon corps savait faire ça!> Tenez je vous le donne; et ne vous inquiétez pas, j'ai bien retenu la leçon, je vais de suite m'acquiter de ma mission. Tschüss, mein führer!"

Au moment de sortir de la pièce, je le vois regarder la feuille; il y découvre des bergers allemand, l'un réveur un autre à moitiè endormi et un troisième baillant tout trois en rang d'union devant un petit Yorkshire trépigniant et aboiyant de tout ses poumons sur eux. Le dessin est dans le style de ceux des propagandes des annèes quarante, plein d'humour et de sarcasme.
Dans le couloir, je me prend d'un irrépréssible fou rire en imaginant sa tête face à cette scéne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:07

Un baal en colère, ça fait mal. Chloé a beau se contenter d’esquiver et de parer, la puissance des coups la fait reculer. Michel reste sourd à ses arguments.
- Putain, Michel, tu déconnes ! On fait équipe, non ? Je veux juste bosser avec toi !
- Et me renvoyer en bas à la première occasion ? Pas question ma petite, je n’ai que trop attendu cette incarnation !
- J’y crois pas ! Tu crois vraiment que j’obéis à DLC ? T’es con ou quoi ?!
- Il t’a donné un ordre !
- Et tu crois que je vais bousiller notre équipe juste parce qu’un connard m’a donné un ordre ?
- IL N Y A PAS D EQUIPE !!! JE BOSSE SEUL !!!
- Ah ouais ? Pourtant t’étais bien content de me voir la fois où t’étais tout seul éclaté sur un toit…
- JE N AI BESOIN DE PERSONNE !!!! T AS RIEN COMPRIS GAMINE, ICI C EST CHACUN POUR SOI !!
- T’es vraiment trop con !!! Va chier !

Maintenant Chloé est en rogne. Ses coups cessent d’être uniquement défensifs pour devenir offensifs, à mesure que son envie d’humilier Michel l’envahit.
Puisqu’il ne veut rien savoir, je vais lui prouver ! Une fois à terre avec mon katana sur la gorge, il verra bien que je ne le tue pas !

Les coups s’enchaînent, précis, puissants et rapides. Aucun ne parvient à prendre l’ascendant.
La sonnerie du téléphone de Michel retentit. Croyant à un appel de Joséphine, Michel romp le combat, tout en gardant son espadon prêt.
- Oui ?
- Michel, c’est Markus.
- Ah Markus tu tombes bien ! Tu veux entendre les derniers mots de Chloé ?
- ???!!! Ne fais pas cette bêtise, Chloé est là pour t’aider. Tu crois quand même pas qu’on va suivre les ordres de DLC ?!

La voix de Chloé au loin
- MARKUS ! RAPPLIQUE ! CET ABRUTI VEUT ME FAIRE LA PEAU !!!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:08

-Alors explique moi ce qu'elle foutait sous ma caisse à me suivre...
- C'est moi qui lui ait demandé de te suivre !
- Parce que ?
- Parce que j'ai besoin de savoir où tu te trouves, on sait jamais...
- Intéressant mais quand je te dis que je te recontacte, c'est effectivement ce que je compte faire, je n'ai pas besoin de nounou.
- Michel, t'es pénible à la fin...
- Je sais... <Prêt du batiment, 4 personnes sortent, joséphine en tête> Bon je te laisse, j'ai du taf. Je garde Chloé pour le moment. Espère la revoir.

Chloé est toujours sur ses gardes. Le combat lui a donné un charme indéniable et ce regard... Bref !
- Range ton arme petite...
- Pour que tu me démontes sans crier gare ?
- Moi... Non ! Mais eux c'est possible...
Un coup d'oeil rapide lui confirme mes propos. Ses épaules s'affaissent, son katana disparaît.
- Je vois. Tes copains viennent te filer un coup de main. Tes vraiment qu'un lâche.
- Ca te rend vraiment conne l'adrénaline. Je t'avais dit de pas venir. Rien ne t'oblige à rester. Mais dans le cas contraire, on joue selon mes règles. On aura toujours le temps de régler nos comptes plus tard. Moi j'ai du taf, que ça te plaise ou non.... <L'espadon disparaît aussi...>
Michel s'éloigne d'elle, la laissant à ses réflexions.
- Salut Michel. Encore en train de forger le caractère de tes comparses. Impressionnante la gratte papier !!!
- Salut Joséphine. Toujours le mot pour rire. T'es venue avec ton Boys Band ? Salut les mecs.
- Bon ! Les civilités étant réglées, parlons boulot.
- Ouais, justement. Je suis là pour ça. En dépit des ordres d'ailleurs.
- Encore ??! Mais ça devient une habitude chez toi ?
- Que veux-tu, on ne se refait pas !!! Seuls les objectifs ont une valeur, tu le sais.
- Oui, je sais. Entrons voulez-vous...
Michel emboite le pas de Joséphine sans même se retourner vers Chloé...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:09

A demi rassurée sur les intentions de Michel, Chloé leur emboîte silencieusement le pas, en ayant soin de fermer la marche. Elle reconnaît deux des anges, les deux molosses qui avaient fait irruption dans la salle de l'Opéra. Sans surprise, elle a aussi reconnu Joséphine < J'effacerai ce sourire méprisant à coups de katana !!! >. Il manque encore l'autre grognasse, celle qui bouffait ses croissants. Méfiance... à moins qu'elle ne soit le dernier repas de Fenrir ?!

Une table et des chaises ont été disposés sommairement au 1er étage de l'entrepôt. Les quatre anges prennent place d'un côté, Michel de l'autre, en face de Joséphine. Mal à l'aise, Chloé se penche sur un vieux bidon, derrière Michel mais à bonne distance de la table. < Après tout si ça tourne mal lui peut toujours se téléporter...>

Joséphine prend la parole. Fenrir, Gleipnir, ils en savent autant que nous ; ils n'ont pas encore la chaîne mais eux aussi ont repéré le sorcier...
La proposition des anges est simple : on s'allie le temps de passer gleipnir au cou de Fenrir, puis on les laisse ramener le toutou dans une niche angélique. En échange, on a la vie sauve.
Le petit rictus de Michel se transforme en sourire
- Voyons, ma belle, tu sais bien que ça ne peut pas se passer comme ça ! Qu'on s'allie pour l'attraper, ok, mais après tu connais les règles : c'est la loi du plus fort !
Joséphine a un sourire suffisant
- Dommage, Baalzephon, alors il faudra que j'attende à nouveau plusieurs siècles avant de te revoir..

Chloé déconnecte, et préfère se concentrer sur les forces en présence.
< Trois colosses pareils, ça laisse présager du Michel ou du Laurent. Quant à l'autre pute, je la vois mal dans le rôle de la vierge effarouchée. A supposer qu'ils ne soient que 4, ça fait quand même du 4 contre 3. Quand on connaît la valeur des anges au corps à corps, ça craint. A moins que la copine de Markus ne soit elle aussi taillée pour le combat...>

Chloé reconnecte sur Joséphine online
-... je devrais pouvoir récupérer la chaîne ce soir.
- Alors on pourrait régler ça cette nuit. Pour l'embuscade, disons place de l'Opéra, 2 h du matin.
- ça me convient. Je prends côté nord, toi côté sud.
Elle jète un oeil à Chloé, puis sourit à Michel
- Quant à ta fougueuse gratte-papier, elle ferait un excellent appât !
< Moi ?>
Michel râle
- Je ne vois pas pourquoi ça serait à nous de fournir l'appât
- Voyons, trésor... Si je fournis la chaîne, tu peux bien t'occuper de ça, non ?
< Moi ?? Appât ??!!! >
Chloé se retient de traverser la pièce en hurlant pour enfin régler son compte à cette garce.
Michel est impassible
- Ok. je m'en occupe.

Michel se lève et fait signe à Chloé de le suivre : l'entrevue est terminée. Ils quittent l'entrepôt. L'ado contient sa fureur jusqu'à ce qu'ils soient dans la voiture. Quant elle ouvre la bouche, Michel est prompt à réagir
- La ferme ! Appelle Markus. 1/ il faut qu'on récupère Gleipnir avant eux. Markus était sur une piste, espérons qu'il a quelquechose. 2/ Si ça foire, de toutes façons on a un beau gros ver tortillant à leur fournir... < sourire carnassier > Voilà une excellent occasion de se débarasser de DLC...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:10

Le dernier appel de Chloé m'a laissé sans voix; quand je disais que les anges c'est pas fait pour amuser la galerie!

J'appel Alessia pour l'informer de la situation; elle me dit également qu"elle a vue une fille trainée autour de la demeure de Richter; et qu'elle a aussi fait une drole de découverte.

Après être passé la prendre on se dirige tout droit vers le quartier du sorcier; le chemin est très silencieux jusqu'au moment où elle prend la parole:
"-Tu sais pourquoi on ne retrouve ni les corps ni les âmes des victimes de Fenrir?
-...Non!
-C'est parcequ'en fait, elles ne sont pas vraiment mortes.
-Pardon!!?
-Avant que le cas Fenrir n'apparaisse, j'avais déja fait pas mal de chemin dans l'élimination de sorciers et il m'est souvent arrivé de récupérer quelque uns de leurs effets personnels après leur élimination. L'autre soir en cherchant des informations je suis retombé sur un vieux grimoire dont le théme principal est l'absorption de magie par ce que l'on pourrait qualifier de "fusion". D'après ce livre on place sur la créature en devenir des symboles et des artefacts particuliers qui lui confére la capacité d'absorber les corps, âmes et pouvoirs des victimes.
-....mais si on a la chaîne, ce ne sera pas un problème!
-Tout dépend si l'on tiend compte du fait que c'est par magie que cette chaîne fonctionne et que son pouvoir c'est d'emprisonner la force physique; mais si celle-ci est magique...
-Gleipnir n'est alors plus qu'un joli ruban!
-Oui"

<c'est pas vrai! On s'en sortira jamais de ce loup!>

"-Mais il nous la faut quand même, ça c'est certain; sinon pour arrêter fenrir, au moins pour pas que les anges pissent la récupérer.
-Tu as trouvé quelque chose pour contrer cette magie d'absorption?
- Pas vraiment; le livre dit juste qu'il faut détruire les talismans
-Mais je n'en ai vu aucun sur lui lors de notre combat.
-Alors ils sont en lui!"

L'arrivé devant la résidence de Richter c'est fait dans le plus grand silence; comment faire pour détruire ces talismans; ce faire gober? Si y'a que ça!
J'envoie un message à Chloé pour l'informer de nos intentions.

"-Bon, Markus, d'après ce que je sais il vit avec un majordome, le mieux serait de l'éliminer en premier
-Pourquoi? s'il est humain on s'en fout
-Je pourrais prendre sa place et commencer a inspecter la maison et te donner des infos
-d'accord; dans ce cas je vais passer par derrière et j'attend ton signal
-Ok; ah! avant que tu partes" Et elle me tend un petit écouteur
-Une vrai pro!
-C'est important de rester en contact."

Je passe par l'arrière; tout est calme. Alessia ouvre le capot de la SLK; une panne? Vraiment mes voitures sont destinés a ne jouer que des rôles de minables!

A travers l'écouteur je l'entend sonner à la porte, au bout d'un petit moment un homme fait entendre sa voix; plutôt agée a priori. Elle lui explique deux trois choses, lui en gentleman va pour l'aider. Elle dit qu'il y a des outils dans le coffre; il l'ouvre...j'entend un "crraaaac!" bruit de frottement et le coffre qui se referme ainsi que le capot.

"C'est bon j'entre!
-reçu!"

Elle commence a me détailler la maison; une vrai pro, j'arrive a me faire une idée dans ma tête de l'habitation. Elle ouvre une porte puis une autre et encore.... A un moment j'entend la voix d'un homme:
"Franz mais que faites vous? J'attend....mais! qui étes vous?!
-Merde! Il a percé mon illusion"
J'entend un grand fracas; ça c'est le signal de la charge!
Je fonce a travers le jardin, je passe la porte fenêtre pour déboucher dans le salon; je déambule dans le couloir, je retrouve facilement le lieu du combat; j'invoque mes gants; au moment ou j'arrive à l'entrée de la pièce, je vois Alessia prise dans une sorte de halo sombre luttant pour s'en défaire. Par chance Richter me tourne le dos, ce sera un jeu d'enfant: Je frappe, il vole en travers de la pièce mais je suis surpris de le voir se relever. Un autre halo commence à se former autour de moi.
"Ok j'ai compris!"
je me téléporte juste face à lui et mon pied en plein visage il s'écrase contre le mur; pas le temps de le laisser souffler; en pleine tête de nouveau j'entend la boîte cranienne se briser entre ma main et le mur; Fin du combat.
Je retourne vers Alessia; elle est tombée au sol et cherche à retrouver son souffle.
"Tu vas bien?
-Oui c'est bon, cherchons vite la chaîne!"

La fouille démarre; et c'est long; plein de pièce mais rien d'intérressant, on cherche un passage, il doit forcément y en avoir un! Et on le trouve au fond du couloir; un tableau à faire pivoter.
Dans la cave c'est exactement tel que l'on s'imagine; des livres des flacons de la poussière et plein d'ustensiles. Y'a vraiment des livres intérressant; mais toujours pas de "Gleipnir". Un des panneaux sur la bibliothéque représente une tête de loup; je m'en approche:
"C'est un coffre c'est sur!
-Alors ouvre le!"
Sur le côté, je défonce la boiserie, le panneau vole, derrière une porte de coffre. Il a fallut que l'on s'y mette a deux pour l'arracher; c'était de la bonne qualité.
A l'intérieur on trouve des papiers, un dague et une boîte en métal précieux et pierreries.
Je prend les documents et la dague; Alessia sort la boîte et l'ouvre.
"C'est bien ça! c'est Gleipnir!
- C'est tout?!"
Dans la boîte se trouve un ruban; mais un vrai ruban, fin de couleur rouge ou sont tracés des runes et des entrelats au fil d'or et d'argent.
Au moment ou je vais pour le toucher; une puissante lumière projette Alessia dans le fond de la pièce en faisant tomber la boîte. Alessia est out pour le coup!
Je me retourne surpris; dans l'encadrement de la porte, je vois une femme ou plutôt une ange. Un dexième trait de lumière est lancé de ses mains, je l'évite, je lance mon tourbillon de flamme et vais au contact. j'évite encore une de ses attaques et mes flammes commencent a la brûler;et elle aime pas. Elle se débat, voyant qu'elle ne peut se défaire de mon étreinte, elle s'immobilise un instant. "Scheiss!" A peine ais-je le temps de comprendre qu'une onde de choc me propulse en arrière. Je part en roulé boulé sur le sol et me met à couvert derrière la table renversée. C'est a ce moment qu'elle décide de parler:

"Donne moi la chaîne sans faire d'histoire et je concentirais a t'épargner...our cette fois
-Toujours le même discours; à la fin c'est même plus drôle c'est navrant!...non! Pitoyable!"

Elle s'empourpre; lance un nouveau jet de lumière que j'évite.

"Laisse tombé, t'es pas assez rapide!
-Sale fils de chien! done moi la chaîne!
-Mais en plus elle est malpoli; dieu vous a mal éduqué; mais bon tu vas le revoir dans 5 secondes; dis lui qu'il refasse ton éducation!
-Toi tout seul, tu ne peux me vaincre! <je me dirige vers Alessia pour l'aider a se soigner>
-Qui t'as dis que j'étais seul!?"

Elle a l'air surprise...doute; elle a du sentir un courant d'air derrière elle; ses yeux s'écarquille; elle se retourne juste le temps pour elle de voir le scintillement d'un katana....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:11

- Il est à moi !
- Non, à moi !

L’espadon et le katana finissent leur course l’un contre l’autre dans le cou de l’ange dans un cliquetis de métal, comme si Michel et Chloé continuaient sur les anges le duel qu’ils n’avaient fait qu’esquisser. La femme se volatilise, rappelée aux cieux.

Penché sur le corps inanimé d’Alessia, Markus se tourne vers ses coéquipiers.
- Dites, vous auriez pu l’immobiliser seulement ! On aurait pu l’interroger, et puis elle aurait pu servir pour attirer fenrir !
Michel essuie méthodiquement sa lame pourtant immaculée.
- Boaf, on en sait autant qu’elle, alors… Et puis, DLC sera parfait ! Au fait, c’est qui cette gonzesse ?
- Alessia est la collègue dont je vous ai parlé
- Joli morceau ! ça va, pas trop grave ?
- Non, c’est bon.
Alessia reprend peu à peu connaissance. Chloé, qui a fini de faire le tour de la cave et est jalouse de l’attention que ses deux collègues portent à la jeune femme, la ramène
- Dites, et si on se taillait avant que les 4 autres débarquent ? C’est pas que j’ai pas envie de rester, mais vu le calibre de ceux d’en face… Au fait, elle bosse pour qui ta copine ?
- Belial, comme moi.
- Cool ! C’est une vraie collègue, alors !… dis voir, on dirait presque ta femme ! C’est elle, non ? Je me souviens des photos chez toi….
- Pas exactement… Allez, on y va !

Michel ramasse le ruban.
- Alors c’est ça, Gleipnir ? Merde alors ! ça a vraiment pas de gueule pour une laisse de molosse !

Tous quatre se dirigent vers la sortie de la résidence. Markus porte Alessia qui ne s’est pas encore complètement remise, ou, soupçonne Chloé, en rajoute. Il l’installe dans la SLK. Des coups sourds résonnent depuis le coffre.
- Au fait, on fait quoi du majordome ?
- Il a pas vu grand chose, on n’a qu’à le laisser partir…

Michel ouvre le coffre, assomme le type et le laisse sur le trottoir.
- Markus, rentre à l’hôtel. Dis ce que tu veux à DLC, et garde Gleipnir. Chloé et moi, on va recontacter les anges. Maintenant qu’on a la laisse, la donne a changé.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GUTE REISE   Jeu 6 Sep - 12:11

"c'est vrai qu'on là; mais tu devrais leur dire ce que j'ai supposé avec le résulat de mes investigations!"

A priori Alessia a retrouvé toute sa forme; elle sort de la voiture et me regarde l'air amusé:
"Tu me présente officiellement?
-Euh! Ja, michel Chloé, je vous présente le "chevalier Béliryia des fournaises infernales de bélial alias Alessia Giustiniani, Top model et fille du comte Giustiniani"
-Et aussi belle soeur de monsieur" dit elle en un sourire ravageur et prenant mon bras.
michel et Chloé ont de suite remarqué que Markus n'était plus pareil; il ressemblait presque à un adolescent devant son premier amour; Ils se regardent, Michel hausse les épaules, Chloé renifle d'un air de dédain.

"Bon revenons à notre affaire, dis je pour retrouver plus d'assurance; d'après les récentes découvertes d'Alessia; Fenrir aurait; si l'on peut dire cela comme ça, été boosté par le sorcier. S'il dévore nos semblables et les anges se serrait pour fusionner avec eux et s'accaparer leurs pouvoirs.
-C'est pour ça qu'il est aussi balaise alors! dis Michel
-oui, mais l'autre problème et de loin le plus épineux, c'est que Gleipnir n'est pas une chaîne ordinaire et que son pouvoir est d'emprisonner la force brute et physique du loup; maintenant que celui-ci a accés à des pouvoirs, elle risque de se briser comme un vulgaire ruban.
-Elle ne nous sert à rien alors!
-Pas vraiment, d'après les recherches faîtes sur les sortilèges de fusion; ce genre de magie à besoin d'artefacts et de symboles complexes pour fonctionner qui sont placés sur le réceptacle....
-mais y'en avait pas sur lui!
-...Ou bien; en lui!
-...Oh! Alors tu veux dire que si l'on veut prendre le contrôle de la bête va d'abord falloir se faire bouffer. C'est un peu suicidaire non?
-peut être pas, en fait tout ceux qu'il a avalé ne sont pas mort; ils sont prisonnier dans son corps!
-Alors on entre et les libères tous.
-Ou on les élimine! (Chloé toujours pragmatique, faire d'une pierre deux coups)
-Par contre on ne sait rien de l'intèrieur de la bête, si d'autres plus puissant se sont fait prendre au piège, comment savoir se qui nous attend dedans, et comment communiquer avec ceux de l'éxtèrieur qui tiendrons la bête en respect le temps de "l'opération". Faire confiance aux anges dans cette affaire est à mon avis trop risqué; prévoyons une réunion ce soir pour réflèchir à ce problème, après nous aviserons à leur sujet.
Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GUTE REISE   

Revenir en haut Aller en bas
 
GUTE REISE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les perso de touhou decouvrent les potala (DBZ)
» • WWE - Wrestlemania 32 •
» Alles Gute zum Geburtstag

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: La Salle Commune :: Il était une fois...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: