Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort sous les étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: La mort sous les étoiles   Mar 13 Avr - 20:31

La mort sous les étoiles

En l'an 2180...

"Tout n'est que barbarie dans la guerre... Mais la pire barbarie qu'elle engendre, c'est qu'elle force les hommes à commettre collectivement des actes contre lesquels ils se révolteraient individuellement de tout leur être."
- Ellen Key, War, Peace and the Future.
C'est ainsi que tout commença. Deux nations arrogantes, sûres de leur bon droit et à la détermination sans faille, se retrouvèrent un jour face au choix de la guerre ou de la paix. D'un côté, l'alliance des Etats Stellaires Unifiés (AESU), héritière d'un monde ravagé par l'ère de la cybernétique et née dans la peur permanente de la mort et de l'extinction. De l'autre, la fière Confédération des Pleïades, puissant et agressif rejeton de l'Alliance, avide de conquête et d'exploitation, rêvant de se libérer du contrôle draconien de la lointaine Terre. Toutes deux s'affrontèrent au beau milieu de l'espace, dans les anneaux luisants d'un monde mort depuis bien longtemps, afin de dominer par la force qui dominerait la galaxie.

"Mille ans suffisent à peine pour donner forme à un état. Et une seule heure peut le faire retourner en poussière."
- Lord Byron

Le premier véritable conflit entre ces deux titans fut la cause de dizaines de milliers de morts. Et comme d'habitude, les raisons qui avaient mené à cet affrontement n'avaient pas le moindre sens. Puis, un jour, deux soldats expérimentés qui avaient été ennemis jurés, virent plus loin que ce champ de bataille ensanglanté et découvrirent le moyen de mettre un terme à cette boucherie.

"L'histoire de tous les pays commence dans le cœur d'un homme et d'une femme."
- Willa Cather, Ô Pionners !

Ensemble, ils réuniraient une puissante bande de héros dont la lutte, visant à unifier une galaxie éclatée, les élèverait un jour au statut de légende. Parce qu'eux seul avaient la foi. Parce qu'il n'existait aucune alternative... Ils avaient pour nom Bataillon Starblade. Ceci est leur histoire...

_________________
Arrogant, Désobligeant, Suffisant, M'as-tu-vu, Vain, Fat, Grossier, Odieux, Indélicat, Atrabilaire, Égoïste, Sec, Insensible, Agressif, Malveillant, Querelleur, Teigneux... J'allais oublier... SEUL !
Tout ce qu'il ne faut pas être pour être Antremondiens. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: Re: La mort sous les étoiles   Ven 16 Avr - 8:12

L'histoire de l'expansion humaine

- Entrée Dataweb, 03/02/2180, Leona Falk, Université du Web, Primas 4

La Naissance du Feu
La fin du deuxième millénaire fut une période extrêmement traumatisante pour l'humanité. L'effondrement économique des grandes puissances nationales et l'ascension des méga-corporations firent sombrer la structure sociale dans le chaos. Dans le même temps, la mise au point d'un prototype de Dataweb (un système peu sophistiqué du nom de Réseau) et les premières connexions interface homme-machine (obtenues grâce à des processeurs de métal mort et des modems implantés par chirurgie dans le crâne des gens) augmentèrent de façon radicale les échanges d'information, ce qui fit voler en éclat les méthodes traditionnelles et accentua encore l'anarchie ambiante.
Un bref mouvement populaire chercha bien à promouvoir l'accès à ces nouvelles technologies pour tous (on les nommait alors les Cyberpunks), mais il disparut rapidement dans l'incessante agitation politique du moment. La période allant de l'aube du troisième millénaire au début des années 2040 est souvent appelée "l'âge Cyber-punk". Elle se caractérisait par une violence extrême, des expériences technologiques et sociologiques incontrôlées, et enfin un manque notable de stabilité.
A la fin de cette période, les méga-corporations tels qu'International Electrics, Militech et PetroChem étaient devenues les seuls groupes capables d'organisation et d'expansion. Elles assirent bien vite leur pouvoir et lancèrent une campagne de développement effréné touchant les quatre coins du globe. Leur influence ne cessait de s'étendre et leur quête de matières premières et de nouveaux marchés finit par les entraîner jusque dans les premières installations orbitales de l'époque, et plus loin encore, en direction de la ceinture d'astéroïdes. Elles bâtirent d'énormes cités auxquelles on donna le nom d'arcologies, rendirent les connexions interface plus accessibles et plus utiles, développèrent des exosquelettes de plus en plus améliorés (les précurseurs des Mektons d'aujourd'hui) et étendirent le rayon d'action de leur Réseau jusqu'à Mars.
Mais même si elles représentaient une certaine dose de structure et de contrôle dans un monde qui était devenu fou, elles allaient de pair avec une mentalité de consommation sans retenue, de gâchis et d'absence de responsabilité sociale. Elles pillaient plutôt qu'elles plantaient et utilisaient plutôt que d'intégrer. La nouvelle crise qui allait bouleverser le monde fut donc amenée par la nature même des corporations.

L'Ecomassacre
En 2070, la Terre se retrouva face à une perspective de catastrophe écologique irréversible. Deux siècles d'industrialisation et de pollution incontrôlées avaient ravagé la biosphère de la planète et détruit près des quatre-cinquièmes de ses espèces animales et végétales. Les gaz toxiques avaient noirci le ciel et les océans mourraient, étouffés par les algues et les poissons mutants.
Le globe avait été stérilisé par la pollution et les déchets, et les cités tentaculaires avaient envahi jusqu'au moindre centimètre carré de terre habitable. Les animaux dégénérés acclimatés aux pluies acides et aux toxines industrielles rôdaient dans l'ombre de ces villes et de nouvelles épidémies balayaient la planète, tuant des millions de personnes avant qu'il ne soit possible de les endiguer (voir les encadrés pour de plus amples détails).
C'est cette catastrophe qui précipita la création du premier groupe capable de défier l'autorité des corporations depuis plus de cinquante ans : le Gouvernement d'Urgence Ecologique. Le GUE provenait d'une alliance entre les rares gouvernements nationaux restants qui s'étaient unis afin de stopper ce terrible massacre écologique ("éco-massacre") avant que la planète ne devienne totalement inhabitable. Ils ressuscitèrent le conseil des Nations Unies (abandonné après que des terroristes aient fait exploser une bombe atomique au cœur de New York en 1997) et présentèrent une série de mesures destinées à stopper le désastre et à poser les bases de la reconstruction de l'écosphère. Ces mesures ne pouvaient bien évidemment être que draconiennes. Et elles étaient particulièrement dures pour les méga-corporations s'étant taillées la part du lion dans le monde de l'industrie.

Quand les corporations décidèrent de résister en faisant usage de la force (elles possédaient à l'époque leurs propres forces armées), le GUE leva les armées nationales qu'il contrôlait encore et lança la Guerre d'Unification.
Pour le GUE, il n'y avait qu'une seule façon d'endiguer cette crise : tous les aspects de la société mondiale devaient se voir appliquer des règles astreignantes en termes de contrôle des naissances, recyclage et politique écologique. Il n'y avait pas de place pour les négociations.
Les pays et corporations qui n'adhéraient pas volontairement aux principes du GUE se les voyaient imposer par la force. Au bout du compte, les méga-corporations n'eurent d'autre choix que de se replier dans leurs colonies orbitales, où elles pansèrent leurs plaies en demandant une cessation des hostilités.
Contre toute attente, la Guerre d'Unification atteignit les objectifs qu'elle s'était fixée. Pollueurs et destructeurs de l'écologie avaient été stoppés et la reconstruction put être enclenchée.
Pour les millions de personnes agonisant au milieu des décharges de déchets toxiques et se trouvant en permanence agressés par des virus en constante mutation, le GUE était synonyme d'espoir et (peut-être) de survie, à tel point que toute opposition organisée cessa presque aussitôt.
En 2090, la guerre avait quasiment pris fin. Les gouvernements nationaux restants furent officiellement dissous en 2092. Le GUE devint alors le gouvernement unifié chargé de veiller que l'humanité ne dévierait pas de la longue et difficile voie devant lui permettre d'échapper à l'auto-destruction où ses excès avaient bien failli la mener.
Les corporations qui s'étaient alliées au GUE dans les premiers temps du conflit purent bénéficier d'entrées préférentielles au Conseil Économique nouvellement formé, et toutes se virent interdire d'avoir le moindre contingent armé.


_________________
Arrogant, Désobligeant, Suffisant, M'as-tu-vu, Vain, Fat, Grossier, Odieux, Indélicat, Atrabilaire, Égoïste, Sec, Insensible, Agressif, Malveillant, Querelleur, Teigneux... J'allais oublier... SEUL !
Tout ce qu'il ne faut pas être pour être Antremondiens. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: Re: La mort sous les étoiles   Ven 16 Avr - 16:48

L'Exode Solaire
Le GUE lança bien vite un programme radical visant à restaurer l'écologie terrestre. Toutes les ressources restantes furent affectées à la conversion des arcologies existantes en Zéniths (Zéro Émission, No-Impact Terres trial Habitats ; habitats terrestres sans émissions polluantes ni impact sur l'environnement) et à la création de nouveaux Zéniths pour les exclus. Les criminels et ceux qui refusèrent d'intégrer le système (dont faisaient partie certains individus restants de l'âge Cyberpunk à qui les médias avaient donné le nom de "Ravageurs") furent interdits d'entrée dans ces sanctuaires. Ils connurent une longue agonie dans les villes tentaculaires qui n'avaient pas été détruites en prévision du lancement du nouveau programme écologique. En plus des Zéniths, le GUEérigea de gigantesques tours nettoyeuses d'atmosphère utilisant des algues et du kudzu obtenus par manipulations génétiques. Des programmes similaires visèrent également à restaurer la faune terrestre afin que l'écosystème redevienne viable.
Mais cela resta insuffisant, et surtout, intervenait trop tard. La biosphère terrestre ne pouvait se régénérer en nourrissant dix milliards d'être humains. L'humanité était perdue, du moins si elle restait sur terre. Le GUE décida alors de déplacer un nombre important de Terriens dans l'espace, ce qui impliquait la création d'une structure baptisée Conseil chargé de la Colonisation Solaire (CCS). Celui-ci serait chargé de mener à bien la très lourde tâche que constituait le transport d'une partie de la race humaine jusqu'en orbite. Le GUE se réorganisa autour de cette nouvelle approche et devint du même coup l'Alliance des États Stellaires Unifiés (AESU).
L'AESU continua d'appliquer la politique de son prédécesseur en ce qui concerne le contrôle des naissances et de l'industrie, mais elle se chargea également du plus grand déménagement de l'histoire de l'humanité et de la rédaction des Protocoles Écologiques destinés à régir l'ensemble du système solaire. Un nouvel organisme fut également créé : les Forces Solaires Armées, ou FSA. Les FSA devinrent la police et l'armée de l'AESU ; elles seraient chargées de maintenir l'ordre dans les colonies que l'on commençait à envisager.
Le nouvellement formé CCS commença à amener les Terriens en orbite, mais la colonisation de l'espace était une tâche qui se trouvait encore hors de sa portée. Seule une douzaine de colonies spatiales furent construites, et encore cela coûta-t-il extrêmement cher en termes d'argent et de vies humaines. Quelques chanceux parvinrent à être choisis pour occuper ces quartiers étriqués en orbites ou les minuscules bases érigées sur la Lune et Mars. Les autres restèrent entassés dans leurs villes et arcologies condamnées à une mort lente. Certains moururent, d'autres se suicidèrent, d'autres encore refusèrent d'avoir des enfants. Un "culte de la fin du monde" d'importance planétaire, le Soleil de Minuit, vit alors le jour. Il prédisait l'extinction totale de la race humaine d'ici l'an 2125.
On assista alors à une innovation technologique qui allait être à la base de la survie de l'humanité. Des décennies durant, les muscles artificiels à base de néo-plastique (que l'on appelait myomères)avaient été utilisés avec les connexions interface afin de produire des exosquelettes renforcés et mobiles. Mais en 2111, Cal R. Adrean, un homme en avance sur son temps, greffa des tri-polymères sur un exosquelette de grande taille (il faisait près de dix mètres de haut) auquel il intégra l'une des rares connexions interface dérivées de la nanotechnologie (les connexions de "métal vivant" que nous connaissons aujourd'hui). Le premier "Mekton" était né. Il s'agissait d'un énorme robot de forme humanoïde contrôlé par les impulsions neurologiques de son pilote. Ces machines conférèrent aux humains la force des géants tout en leur permettant de mener à bien des tâches très délicates. Elles révolutionneraient bien vite, et pour toujours, la construction, l'exploration... et la guerre.
L'AESU disposait désormais des outils dont elle avait besoin pour son entreprise de reconstruction. Des unités de construction Mekton furent aussitôt déployées (par petites unités contrôlées par le CCS), à la fois sur Terre et dans l'espace. Grâce à la puissance des Mektons. des colonies de grande taille purent être bâties en orbite haute autour de la Terre en un temps beaucoup plus faible que prévu. La colonisation du système solaire était lancée. En 2122, de gigantesques cavernes furent creusées sous la surface de la Lune, révélant ainsi de l'eau à l'état de glace et créant suffisamment de place pour fonder d'énormes villes, des villes pouvant exister pour la bonne et simple raison qu'une douzaine de Mektons bâtissait un quartier entier en quelques jours, avec autant de facilité que des enfants construisant une cabane dans les bois. En 2130, les colonies des astéroïdes avaient été revitalisées, et l'AESU, qui pouvait enfin se permettre d'espérer, commença à se consacrer au développement de la colonie martienne, qui n'avait fait que péricliter au cours du siècle écoulé. Le Réseau fut transformé et devint le Dataweb, un réseau interplanétaire auquel chacun pouvait accéder grâce à son interface. Des sondes robotisées furent même envoyées en direction des plus proches systèmes solaires (bien que leur vitesse ait été inférieure à celle de la lumière) dans l'espoir d'y découvrir des planètes semblables à la Terre.
Enfin, l'humanité semblait pouvoir échapper au piège que constituait son monde natal vieillissant. Mais ce que personne n'avait prévu, c'est que les Mektons conféreraient également une puissance imprévue aux rares adversaires restants de l'AESU. Pour ceux qui vivaient dans la Zone Morte ou les vieilles cités, parvenir à voler un Mekton était synonyme de survie assurée. Les attaques contre les Zéniths se mirent à se multiplier, soutenues par des Mektons en armes. Des caravanes de Ravageurs se formèrent, qui parcouraient le monde en tous sens, vivant du commerce et de ce qu'elles dénichaient dans les ruines, utilisant leurs Mektons pour se défendre, mais aussi pour l'exploration et les travaux importants. Quelques corporations (construisant des Mektons et ne se trouvant pas dans les petits papiers du CCS) mirent en secret des méchas de côté en cas de besoin.

_________________
Arrogant, Désobligeant, Suffisant, M'as-tu-vu, Vain, Fat, Grossier, Odieux, Indélicat, Atrabilaire, Égoïste, Sec, Insensible, Agressif, Malveillant, Querelleur, Teigneux... J'allais oublier... SEUL !
Tout ce qu'il ne faut pas être pour être Antremondiens. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: Re: La mort sous les étoiles   Ven 16 Avr - 16:55

Le Schisme
Malgré les progrès technologiques qui lui promettaient de survivre, l'humanité avait vu la moitié de sa population se faire exterminer lors des derniers jours de l'Ecomassacre. Il était donc logique qu'elle ait peur de l'expansion incontrôlée. Mais dans le même temps, elle désirait obtenir davantage de ressources et d'espace vital. C'est ce mélange de peur et de besoin qui allait donner naissance à deux factions politiques très distinctes.
Les Gaïens étaient les défenseurs de l'écologie, aux vues extrêmement rigides. Ils étaient prêts à tout pour que l'humanité n'en vienne plus jamais à détruire les ressources dont elle dépendait. Leur mot d'ordre : "L'homme doit conserver la place qui est la sienne au sein de l'ordre naturel." La quasi-extinction de la race humaine avait démontré la logique de cette vision des choses, et les Gaïens n'étaient pas contre le fait de recourir à la force afin de faire appliquer leurs idées. Leur philosophie de la prise de conscience de la place de l'humain au cœur de l'environnement (et du fait qu'il fallait la faire respecter par tous les moyens) devint l'une des valeurs primordiales de l'AESU.
Les Expansionnistes pensaient que l'humanité ne devrait plus jamais se limiter à un seul et unique environnement. Leur mot d'ordre : "Aucun désastre écologique, aussi important soit-il, ne doit pouvoir faire disparaître notre espèce." Naturellement, les méga-corporations, qui commençaient à se remettre de la défaite subie lors de la Guerre d'Unification, soutinrent aussitôt cette faction.
Au cours de la période grisante suivant l'invention des Mektons, les Expansionnistes prirent brièvement le contrôle de l'AESU et en profitèrent pour dicter leur politique. Mais il devint évident que la terraformation du reste du système solaire était une tâche trop importante, même pour les Mektons, et les sondes robots envoyées vers d'autres systèmes n'avaient découvert aucune planète pouvant accueillir l'homme. La Terre semblait ne pas avoir de voisines adéquates. Cette prise de conscience entraîna une réaction négative et les Gaïens en profitèrent pour reprendre partiellement le contrôle de l'AESU.
Le premier incident sérieux entre les deux factions reste connu sous le nom "d'Affaire Boule de Neige". En 2136, les Expansionnistes détournèrent un énorme astéroïde gelé afin qu'il s'écrase sur Mars, dans l'espoir de procurer une atmosphère et de grandes réserves d'eau à la Planète Rouge. S'appuyant sur les catastrophes imprévues pouvant découler d'une telle collision, les Gaïens convainquirent l'AESU d'envoyer une flotte de vaisseaux stopper l'astéroïde. Une bataille rangée entre les FSA et les troupes expansionnistes s'acheva par la destruction de l'astéroïde en morceaux de plusieurs mégatonnes. Certains tombèrent sur une colonie martienne d'importance, Redsands, qui fut totalement annihilée par le choc. Une partie des colons était connectée au Dataweb au moment de l'impact, et leurs hurlements générèrent une vive émotion auprès du grand public. Les Expansionnistes prétendirent que cette catastrophe était due à l'intervention de l'AESU, qui se défendit en clamant que c'était justement ce type de drame qu'elle avait essayé de prévenir en empêchant les Expansionnistes de mener leur plan à bien. Au bout du compte, ces derniers perdirent une grande partie du soutien dont ils bénéficiaient et l'AESU passa sous contrôle Gaïen.
L'Alliance devint donc le moyen d'imposer les décisions des divers conseils, tous à dominante gaïenne. Les FSA furent transformées en forces de police écologistes. Et quant à l'humanité, il lui faudrait apprendre à subvenir elle-même à ses besoins et à s'intégrer à son environnement avant d'être autorisée à bâtir de nouveaux mondes.

_________________
Arrogant, Désobligeant, Suffisant, M'as-tu-vu, Vain, Fat, Grossier, Odieux, Indélicat, Atrabilaire, Égoïste, Sec, Insensible, Agressif, Malveillant, Querelleur, Teigneux... J'allais oublier... SEUL !
Tout ce qu'il ne faut pas être pour être Antremondiens. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Master Of Edgerunners
Big Damn Admin
Big Damn Admin
avatar

Masculin
Vierge Nombre de messages : 4328
Date de naissance : 13/09/1971
Age : 45
Localisation : Cuers
Humeur : Ouga Bouga !!!
Date d'inscription : 04/09/2007

Données Ludiques
Maîtrise: Warhammer 2nd Edition, Delta Green, Cyberpunk, Savages Worlds, Chroniques Oubliées, Paranoïa, Mega, Rêve de Dragon, Star Trek, Firefly

MessageSujet: Re: La mort sous les étoiles   Ven 16 Avr - 17:01

L'Envol vers les Pléiades
Énervées par les limitations imposées par les Gaïens, les plus puissantes méga-corporations restantes, sous la houlette de l'expansionniste Solingen, décidèrent de quitter le système solaire. En 2142, elles révélèrent ce qui leur avait pris des années de labeur en secret : le Longrider. Il s'agissait d'une colonie de forme cylindrique, totalement équipée et déjà peuplée, sur laquelle on avait monté un système de propulsion expérimental devant permettre de dépasser la vitesse de la lumière (appelé Transpondeur de Shroedinger/Hawking, ou TraSH). Des analyses spectroscopiques extrêmement poussées avaient révélé la présence d'eau (et donc, on l'espérait, de mondes habitables) dans l'amas des Pléiades, tant et si bien que la colonie transformée en vaisseau spatial échappa à l'attraction de notre système solaire, se pointa dans la bonne direction, et disparut purement et simplement. L'AESU se porta aussitôt acquéreur des plans du TraSH auprès des bureaux locaux de Solingen, mais la corporation refusa, prétextant que cette invention avait été conçue pour son usage exclusif. La ligne de conduite de la compagnie n'avait sans doute pas varié d'un iota lorsque les Marines des FSA attaquèrent les bureaux orbitaux de Solingen GmbH et arrachèrent à l'ordinateur central les plans de fabrication du TraSH. Mais ces plans étaient incomplets, et aucun des prototypes construits par la suite par le CCS ne s'avéra viable.
On peut imaginer la surprise et l'exultation de l'AESU lorsque, quatre ans plus tard, un vaisseau éclaireur envoyé par les Expansionnistes et doté du TraSH fit son apparition aux confins du système solaire et envoya un message comme quoi une colonie florissante avait été fondée à trois cent quarante années-lumière de la ! Mieux encore, le vaisseau en question était piloté par Nathan Parker, le concepteur du TraSH. Ses associés et lui avaient pris conscience que Solingen n'avait aucune intention de partager leur système de propulsion avec l'AESU. Rejetant l'idée qu'une telle invention puisse être refusée à l'ensemble de l'humanité par la cupidité d'une seule corporation, ils s'étaient emparés du vaisseau pour revenir sur terre. Acclamé en héros par l'AESU, Parker se mit aussitôt au travail pour doter le CCS de vaisseaux à propulsion TraSH.
D'un seul coup, l'AESU, le CCS et les FSA se mirent à vraiment mériter leur nom. On tenta d'explorer le bras local de la galaxie, mais les expéditions menées en direction des systèmes solaires proches (dont Tau Ceti et Epsilon Eridani) ne connurent pas le succès de celle des Pléiades. Seul cet amas lointain présentait des planètes propres à
la colonisation. Le CCS commença à préparer le transport de volontaires en direction de ces "Mondes Extérieurs", en travaillant avec les corporations et gouvernements locaux pour qu'ils puissent prodiguer un logis et un travail aux nouveaux venus. Utilisant les vaisseaux spatiaux et Mektons d'un CCS devenu soudain bien plus puissant, l'AESU se mit à dicter aux colonies ce qu'elles devaient faire, imposant ainsi ses lois à ces individus qui s'étaient enfuis à près de quatre cents années-lumière de la afin, justement, d'y échapper. L'AESU avait peut-être changé de nom, mais pas d'objectif. Elle avait été tellement choquée par la terrible catastrophe à laquelle l'humanité n'avait réchappé que de justesse quelques générations plus tôt qu'elle voulait contrôler très étroitement l'exploitation et l'expansion des Mondes Extérieurs. Et cette ligne de conduite ne pouvait être qu'exacerbée par les Gaïens qui s'opposaient farouchement à la destruction des colonies car ils étaient convaincus que c'était ainsi que tout avait commencé pour la Terre.
Bien vite, la politique extrêmement rigide du CCS entra en conflit avec certains colons... et les corporations expansionnistes. Solingen et les autres méga-corporations protestèrent contre l'ingérence de l'AESU dans "leurs" colonies et commencèrent même à mettre sur pied des "milices" locales (qui étaient en fait des armées privées constituées de colons) destinées à protéger les intérêts des colons (autrement dit, des corporations). Les Mondes Extérieurs se divisèrent alors en deux camps : certains étaient alliés avec l'AESU et sa police écologique, les autres, influencés par Solingen, désirant une plus grande liberté d'action afin d'être en mesure d'assurer leur prospérité. Naturellement, les frictions ne pouvaient qu'aller croissant, et une série d'incidents violents entre agents des colonies et des Forces Stellaires Armées ne fit qu'augmenter l'animosité que chaque camp éprouvait pour l'autre.
En 2175, le conseil d'administration de Solingen GmbH et les directeurs de quatre colonies se réunirent en secret afin de rédiger les Articles de la Confédération, un accord clandestin de commerce et de défense commune excluant l'AESU. Ils commencèrent alors à se préparer à faire sécession avec l'AESU, ce qui était pour eux devenu inévitable. Tout ce précipita en janvier 2180 lorsque, après une longue et stérile discussion concernant la protection de la biosphère de Ranoxis III (Faraday), les représentants de quatre des Mondes Extérieurs déclarèrent ouvertement que la Confédération était le seul gouvernement légalement reconnu dans les Pléiades avant de quitter la salle du conseil de l'AESU. Les relations entre l'Alliance et les Mondes Extérieurs n'ont jamais été aussi mauvaises qu'aujourd'hui.

_________________
Arrogant, Désobligeant, Suffisant, M'as-tu-vu, Vain, Fat, Grossier, Odieux, Indélicat, Atrabilaire, Égoïste, Sec, Insensible, Agressif, Malveillant, Querelleur, Teigneux... J'allais oublier... SEUL !
Tout ce qu'il ne faut pas être pour être Antremondiens. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://forumtest.alldiscussion.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort sous les étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort sous les étoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse au trésor sous les étoiles
» [Maj 2.27] Les Toiles de la mort
» Sous lieutenant Hartemus
» [Tuto] Créez une autoroute sous votre ville
» Les officiers sous Napoléon -- votre patronyme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: Le 10ème art : Le jeu de rôles :: En veille :: Mekton Zeta-
Sauter vers: