Jeux de rôle, jeux de plateau, jeux de cartes, Wargames, jeux de dé, soirées entre amis
 
PortailAccueilÉvènementsPublicationsMembresFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Exil - Un bouquet de fleurs fanées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   Jeu 10 Sep - 23:25

Vous trouverez ici, non pas une histoire à proprement parler, mais un résumé incomplet de nos parties d'Exil sous forme d'article de presse. Il s'agit plus ou moins d'une recopie de ce qui se trouve sur ce site. Bien entendu si des joueurs souhaitent y contribuer c'est avec plaisir que j'accepte leurs œuvres.


Kidnapping au Grand Opéra !

Après une représentation encore une fois majestueuse de la jeune comédienne Sténia d’Odèves Star montante de la tragédie « Le vagabond des neiges» , une terrible histoire s’est déroulée dans les coulisses de l’Opéra.

Alors qu’une foule ayant reçu des passes-droits s’était attroupée pour féliciter en personne la grande comédienne, un cri retenti dans les couloirs. Une jeune femme était violemment jetée sur l’épaule d’un homme encagoulé. Deux autres le suivaient et le précédaient pour lui ouvrir un chemin. Un gardien de sécurité essaya de s’interposer mais les malfaiteurs lui tiraient dessus, et le pauvre homme est mort sur le coup.

Deux jeunes hommes qui n’écoutaient que leur courage se mirent à poursuivre les kidnappeurs… Il s’agit de 2 personnes que nous avons déjà citées dans les pages de notre journal mais pas aux mêmes rubriques! Thanis Durnedain, un artiste à l’avenir prometteur et Xavier-Axel d’Arcourt un corpolitain ayant, rappelons-le, résolu « l’Affaire de la Vicomtesse », Sidonie Négri de Phan’Velker…

Après une course poursuite des plus mouvementée dans les coursives où les ravisseurs tiraient dans tous les sens, jetaient sur nos 2 héros tout se qui leur tombait à portée de main (décors en carton, penderie à roulette, accessoires divers,…), l’affrontement final eu lieu.

Les malfrats étaient en train d’atteindre une porte de service. Deux autres de leurs complices les y attendaient. Il fallait faire quelque chose! N’écoutant que sa bravoure, et vainquant sa peur, M. D’Arcourt se rua sur un des bandits. Il fut accueilli par une balle tirée à bout portant, mais réussi à terrasser son adversaire. Pendant se temps Thanis s’activait lui aussi de son côté et envoya son adversaire valdinguer dans les décors du premier acte. Les malotrus avaient atteint la sortie. Le brave Thanis se précipita au dehors mais fût accueilli par une barre de fer en pleine tête. Le temps que M. D’Arcourt l’aide à reprendre ses esprits l’équipe de malfrats était en train de se perdre dans la foule de spectateurs qui quittaient le grand opéra. Blessés, nos deux héros n’ont pas réussi à les rattraper.

Espérons que les talents d’enquêteur de M. D’Arcourt ne seront pas amoindris par la violente blessure qu’il à reçu ce soir.

On sait très peu de choses sur Alaïs, la jeune femme kidnappée. Il s’agirait d’une ressortissante forgienne en voyage sur notre belle cité. C’est une belle jeune femme aux cheveux châtains et vêtue d’une belle robe de couleur carmin [...]

Votre humble serviteur a pu apprendre que son départ pour Forge était programmé et qu’elle devait s’y marier avec un de nos citoyens. Le pauvre homme est en état de choc après les évènements qui viennent de se dérouler.


Dernière édition par John le Sam 12 Sep - 1:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   Jeu 10 Sep - 23:25

Cambriolage du Grand Opéra !!!

Décidément le Grand opéra aura été la cible d’évènements peu habituels hier soir! S’il est souvent cité dans nos colonnes ce n’est jamais arrivé qu’il le soit pour annoncer autant de mauvaises nouvelles…

Alors que la sécurité du Grand Opéra était renforcé à son maximum, suite aux tragiques évènements qui ci-sont déroulés hier soir (voir notre article), un ou plusieurs malfaiteurs en ont profité pour vider les caisses. Le butin est estimé à plus de 600 000 VE !

Pour le moment, nous n’avons aucune information sur la méthode utilisée par le ou les voleurs. A priori aucune victime n’est à déplorer, le casse s’est fait sans que les gardiens ou que le système d’alarme ne soit déclenché. Selon toute vraisemblance, il est probable que les voleurs se soient enfuis par la voie des airs. Cependant aucun ballon-taxi n’a été vu dans les parages après la fin de la représentation.

Le kidnapping faisait-il partie de la préparation de ce cambriolage ?
La Chimère est-elle derrière toute cette histoire ?
Est-ce là, le grand retour des Bandits d’honneurs ?

Votre humble serviteur s’efforcera de donner une réponse à chacune de ces questions…


Dernière édition par John le Jeu 10 Sep - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   Jeu 10 Sep - 23:26

La jeune femme, Alaïs Vaincourt s’est présentée à ses amis sous un nom d’emprunt : Mlle Baelle. Cela préfigure une intrigue plus complexe que de prime abord…

Pourquoi cacher à ses amis son vrai nom? A-t-elle un lien avec M. Vaincourt riche tenant d’une prospère maison de change indépendante? Le fait qu’elle serait liée à une maison de change, implique-t-elle celle-ci dans le casse du Grand Opéra? Faut-il que les petits épargnants prennent peurs pour leurs économies ? Cela cache-t-il la faillite de la maison de Vaincourt ? Ce qui est sûr c’est que les entreprises, elles, seront toujours remboursées en premier, ce ne serait pas le premier scandale de ce genre !!! Mais tout cela n’est que suppositions pour le moment.

Pour en revenir à cette femme splendide mais énigmatique; pourquoi se nommer comme la fille d’un banquier décédée il y a plus de 30 ans ? Est-elle réellement morte ? Il n’y a pas à en douter, puisque la jeune femme en paraissait à peine 20 !!!
Est-ce justement pour mettre en péril la maison de change ?
Ou sommes nous en présence d’un automate de toute dernière génération ? Si c’est le cas les progrès sont é-pous-tou-flants à en croire les témoins !!!

Mais revenons en au pauvre Nicéphore Torin qui a vu sa future femme se faire sauvagement enlevé devant ses yeux! Le pauvre ne sait toujours pas de quoi il en retourne ! Pourvu que cette histoire ait une conclusion heureuse, et que toutes nos belles théories soient fausses !

A priori, la jeune femme aurait réussi à fuir et à semer ses assaillants. D’après les informations en ma possession ils traineraient souvent du côté d’un bar louche, appelé « L’Oiseau Miroir» . Alaïs se serait réfugié dans le quartier Soie-Rouge sur le port d’Exil. Mais toujours aucune trace d’elle. Alaïs paraissait fiévreuse le soir de la tragédie. Est-elle blessée? Est-elle en train d’appeler à l’aide sans que personne ne l’entende ? A n’en pas douter il faut la retrouver au plus vite … J’y retourne de ce pas et ce serait bien que vous en fassiez de même!

Mais que fait Sureté ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   Mar 15 Sep - 20:49

L’introspection : ouverture d’un nouveau bar !

En voilà un lieu bien étrange!
Le tenancier ne souhaite pas faire de publicité, mais mon devoir de journaliste m’astreint toutefois à vous informer de son existence. Aussi, en accord avec le propriétaire, je vous dirais seulement que vous le trouverez en plein coeur de la cité machine. A vous de le chercher, et croyez moi cela en vaut la peine!!!
Ce bloc n’est pas réputé pour ses établissements de détente mais on n’aurait pu trouver meilleur emplacement pour y ouvrir l’Introspection. Sa décoration est à couper le souffle ! J’ai été obligé d’y regarder à deux fois avant d’être sûr que les deux bustes qui sortent du mur à côté de l’entrée étaient bien des sculptures et non des trophées d’homme-mécaniques exposés à la vue de quelconques ennemis…

Si comme moi vous avez le courage de franchir la porte, vous entrerez dans la salle principale. Le sol de celle-ci est entièrement recouvert de sable. Peu d’Exiléens ont l’habitude de marcher sur un sol meuble comme celui-ci. C’est comme si l’on marchait sur les tentacules d’un Nohodahak. Cependant la décoration nous ferait plus penser à l’intérieur d’un tel animal !
L’ambiance lumineuse est assurée par un réseau de tuyaux le long des murs et des plafonds, faisant étrangement penser à un système veineux dans lequel coulerait un fluide fluorescent. Les porte-manteaux sont des sortes de cages thoraciques articulées. Les consommateurs s’asseyent sur des chaises rappelant les jambes d’une personne!
Les détails des ces créations sont surprenant : l’impression de chair recouvrant le mobilier est fascinante. Le barman m’a certifié que l’artiste (tenu lui aussi secret) n’avait pas employé de matière vivante !

Je ne vous ai pas parlé des énormes « bras» soutenant le bar… Tout ceci n’est qu’une description incomplète de ce lieu à découvrir par vous-même.
Soyez cependant certain d’une chose, il ne règne aucun sentiment funeste en ce lieu, c’est tout le contraire ! Toute cette enveloppe bio-mécanique nous protège du monde extérieur. Un véritable moment d’apaisement.

L’Introspection est donc un lieu original, un endroit où se rendre, il ne vous laissera pas indifférent. Et pour sûr, je vous parie que si vous vous y rendez, vous le recommanderez à vos amis !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   Mar 15 Sep - 21:24

L'étau se resserre

Une des seules informations fiables concernant Alaïs Vaincourt (appelons-la comme cela tant que nous n'en savons pas davantage) est qu'elle utilise des fleurs rares importées de Forge pour fabrication de bouquets de fleurs fanées.
Aussi avons-nous consulté les fleuristes les plus réputés entourant les jardins suspendus pour essayer de retrouver la trace d'une telle commande. Heureusement il y en a peu; malheureusement le revers de la médaille n'est pas très encourageant. En effet, les commandes remontent à plusieurs mois or le bouquet en notre possession n'est vieux que de quelques semaines...
Après quelques numéros de charmes au fleuriste nous avons réussi à récupérer l'adresse d'un certain Rézon Nérouard, ayant acheté le bouquet le plus récent. Une affaire a suivre mais moins urgente que celle-ci.

Quelques uns de nos informateurs ont laissé trainer leurs poings et leurs oreilles dans ce bar louche qu'est l'Oiseau Miroir. Après avoir participé à un combat de boxe clandestin, la confiance s'est peu à peu installée. Ils ont réussi à retrouver la trace de Main d'Acier, la description correspond en tous points.
Cependant rien n'étant jamais simple, il ne s'agit pas d'un habitué et cela fait maintenant quelques jours qu'il ne s'est pas manifesté. La seule piste qu'il nous a peut-être laissée est un ticket de pressing "La blanche écume".

Dès que les becs à gaz se rallumeront je poursuivrais mon enquête...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exil - Un bouquet de fleurs fanées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exil - Un bouquet de fleurs fanées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouquet de fleurs
» Fleurs fanées (cimetière )
» Offrez un bouquet pour les gentes dames de ce forum
» [Sims 3] Bouquet de fleur EA.
» Mariage Caro Oli

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre-Mondes :: La Taverne Du Blâh :: La Salle Commune :: Il était une fois...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: